ACTE diplôme ses étudiants avec « On ne badine pas avec l’amour »

PUBLIÉ 2020-02-11
Les étudiants de l’école de formation d’artistes et d’animateurs ACTE seront au Yanvalou Restaurant le samedi 15 février 2020 pour une représentation de la pièce théâtrale « On ne badine pas avec l’amour » d’Alfred de Musset. Sur une mise en scène de Gaëlle Bien-Aimé, cette tragi-comédie de trois actes se jouera dans le cadre de la graduation de la première promotion sortante de cette école mise sur pied par trois membres de l’Association des professionnels du théâtre haïtien.


« Ce spectacle sera réalisé dans le but de montrer ce que l’on a appris durant notre année académique mais surtout parce que beaucoup de choses qui y sont décrites reflètent un pan de la réalité humaine actuelle et surtout la réalité sociale haïtienne. Cette représentation théâtrale traduit que les rapports de force et de domination à la base des différenciations sociales existent encore aujourd’hui », ont expliqué Jephté, David et Stessie, trois des futurs diplômés qu’on aura à découvrir sur la scène du Yanvalou en compagnie de quatre autres étudiants d’ACTE. 

Une histoire d’amour entre deux cousins (Camille et Perdican) dont la fille a du mal à déclarer en retour son amour, « On ne badine pas avec l’amour » promet, aux dires de ces étudiants, d’être captivante. « C’est une pièce classique qui date de 1834 dont l’histoire se révèle très intéressante et compatible avec nous autres Haïtiens. Et en ces temps surtout, un moment de plaisir sortant de l’ordinaire, à un prix abordable, ne ferait du mal à personne. De plus, à travers ‘’On ne badine pas avec l’amour’’, vous aurez l’occasion de vous divertir tout en apprenant de nouvelles choses », ont-ils poursuivi.

Malgré l’absence d’infrastructures culturelles, particulièrement de scènes de théâtre en Haïti, ces jeunes ont parié sur leur désir de pratiquer cet art. Pour eux, le théâtre constitue aussi une forme de militance. « C’est également la meilleure forme d’expression possible et un bon moyen de proximité entre le comédien et le public », ont affirmé les étudiants de la toute première promotion de l’école fondée en 2018 par Billy Élucien, Amos César et Gaëlle Bien-Aimé. 

Heureux de boucler une année d’études, fruit de nombreux sacrifices et de beaucoup de détermination, ces comédiens comptent sur le support de tout un chacun, ce samedi 15 février, pour deux heures de spectacle, soit de 5 h 30 à 7 h 30. L’admission est à 500 gourdes.



Réagir à cet article