Des activités mises sous scellé ce week-end

PUBLIÉ 2019-06-07


Suite à l’annonce de la marche pacifique prévue pour le dimanche 9 juin 2019, plusieurs organisateurs de spectacles ont reporté ou écourté des activités déjà programmées pour le week-end allant du 7 au 9 juin 2019. C’est le cas pour le festival Krik-Krak organisé par Akoustik Prod ou encore « La nuit des découvertes » mise sur pied par Louis Productions.

Allenby Augustin, secrétaire général d’Akoustik Prod, organisme derrière le festival Krik-Krak, nous indique avoir pris la décision d’écourter le festival en raison de la mobilisation autour du dimanche. « On a officiellement annulé la journée du dimanche au festival. Une manière de garantir la sécurité des festivaliers. C’est mieux vu qu’il y a prédiction de manifestation. » Egalement directeur artistique du festival, Allenby souligne que le concert prévu au cours de la troisième journée se tiendra à une date ultérieure si tout va bien, probablement dans deux semaines.

Le festival Krik-Krak était initialement prévu du 7 au 9 juin 2019. Les organisateurs ont aussi souligné que certains intervenants et festivaliers ont annulé leur participation. « Cependant les activités de vendredi et samedi sont maintenues. Toutefois le "Vire won", une balade entre Cayes et Ile-à-Vache, se tient le samedi de préférence au lieu de dimanche. Les séances de contes dans les écoles se sont tenues vendredi matin », indique Allenby.

C’est le même cas de figure pour Réal Louis de Louis Productions qui organise « La nuit de la découverte ». Il se démène afin de divertir certains artistes de la Guyane et de la Guadeloupe déjà en Haïti. « Malheureusement, la conjoncture du pays ne permet pas la tenue du spectacle. J’ai donc senti la nécessité de renvoyer le show. On va donc attendre un moment d’apaisement, afin qu’il n’y ait aucune inquiétude chez les parents, les directeurs d’écoles et les amants de la musique », explique Real. Cette soirée où le public devait découvrir les deux jeunes qui vont nous représenter en Guadeloupe et Guyane mais également des jeunes talents du secteur éducatif ne se tiendra pas ce week-end.

Inquiet de comment sera fait le lundi, date à laquelle les délégations de Guadeloupe et Guyane doivent repartir chez elles, le producteur se dit déçu de la tournure des événements. « Surtout que j’ai une délégation de Guyane 1ere présente au pays pour couvrir la soirée. Et je suis aussi frustré. Frustré que les dirigeants et acteurs ne peuvent s’entendre. Les victimes seront la population, bien sûr, mais aussi le secteur culturel. Le seul avec le secteur sportif qui redore le blason du pays après les gaffes de ces acteurs », a-t-il craché tout en souhaitant que nous arriverons à résoudre nos problèmes.



Réagir à cet article