Un zoom sur la 5e édition de la Semaine scientifique de l’Unifa

PUBLIÉ 2019-05-14
Sous le thème "Science et conscience", se déroule la 5e édition de la Semaine scientifique à l’Université de la Fondation Dr Aristide. L’activité allant du 13 au 18 mai 2019 sur le campus à Tabarre comprend des causeries, des panels, des expositions et surtout des discussions sur plusieurs thématiques.


C'est avec une présentation du professeur Raccurt, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université Quisqueya, qu'a été

ouverte, le 13 mai 2019, la semaine scientifique sur le campus de l’Unifa. L’universitaire a élaboré sur le thème « Quels médecins pour Haïti ? ». « Je pars, confie-t-il en marge de sa présentation, du postulat que les 2/3 des médecins qui sont formés en Haïti finissent par s’établir en Europe ou aux Etats-Unis qui ont déjà des ressources humaines qualifiées pour poser cette question ».

Cette intervention est en parfaite adéquation avec le thème de la 5e édition de la Semaine scientifique initiée à l’Unifa dans la volonté de rassembler dans une même enceinte l’intelligentsia haïtienne et/ou étrangère amenant à la portée de l’étudiant, l’expérience acquise à travers le temps selon les pères et mères fondateurs de l’activité.

Cette édition 5 étoiles a pour thème « Science et conscience », tronqué dans une citation de Dr Jean Bertrand Aristide, le président du bicentenaire de notre république disant : « Nés avec deux yeux qui s’ouvrent et se ferment, vous devez renaître avec deux yeux qui s’ouvrent et ne se ferment jamais : SCIENCE et CONSCIENCE. »

Dans la programmation, il y a aussi d’autres interventions de haute voltige comme celle de M. Raccurt dont « Mondialisation, nouvelles technologies et questionnements éthiques aujourd’hui » de père Kawas, ex-supérieur des Jésuistes, ou encore « Les goulots d’étranglement de l’économie haïtienne. De grands débats sont au programme dont celui de la faculté des sciences juridiques et politiques.

Les interventions d’éminents intellectuels se tiennent le matin. Les après-midi au cours de cette semaine sont consacrées aux expositions d’étudiants de l’Unifa et d’autres intellectuels. S’en vient, entre autres, une présentation sur l’hygiène posturale par l’école de physiothérapie et une autre sur le droit des femmes par Mme Toeraasen de Michelsen Institute et de l’université de Bergen en Norvège.

Les étudiants sont invités à faire un don de sang à la Croix-Rouge haïtienne le samedi matin. « C’est dans l’optique de les motiver à s’impliquer activement dans la société où ils vivent qu’on a inséré ce volet », confie Dr Daphney Benoit, doyenne de la faculté de médecine au sein de l’Unifa, qui souhaite déjà un grand succès à la 5e édition de la Semaine scientifique.



Réagir à cet article