Un homme d'affaires américain pour supporter le basket haïtien

PUBLIÉ 2021-03-31
L’entrepreneur sportif américain, Reggie Calhoun, a visité Haïti la semaine dernière. Le fondateur et président du RPA college (Texas, USA) en a profité pour rencontrer les deux principaux chefs de la Fédération haïtienne de basket-ball en vue de parapher un protocole d’accord avec ces derniers, de quoi supporter le basket-ball haïtien.


À Port-au-Prince, l’homme d’affaires américain, Reggie Calhoun, a eu une importante et très intéressante réunion avec Joseph Henri Jean et Alph Pélissier Ulysse, respectivement président et vice-président de la FHB.

«Évaluer les possibilités d’un éventuel partenariat entre la FHB et la RPA College», a été l’objectif principal de cette séance de travail pour répéter Alph Pélissier Ulysse, vice-président de la Fédération  haïtienne de basket-ball. 

L'objectif principal de RPA College ? 

«Le RPA College a débuté par un rêve et une mission. Le rêve était d'aider les autres à réaliser leurs propres rêves et une mission visant à toucher le plus de jeunes possibles. Cela étant à l'avant-garde de mes ambitions. J'ai décidé de sortir et de lancer un programme qui me semblait nécessaire. J'ai vécu une expérience unique à l'école primaire et au collège. C'est pourquoi, je me suis dit, la chose la plus importante est la persévérance et le fait d'être autonome. Je savais qu'avec la plate-forme que je construisais, j'aurais certainement un impact majeur. Ce n'est pas seulement ma passion, mais c'est un devoir d'éduquer les jeunes et de les exposer aux réalités et aux vérités non filtrées dans la paresse», a fait savoir Reggie Calhoun avant de faire les précisions sur ce que son institution pourrait apporter aux jeunes. 

«Au RPA College, nous offrons aux étudiants-athlètes de différents niveaux de compétence, l'accès à participer à des sports de compétition au niveau junior; les outils et les ressources nécessaires pour obtenir un diplôme collégial de quatre ans et des conseils salutaires pour gérer leurs carrières», a précisé Reggie qui en a profité pour pointer Haïti du doigt. 

«La proximité d'Haïti avec les États-Unis, c'est en fait ce qui m'a sensibilisé. Les Haïtiens, de part leur histoire, méritent de faire cette expérience et de découvrir ce que nous avons de mieux en thèmes de sport aux USA. Je voudrais jouer un rôle prépondérant dans la formation des futurs joueurs haïtiens de basket-ball. En fait, mon séjour en Haïti m'a montré qu'avec le développement du sport, beaucoup de vies peuvent être changées en Haiti. La jeunesse haïtienne mérite la possibilité d'avoir une vie prospère. Au niveau de RPA college, nous voulons assister et aider la Fédération Haitienne de basketball dans leur mission», a-t-il clairement fait savoir. 

Si l’on se fie aux propos du vice-président de la FHB, cet éventuel partenariat comporte deux grands points, entre autres : «un appui en matériel, équipement et technique; création d’une académie de concert avec la RPA. Ce faisant, les meilleurs jeunes talents du pays auront donc la possibilité d’intégrer le RPA collège qui se trouve aux USA (Texas)».

Il ne reste qu’à souhaiter que cet accord se matérialise entre la Fédération haïtienne de basket-ball et le RPA college (Texas) au bénéfice des talentueux jeunes basketteurs du pays.



Réagir à cet article