« Suc » d’Oswald, un souffle léger dans cette période de crise

PUBLIÉ 2020-05-19


Généralement pour son anniversaire, on se fait offrir des cadeaux ou on organise une fête pour célébrer l’heureux jour avec ses proches. Pour sa part, le chanteur français d’origine haïtienne Oswald a plutôt choisi de célébrer ce jour en sortant un morceau baptisé Suc (un seul carreau). Sortie aujourd’hui le 19 mai, date d’anniversaire de son auteur,  la chanson a pour vocation de mettre de l’ambiance et de la gaieté dans nos cœurs. Elle donne aussi une sérieuse envie de profiter d’un bon ploge-kole-sere. Attention, ce ne sera pas possible tout de suite avec la Covid-19!

« Confiner, confiner, confinons-nous sur un carreau. Ne me dis pas que t’es chaos, confinons-nous sur un carreau. » Ces mots que l‘on entend dans le refrain de la chanson indiquent l’essence de ce titre calqué sur un rythme zouk-compas. En effet, les 4 minutes et 38 secondes que dure la musique donnent envie de danser et de se détendre. Un choix selon l’artiste qui précise avoir voulu apporter un peu de légèreté dans le drame mondial que nous vivons en ce moment. Avec son clip sorti en même temps que l'audio, le texte et la mélodie de "Suc" sont du chanteur. Au moment de la rédaction de ce texte, la vidéo avait déjà passé le cap des 16 000 vues sur la plateforme de streaming Youtube.

Outre le fait que la sortie de ce single coïncide avec l’anniversaire de l’artiste, elle a aussi rapport à son identité. Du 18 mai, date de la célébration du bicolore haïtien au 19 mai, il n’y a qu’un pas. Et le choix de composer un mélange de compas et de zouk n’est pas anodin. « J’ai choisi de faire ce mélange parce que c’est ce qui représente le mieux mon histoire et ma personnalité », précise celui que nous avons découvert sur le cover de "Despacito" avec Mickael Guirand en 2016. Si pour certains, le contexte de la sortie du clip présenterait un quelconque risque, l’artiste, lui, ne s’en inquiète pas. « En vrai, je n’ai pas fait de calcul de risque pour la date de sortie. C’est plutôt un choix de cœur », nous explique Oswald.

On se souvient qu’au début de la pandémie de la Covid-19, le chanteur avait contracté le virus. En entrevue avec nous, il avait précisé profiter de ce moment pour composer pour lui ainsi que d’autres artistes. Cette chanson est évidemment le résultat du travail fourni au cours de cette période. « C'est le confinement qui m'a inspiré ce texte. J'étais confiné avec ma copine, pis voilà », continue celui qui a fait sa grandre première en Haiti en août 2019. Oswald estime que son premier devoir c’est de porter de l’optimisme et de la joie, un devoir accompli avec ce dernier titre. « Suc » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales.



Réagir à cet article