Du neuf sur vos écrans

PUBLIÉ 2020-11-20
Dans la rubrique Ça passe à la télé, decouvrez cette semaine « Men bèt la » de BIC ; « Blackout » de Klass ; « Souke » de Maestro en featuring avec Florence El Luche ; « Demantibile m » de Kenny Haiti et « Kote w te ye ? » de Wanito en collaboration avec Shishie.


« Men bèt la » : BIC

Originalité, chorégraphie, simplicité. Ces mots résument le clip de « Men bèt la » réalisé par Smitty Pro 509. En pleine rue, accompagné d’hommes et de femmes, BIC et co multiplient les faits et gestes d’un gorille. Frappant le torse, se déplaçant comme cet animal, s’accaparant des figues-bananes des mains d’un marchand ou pénétrant dans un atelier de couture. Le tout associé à des pas de danse bien exécutés pour accoucher cette vidéo de 4 minutes et 52 secondes dotée d’un scenario bien travaillé.

« Blackout » : Klass

En couple avec un homme amer, une jeune dame retrouve la joie de vivre dans les bras de Pipo. Avec lui, elle passe de bons moments ensemble comme cuisiner en tête à tête ou jouer une partie de tennis. Jusqu’à ce que le chanteur de Klass, déjà épris d’elle, découvre qu’elle était en réalité une femme mariée. Il décide de lui faire face en s’incrustant chez elle et forcer celle-ci à lui avouer la vérité. Elle finit par quitter son mari radin en affection et méprisant comme pas possible pour se retrouver au final avec Pipo. D’où cette histoire commune à bien de relations de couple que nous a décrite les expertises de WOW Pictures en 5 minutes et 49 secondes.

« Souke » : T-Ansyto feat Florence El Luche

Des jeunes filles en short qui twerkent pendant tout le déroulement de ce clip de trois minutes et 22 secondes, les caméras de Trillions Productions ont vraiment lié le geste à la parole. Dos à la camera, medam yo souke. Et ce ne sont pas leurs fesses dodues qui diront le contraire dans ce vidéoclip truffé de belles images.

« Demantibile m »: Kenny Haiti

Tout de noir vêtu, le visage totalement en lambeaux, Kenny Haiti pleure le départ d’une fille, ce qui a complètement chamboulé sa vie. Lui qui l’aimait éperdument, son cœur est désormais en miettes. Grâce à la magie des effets spéciaux, Trillions Productions nous expose l’étendue de la tristesse du chanteur dont sa vie s’effrite graduellement depuis cette rupture bouleversante.

« Kote w te ye ? » : Wanito feat Shishie

Brûlant d’un amour réciproque, Shishie incarnant une marchande de nourriture et Wanito un chauffeur de taxi-moto, les deux tourtereaux filent le parfait amour pour les caméras de Moonlight Entertainment. Ils se soutiennent mutuellement et la voix de "Sakrifis" est prête à tout pour son homme. À un point tel que cette dernière se fait aussi embarquer par la police qui voulait arrêter son chéri surpris dans la rue sans les papiers de son véhicule.



Réagir à cet article