Naomi Osaka, l’athlète féminine la mieux payée de tous les temps, selon Forbes

PUBLIÉ 2020-05-22
Photo tirée de Forbes


C’est officiel. Selon Forbes, la jeune tenniswoman rentre dans l’histoire comme l’athlète la mieux payée de tous les temps. Et pour cause, elle aurait empoché pas moins de 37 millions de dollars au cours des 12 derniers mois, soit 1.4 million de dollars de plus que son modèle Serena Williams. Elle détrône par conséquent Maria Sharapova qui a détenu ce titre en 2015.
Le prestigieux journal d'affaires rappelle que Naomi est par conséquent à sa deuxième victoire sur l'aînée des soeurs Williams qu'elle a battue en finale de US Open. La jeune femme serait donc celle qui est finalement venue détrôner la reine qui a remporté pas moins de 23 titres de grand slam.
Les deux rivales se retrouvent par contre toutes les deux dans le top 100 des athlètes les mieux payés tous les sexes confondus. Naomi est placée à la 29e place tandis que son aînée est reléguée en 33e. David Carter, un éminent professeur des affaires, estime que la multiculturalité de la joueuse et sa jeunesse sont les éléments  qui explique son succès. Selon lui, c’est le bagage qui contribue à lui garantir une foule de jeunes dévoués, à la mettre en résonance avec une audience planétaire et surtout continuer son émergence en tant qu’icône planétaire de marketing.


Le journal revient évidemment sur l’ascencion fulgurante de la jeune femme d'ascendance haïtienne et japonaise. Deux points forts de cette montée restent la US Open de 2018 et la Australian Open l'année suivante. Le fait pour les journaux de tenter de cerner sa multiracialité a rendu la tenniswoman spéciale. Forbes souligne que le tennis est de loin la seule discipline où les femmes touchent autant que les hommes.

En dehors de Naomi, de Serena et de Sharapova, la petite sœur de Serena, Venus, a été à la place de la jeune Haïtiano-Japonaise en 2013. L'athlète  la mieux payée est une distinction  qui est inaugurée en 1990. Celles qui l'ont détenue à cette époque sont Steffi Graf et Martina Hingis.

Ces 37 millions s'expliquent notamment par les nombreux contrats publicitaires que Naomi a décrochés. La tenniswoman prête son image donc à des entreprises comme Nissan, Shiseido, Yonex dont elle utilise la raquette depuis 10 ans. Chacun de ces contrats s'élève à un montant de 7 chiffres en moyenne.


Naomi a inspiré  la campagne “Only you" de Body Armor. Elle dit affectionner les jeunes marques et souhaite pouvoir contribuer à  leur progression. “Je demande à  mon équipe de me trouver des marques qui sont en adéquation avec mes valeurs et qui m'intéressent”, explique l'athlète féminine la mieux payée du monde. Forbes conclut que toutes les marques vont se battre pour avoir la jeune fille comme ambassadrice 



Réagir à cet article