Un Staël en solo avec « Pran ka m »

PUBLIÉ 2020-05-19
Membre du groupe Rockfam, Staël démarre désormais une carrière solo en parallèle à ses activités avec l’armée aux mouchoirs noirs. Dans cette toute nouvelle aventure, il se lance avec « Pran ka m », une chanson à sonorité compas, qui présente l’artiste totalement sous un autre jour.


Staël n’a pas fait ses adieux à Rockfam. À l’instar de ses pairs du milieu du rap créole, il démarre aussi une carrière solo.Ce qui, selon l'artiste, lui permettra d’attirer davantage de projecteurs sur son talent. « Nombreux sont ceux qui ne savent pas encore de quoi je suis capable », affirme Staël, tout en soulignant qu’il bénéficie de tout le soutien des soldats de Delmafia. 

Gérer ses affaires personnelles et le groupe Rockfam, le natif de Port-de-Paix semble être prêt pour sa nouvelle orientation. Toutefois, la priorité sera accordée au crew de Delmas. « Tout passe par Rockfam. J’ai donc pour devoir de gérer ma carrière solo en produisant de la musique, mais je vais devoir aussi respecter la hiérarchie », explique-t-il.

Si aux côtés des soldats, Staël évoluait dans le rap game, aujourd’hui il se tourne vers d’autres contrées. C’est donc carrément un chanteur de la tendance musicale compas qui se présente à nous ! Un héritage de son enfance et de son passé. « À Port-de-Paix, j’ai grandi en étant proche de musiciens évoluant dans ce domaine. La première fois que je me suis produit sur scène, je l’ai fait avec une chanson compas, et le tout premier groupe au sein duquel j'ai évolué jouait également du compas. De fait, c’est normal que je démarre une carrière solo avec un penchant pour cette tendance. Toutefois, je ne vais surtout pas m'y cantonner », poursuit l'artiste. 

Volant de ses propres ailes avec « Pran ka m », chanson produite par Knaggs Roosevelt, Staël croit que l’industrie musicale haïtienne a de la place pour tout le monde. « Tout est dans l’approche, dans la stratégie que vous aurez à mettre en place afin de toucher un maximum de gens possible sur le marché », avance le camarade d’Atros. Staël Slowacki Saintil croit qu’il aura à marquer une différence dans le HMI regorgeant déjà de pas mal d’artistes solo. 

Confiant comme lui seul sur sa nouvelle voie, Staël promet un autre single. Ce sera un featuring avec son camarade Big Jim. « C’est prévu pour le mois prochain. Pas question de nous arrêter », lâche-t-il. 



Réagir à cet article