CHFP 2020 - 2021 : Arcahaie FC - Violette AC, finale interrompue, au moins un mort et des blessés

PUBLIÉ 2021-01-10


La deuxième manche de la finale opposant l'Arcahaie FC au Violette AC, ce dimanche 10 janvier, au parc Saint-Yves, n'a pas pu arriver terme. Alors que les deux protagonistes étaient à égalité (1-1), une bagarre générale, faisant au moins un mort et des blessés, a provoqué l'interruption de la rencontre.

Le Violette AC, qui avait remporté la première manche (2-1) à domicile, n'a mis que 24 secondes pour déclencher les hostilités, en ouvrant le score par Fritzner Oslin (1-0). En réaction, Maylove Dorvilien a remis les pendules à l'heure (1-1, 19e) pour les siens.

Aux prises avec Olnyck Alézy (AFC), le latéral droit du Violette AC, Samuel Mardoché Pompé s'est fait expulser ainsi que le joueur de l'Arcahaie FC. Quelques secondes après, une bagarre générale a éclaté et a provoqué l'interruption de la finale retour.

Des jets de pierres et de bouteilles en verre et des rafales d'armes automatiques ont dispersé le public présent en nombre imposant au parc Saint-Yves. Bilan : un mort (par balle) à l'entrée du parc, et une autre personne aurait perdu aussi la vie, en raison du dérapage suscité par le match entre l'Arcahaie FC et le Violette AC.

Selon une source digne de foi, au moins une voiture incendiée, à côté des autres endommagées par les jets de pierres. La circulation a été suspendue, le tronçon reliant l'Arcahaie à Port-au-Prince ou à Saint-Marc n'étant plus accessible.

Dans la foulée, un confrère de League Sport Plus (une agence en ligne), Nelson Manoel, a été sévèrement touché par une pierre. Présentement il est sous contrôle médicale et sa vie n'est pas menacée.

Signalons que lors de la première manche disputée au Ranch de la Croix-des-Bouquets : Violette AC - Arcahaie FC (2-1), un incident similaire a été déjà enregistré. Reste à savoir que fera la Cochafop, l'instance organisatrice de la compétition reine du pays, pour trancher dans ce dossier.



Réagir à cet article