Les Services de Communication rurale se renforcent pour contribuer à une agriculture familiale résiliente en Haïti

Publié le 2017-05-19 | Le Nouvelliste

Economie -

À l’occasion de la Journée Mondiale des Télécommunications, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Association Mondiale de la Radio Communautaire (AMARC) et la Sosyete Animasyon Kominikasyon Sosyal (SAKS) se joignent au Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et au Ministère de l’Environnement (MdE), pour annoncer la réalisation, le 31 mai 2017, du premier Séminaire National sur les Services de Communication Rurale pour l’agriculture familiale et le développement rural en Haïti : perspectives d’une structure conjointe de Communication pour le Développement (CpD) en appui à l’agriculture familiale en Haïti, et les 1er et 2 juin, du premier Atelier National sur la Communication pour l’Agriculture Familiale Résiliente et le Développement Rural Durable : planification et suivi. L’objectif du Séminaire est de susciter des débats sur la communication en milieu rural et l’agriculture familiale résiliente en Haïti à partir des résultats d’une étude réalisée par SAKS et des expériences des entités participantes. L’étude, menée entre novembre 2016 et mars 2017, dans 15 communautés rurales de 8 départements, montre, à partir de leurs modes d’utilisation des radios et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de leurs habitudes de consommation de médias: · le rôle et l’importance de ces moyens de communication pour les communautés rurales face à leurs besoins d’information, de connaissances et de communication; · les types de recours aux médias communautaires et aux TIC des entités étatiques agricoles et environnementales et des initiatives non-gouvernementales pour appuyer l’agriculture familiale, ainsi que les blocages confrontés par les radios communautaires dans l’accompagnement des agriculteurs et des regroupements familiaux et communautaires; · la nécessité de renforcer le réseau des radios communautaires et de favoriser l’articulation, via l’approche de la CpD, des actions des différentes entités intervenant auprès des agriculteurs et des organisations paysannes, afin de promouvoir des services de communication rural susceptibles de profiter des opportunités offertes par ces radios et la forte expansion des TIC en vue du développement de l’agriculture familiale. Le séminaire vise principalement à jeter les bases d’une plateforme de collaboration en Communication pour le Développement entre les entités participantes. L’atelier se veut un espace d’échanges, d’apprentissage mutuelle et de collaboration entre les institutions, les organisations paysannes et les radios communautaires, en vue de l’amélioration des systèmes de vulgarisation et de conseil axés sur l’agriculture familiale dans le pays, à travers l’approche CpD. En Haïti, la moitié de la population vit en milieu rural avec plus d’un million de ménages pratiquant l’agriculture. Ce qui fait de l’agriculture haïtienne une activité fondamentalement familiale. Malgré de grandes vagues migratoires et les contrecoups des changements climatiques, elle continue d’être la principale source d’emploi en Haïti, alimentant le PIB à hauteur de 22%. L’agriculture familiale, quoique très répandue et considérée comme un pilier fort de l’alimentation mondiale, avec une contribution de plus de 80% des nourritures par les exploitations agricoles familiales, est très peu soutenue en Haïti.

Réagir à cet article