« Rèl », le cri de beauté de 8 artistes

PUBLIÉ 2021-01-13


À l'initiative du Centre d'art, du 15 janvier au 27 février 2021 s'ouvre, à la maison Dufort, une exposition qui s'intitule « Rèl ». Selon Jean Mathiot, le directeur exécutif de cette institution, l'évènement se veut un cri de beauté de 8 artistes haïtiens importants au monde. À partir de ce vendredi 15 janvier, l'imposant gingerbread du Centre d'art accueillera une exposition collective baptisée « Rèl ». « Rèl, pour permettre à 8 importants artistes haïtiens de crier la beauté au monde », explique M. Mathiot.

En effet l'exposition leur est venue à l'esprit en février 2020 quand un feu à la Grand-Rue est venu saccager le travail de tant d’artistes dont Guyodo qui a perdu l'essentiel de sa collection très prisée dans le monde. « On voulait à l’origine permettre à Guyodo de se remettre de cette épreuve, mais la succesion de problèmes dans le pays et dans le monde allait à nouveau amener à prioriser quelques collectifs à la place", explique l'ancien directeur de l'IFH. Les artistes du Bel-Air, par exemple, n’ont plus leur vie comme avant à cause des gangs qui monopolisent leur quartier où notre capitale a pris naissance. « Avec le corona à travers le monde, des crises socio-politiques au pays, le marché de l'art connaît une crise sans précédent. On a donc décidé de permettre aux artistes de continuer à vivre de leur talent et de continuer à le pousser », ajoute-t-il.

La préparation aura coûté une douzaine de mois. Les 8 artistes à l'affiche sont Guyodo et Celeur de la Grand-Rue ; des artistes du Bel-Air dont David Boyer, Dubréus Lhérisson, Johnny Cinéus, Max Grégoire Benjamin et aussi Pasko et Killy. Pascale Théard s'occupera de la scénographie. L'exposition est ouverte du mardi au samedi entre 10 h et 5 h. Chaque jeudi, à 5 h p.m., des performances d'artistes comme James Germain et Guy Régis Junior viendront égayer les meet and greet avec les 8 exposants. Jean Mathiot souhaite la bienvenue et encourage les amants de l'art à supporter ces artistes en se procurant de leurs œuvres et à faire provision du beau en un temps pas du tout clément.



Réagir à cet article