Williamson Sintyl croit déjà être champion de Mars Shot !

PUBLIÉ 2020-07-30
Avec 2.3 millions de votes, notre compatriote Williamson Sintyl, 26 ans, se retrouve dans le top 5 des projets soumis dans le cadre de la campagne Mars Shot financée par les Émirats avec Kevin Hart comme image de marque. En attendant la proclamation des résultats de sa performance à l’entretien avec le célèbre acteur américain ce 30 juillet, l'homme qui ambitionne d’inaugurer un centre de mentorat en Haïti se considère déjà parmi les trois gagnants.


Plus optimiste que Williamson Sintyl, on meurt ! L'homme au micro de Panel Magik répète plus d'une fois et dans diverses façons possibles que la seule limite (s'il y en a une) est dans la pensée. C'est carrément quelqu'un avec des phrases à casser le moindre coup de blues ! Cependant, quand dans le cadre du concours Mars Shot il était parvenu au carré des 15 et qu'il était supposé appeler aux votes du public, il avait beaucoup hésité à se tourner vers le public haïtien.

« J’avais comme quoi une idée reçue. Je me disais que les Haïtiens ne sont pas toujours partants pour aider », confie-t-il. Mais quand il essaie, il obtient la preuve du contraire. Depuis Utah (État au centre des USA) il appelle à l'aide Mikaben, Manno Beats, Atys Panch. « Ils n'ont pas hésité à relayer ma demande de support. Les médias dont Ticket Magazine, Tripotay Lakay, le journaliste Robenson Gefftrard de Magik 9, tous ont répondu positivement et on a eu le score de 2.3 millions de votes. J’en suis plus que reconnaissant. Je suis heureux de constater combien nous sommes solidaires entre Haïtiens », témoigne-t-il.

Le Port-au-Princien est un survivant du séisme de 2010 dont le récit a été considérablement conté çà et là à travers les États-Unis où il réside depuis quatre ans. Le jeune homme est parti pour les études et y a élu domicile. Il est marié et déjà père de trois enfants ! Il évolue dans le monde de l'immobilier.

Mars Shot, financé par les Émirats avec Kevin Hart comme image de marque, est un concours qui l’a interpellé. En effet, la compétition a pour but de financer totalement des projets de jeunes assez inspirants. Pour y participer, il fallait faire parvenir son pitch sous forme de vidéo. Le jeune Haïtien, qui ambitionnait d'inaugurer dans son alma mater un centre dédié entièrement au mentorat, n'entendait surtout pas laisser passer cette opportunité à l'air providentielle. « Je veux que les jeunes de mon pays puissent donner des ailes à leurs ambitions en ayant à leur disposition des mentors. Beaucoup de gens qui ont accompli l'impensable ont eu un mentor », confie-t-il. 

Depuis quatre ans, Williamson Sintyl a mis en branle sa plateforme Arise. Cela lui enjoint alors d'effectuer plusieurs allers-retours en Haïti au cours de l'année pour rencontrer les jeunes dans le cadre de son projet de mentorat. Il dispose déjà d'un terrain à Camp-Perrin pour implanter le QG de son centre. S'il fait partie des 3 champions qui seront déterminés par leur prestation respective au cours de leur entretien avec Kevin Hart qui a eu lieu ce 30 juillet, l'entrepreneur verra son projet financé complètement par les initiateurs ! « Je me vois déjà parmi les 3 heureux élus. Il n'est que d'attendre les résultats », dit-il, on ne peut plus confiant.

Williamson Sintyl remercie tous ceux qui ont voté pour lui. Il nous invite maintenant à user de pensées positives pour le pousser au sommet en attendant la proclamation des résultats dans les jours qui viennent. 



Réagir à cet article