Port-au-Prince au rythme du jazz

PUBLIÉ 2021-01-18
La 15e édition du Festival international de Jazz de Port-au-Prince (PAPJAZZ) a été lancée le samedi 16 janvier 2021 au Karibe Hotel. La scène Heineken dressée pour l’occasion a vu défiler des virtuoses du jazz, les unes plus surprenants que les autres. Jacky Terasson Sylvain Romano et Lukmil Perez ; Célia Kameni, Alfio Origlio, Brice Berrerd et Zaza Desiderio ; le groupe NEC + (Nicolas Viccaro, Etienne Mbappé et Cristopher Cravero).


6 heures p.m. Dans les environs du Karibe Hotel, ce n’est pas la grande foule. De l’intérieur, vu le nombre de tables et de chaises disposées, on croit que les organisateurs ne s’attendent pas non plus à accueillir beaucoup de personnes. Sinon, un public sélect. De vrais passionnés du jazz et de la bonne musique. A la belle étoile, dans les jardins de l’hôtel, ils patientent.

Tel qu’il est coutume depuis déjà dix ans, Béatrice Compère se charge du coup d’envoi de cette quinzième édition mettant à l'honneur, cette année le pays d’Angela Merkel. Également, comme à son habitude Madame assure comme une grande. Finies les salutations d’usage, sans palabres, elle fait place au ministre de la Culture et de la Communication (Pradel Henriquez), puis à l’ambassadeur d’Allemagne (Jeans Kraus-Massé) dans leurs propos de circonstance.

Le discours de l’actuel occupant du MCC est marqué d’un moment de recueillement en honneur à l’artiste Hans Peters décédé au cours de la semaine écoulée et des mots de remerciements envers les organisateurs du festival. « Merci à la fondation Haïti Jazz d’organiser un évènement culturel d’envergure, qui choisit des attitudes respectueuses de l’environnement et qui adopte des mesures de prévention sanitaire contre la Covid-19 », a-t-il declaré.

Quant à monsieur l’Ambassadeur, il a plutôt invité le public à découvrir son pays et les deux musiciens venus d’Allemagne directement dans le cadre de cette grand-messe musicale : le saxophoniste Jakob Manz et le pianiste Hannes Stollsteimer. « Appréciez les images de mon pays que vous voyez sur les écrans. J’espère bien qu’une fois la pandémie terminée, vous aurez tous la chance de visiter l’Allemagne et de vivre comment nous autres nous réalisons nos festivals », a-t-il affirmé.

Le moment tant attendu se pointe enfin avec la venue du premier groupe composé du pianiste français Jacky Terasson, de Sylvain Romano à la contrebasse et Lukmil Perez à la batterie. Ce trio n’a pas joué ensemble depuis trois mois, et l’excitation de renouer avec une nouvelle habitude se fait sentir notamment pour un Jacky débordant d’énergie et qui étale l’immensité de son talent. Il s’assied, se lève, gesticule et crie. L’auteur de l’album « 53 » a pris son pied et c’est peu dire. « It’s gonna be fun », avait-il assuré au public, avant sa prestation. Donc chose promise, chose due.

La chanteuse Célia Kameni, le pianiste Alfio Origlio, le contrebassiste Brice Berrerd et le batteur Zaza Desiderio succèdent au trio après l’entracte assurée par Follow Jah. Ensemble, ils forment un quartet de rêve et émouvant avec une Célia dotée d’un timbre qui sied bien au jazz et d’une grande capacité pour la « soul ». La voix de la Franco-Camerounaise transporte sous les airs de ses compagnons musiciens. Un vrai délice, leur prestation !

Le groupe NEC + se charge de clôturer la soirée. Un trio composé des prénoms de ses trois musiciens. Nicolas Viccaro à la batterie, Etienne Mbappé à la basse et Cristopher Cravero au piano, au keyboard et au violon. Un véritable maestro, ce Cravero, qui soumet tous ces instruments à sa volonté. La performance de ce groupe n’est pas moins meilleure que les autres, sinon beaucoup plus éclectique. Ils ont même osé un morceau en douala, langue parlée en Cameroun, pays d’Etienne le bassiste, toujours muni de ses gants noirs.

Le public, qui n’a jamais caché son appréciation tout au long de la soirée avec des applaudissements et des cris quand les prestations montaient crescendo, a dormi ce soir-là avec le cœur léger. Ce sentiment d’avoir vécu une soirée pas comme les autres.



Réagir à cet article