Mois de l’histoire des Noirs : une exposition pour célébrer les artistes de la diversité à Montréal

PUBLIÉ 2021-02-19
Lancée le 7 février 2021, l'exposition baptisée « Un regard complice en temps de pandémie » se tient jusqu’au 27 mars prochain à Montréal. Présentée à l’initiative de la compagnie Théâtre Créole, cette exposition veut mettre en lumière les artistes de la diversité en arts visuels devant la scène pour permettre au grand public de découvrir leurs talents. L'événement est aussi réalisé en marge de la 3e édition du Festival théâtre communauté des Noirs qui s’en vient bientôt.


Nous nous sommes entretenus avec Nerlande Gaëtan, commissaire de l’exposition pour l’occasion. Elle informe dans un premier temps du bon déroulement de l'événement. Toute fière de pouvoir tenir le flambeau de la culture en ces temps de Covid-19, elle nous explique aussi les difficultés liées à la réalisation de l'activité. « La culture est l’un des secteurs les plus touchés au Québec, mais surtout à Montréal qui est une métropole de festival. Mais l'adaptation a été le mot-clé durant cette pandémie. Il est difficile de présenter des spectacles en ligne, mais jusqu'ici, la Compagnie Théâtre Créole réussit à garder les gens en haleine », nous indique l’ancienne miss VidéoMax, qui croit que la culture est nécessaire pour la santé mentale, surtout en cette période de crise sanitaire mondiale.

« Un regard complice en temps de pandémie » se déroule dans deux bibliothèques à Montréal. Celle de Saint-Léonard et celle de Rivière-des-Prairies. Madame Gaëtan précise que ces artistes ont été choisis parce qu'ils sont des artistes de la diversité. La compagnie Théâtre Créole s’efforce de mettre en avant la ville multiculturelle qu’est Montréal. « Nous avons Tima qui est un artiste-peintre dont le symbole favori est le bleu et la croix. Il est un artiste polyvalent, peintre, metteur en scène, auteur de feuilleton radiophonique. Il présente des œuvres comme « le flou » en exposition. Betina Antoine, jeune artiste dans la vingtaine qui a découvert son talent en pleine pandémie, est d'origine haïtienne. Elle fait découvrir au public la paix que l'on peut avoir en regardant une toile. Elle nous propose d'ailleurs « Peaceful mind ». Sheena, une autre jeune artiste d'origine haïtienne, fait des dessins qui captent le présent. Tamara Pierre-Louis est une activiste défenseure des droits des femmes ; ses œuvres mettent les femmes en valeur. En travaillant l'acrylique, elle utilise des couleurs qui apportent la vie autour d'elle, confie Nerlande Gaëtan dans une longue description du travail des participants.

L'exposition est hybride. C'est-à-dire qu’elle se déroule en présentiel, mais aussi de manière virtuelle pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se déplacer. Outre cette exposition qui prend fin le 27 mars prochain, la compagnie de Théâtre Créole organise pour célébrer le Mois de l'histoire des Noirs une soirée littéraire intitulée « Je dis à la maison » le 25 février 2021. Ouvert à tous, tout intéressé peut y participer en envoyant un courriel avec une vidéo où ils dit un poème ou un texte littéraire de son choix pendant 5 minutes maximum.

Nerlande Gaëtan en a aussi profité pour nous glisser que son équipe travaille déjà sur la 3e édition du festival Théâtre communauté des Noirs. Elle mettra en avant les artistes afro-descendants. Le thème de cette année est « Un théâtre vivant en temps de pandémie ».



Réagir à cet article