« Motivasyon », un sixième album que BélO dédie à la jeunesse

PUBLIÉ 2019-07-09


Vous demandiez des nouvelles de lui ? Cela tombe bien, car il vous en apporte une très bonne. En effet, le lauréat du prix RFI Découvertes de l’année 2006 nous revient avec un autre album : « Motivasyon ». Le sixième de son répertoire. Ce nouvel opus de Jean Bélony Murat dit BélO est construit autour du thème « motivation », d’où son titre d’ailleurs. Une manière d’offrir des paroles d’espoir et de motivation à la jeunesse du pays et de lui faire miroiter d’autres alternatives. « Motivasyon » sort le 10 juillet 2019, environ cinq années après la publication du best of « BélO dizan ».

Dix titres, des récits évoquant la vie du chanteur, des textes coécrits avec Jean Winer Pascal, une production entamée à Ason Studio puis parfaite par Jael Auguste… Voilà de quoi le nouvel album de BélO est constitué. « C’est une œuvre qui s’adresse aux jeunes […] À mon avis, cette catégorie essuie plus de critiques que d’encouragements, plus de reproches que d’encadrement […] Une jeunesse qui se retrouve sans alternative aucune. C’est également un album qui laisse transpirer tout ce que je suis comme personne et comme artiste. Il y a, par exemple, un titre sur lequel je parle de mon enfance, de mes origines, des moyens et surtout de la volonté de réaliser ce que j’ai pu construire », affirme l’homme de 40 ans, en indiquant avoir voulu utiliser les ressources locales à travers cette œuvre.

Contrairement à l’album best-of qui a réuni la participation de plusieurs personnalités de la musique haïtienne, « Motivasyon » ne comporte qu’une seule collaboration avec Michael Brun. Titré « Eda », ce morceau figure à la fois sur le disque « Lokal » de Michael Brun sorti en juin et sur celui de la voix du morceau « Jasmine ». Exhibant sa sagesse, sa confiance en son équipe et l'expérience acquise au cours de ses quatorze années de carrière, BélO a expliqué que ce choix de ne pas faire plusieurs collaborations vient de son team. Tout à fait logique quand on se rappelle que le best-of comporte vingt-deux collaborations notamment avec Emeline Michel, Richie, Joël Widmaier ou encore James Germain.

Au cours de son passage à Ticket, l’auteur de « Lakou Trankil » a expliqué les raisons de son visible retrait de la scène médiatique ces derniers jours. « J’ai avant tout pris du temps pour moi. Depuis après la sortie de mon premier album quelques jours avant mes derniers examens à la faculté, je n’ai fait que courir : entrevues, tournées… Il était donc nécessaire que je fasse cette pause », indique le chanteur, en expliquant avoir également pris du temps pour profiter de sa petite famille.

L’artiste n’a pas pour autant cessé de travailler pendant cette période de retrait. L’album en est bien sûr la preuve, mais BélO révèle qu’il en a également profité pour ajouter des cordes à son arc, la production, par exemple. En effet, celui qui dispose de son propre studio d’enregistrement, produit des jeunes talents ; mais attention, pas n’importe lesquels. Il faut en avoir le mérite : « Cela aurait été très compliqué de produire mon premier album si Keke Bélizaire, Jean-Marc Appolon ou encore Fabrice Rouzier, entre autres, n’avaient pas, en toute générosité, cru en mon talent et ne m’avaient pas accompagné et supporté. J’ai donc toujours senti le devoir de rendre la pareille à d’autres. J’ai conscience que ce n’était pas un cadeau. Je ne suis pas là pour encourager la médiocrité. Il y avait une préparation, le talent était là », souligne celui qui a produit le premier album de Mandela intitulé « Vwa pa m ». Un désir motivé par la volonté et le besoin de faire un retour d’ascenseur, continue-t-il, tout en annonçant la reprise du projet d’album de Rod Youme Dieujuste, Digicel Star 2011, un projet longtemps nourri.

Entièrement financé par l’artiste lui-même, un autre choix mesuré, « Motivasyon » est disponible dès ce 10 juillet 2019 sur toutes les plateformes de téléchargement légales, à 10 dollars. BélO entame déjà une tournée en Amérique du Nord qui débutera le 18 juillet au Lincoln Center où le disque sera présenté pour la première fois. Interrogé sur le choix de faire la première présentation de « Motivasyon » à l’étranger, BélO a souligné que la conjoncture sociopolitique actuelle d’Haïti ne lui a pas permis de faire autrement. Évidemment une tournée promotionnelle sera entamée en Haïti, mais aucune date n’est pour l’instant évoquée. Ce serait donc l’occasion de faire la vente-signature de l’album sur le terroir.



Réagir à cet article