« Fais-moi jouir », l'érotisme vu par Marie Vyannie Ménard

PUBLIÉ 2019-10-04


Elle s’est présentée au public haïtien avec une écharpe, celle de Miss Haïti International 2015. Après avoir acquis de l’expérience dans l’animation radio-télé, Marie Vyannie Ménard s’offre au pays avec l'écriture comme bouclier. En effet, la jeune femme a sorti, le 31 août dernier, son premier ouvrage intitulé “Fais-moi jouir”. Un récit qui, comme son nom l’indique, traite de la sexualité.

Directe et concise dans ses réponses, Vyannie Ménard n’y va pas par quatre chemins en présentant son bouquin. “Mon livre traite ouvertement de sexualité. Je raconte une histoire où je décris des scènes de sexe assez crûment avec les termes adéquats sans rien cacher aux lecteurs”, indique l’auteure. Avec un titre aussi direct, il aurait été paradoxal que cela soit autrement. Celle qui a représenté Haïti au concours Miss International 2015 ne cache pas avoir recherché un coup marketing avec un tel titre. “Je voulais évidemment choquer. Mais au-delà d’un titre accrocheur, le livre parle d’un des sujets les plus tabous en Haïti, le sexe. Ce qui, à mon avis, est un non-sens”, assume-t-elle.

Un livre érotique, oui, mais surtout une œuvre dans laquelle l’auteur n’a attribué ni d'âge ni même de nom à ses protagonistes. Une manière, nous dit-elle, que tout un chacun puisse s'identifier à travers eux et pourquoi pas se projeter comme acteur. C’est un livre de détente : imaginez une scène chaude où l’on se voit acteur ! À côté du fait que l’ouvrage est uniquement pour le plaisir, l’auteure nous confie militer pour l'intégration de l'éducation sexuelle dans le cursus scolaire haïtien. “Je sais que je ne pourrais pas y arriver toute seule, et que cela ne se fera pas du jour au lendemain. La première chose que je fais, c’est d’essayer de sensibiliser sur cette carence que l’on a dans l'éducation. Je suis également en train de rassembler des professionnelles autour de la cause afin de pouvoir constituer une proposition concrète et la soumettre au ministère de l'Éducation nationale”, explique la jeune femme en précisant que son ouvrage est sorti dans cette optique de sensibilisation.

Si vous en doutez, Vyannie Ménard aime le sexe, c’est elle qui le dit. “Ensuite je suis très branchée sexualité.” Mettant en scène un homme et une femme dans sa toute première œuvre littéraire, celle qui a co-animé la dernière finale de Miss Haiti avoue qu’une de ses fréquentations lui a en partie inspiré la rédaction de sa nouvelle. Attention, son imagination a fait le gros du travail aussi.

« Fais-moi jouir » a été publié chez les éditions Cosmos. Public-cible : personne majeure et vaccinée, et qui ne cultive pas l’hypocrisie par rapport au sexe.



Réagir à cet article