Taekwondo: Otniel Moïse brille en Floride

PUBLIÉ 2019-04-09
Le taekwondo haïtien se porte bien aux États-Unis d’Amérique. En l’espace d’une semaine, Itniel Moïse, qui réside à Miami (en Floride), s’est emparé de deux médailles d’or et un trophée team champion à l’issue de sa participation aux championnats de taekwondo de la Floride et au Gold Coast AAU 2019.


Si les athlètes haïtiens qui évoluent en Haïti tardent encore à prendre leur envol dans le milieu international, Otniel Moïse, 43 ans, né à Saint-Louis du Nord, n’a cessé de faire briller le bicolore national sur le sol américain. En effet, l’ancien élève de maître Léo Cartright, qui évolue dans la catégorie de - 68 kg ou encore -149 livres, ne fait que collecter des récompenses à l’image de ses deux médailles d’or gagnées entre le 30 mars et le 6 avril 2019.

Au terme du championnat de taekwondo de la Floride disputé le 30 mars, Otniel Moïse, en sortant vainqueur de ses trois combats, s’est adjugé la médaille d’or. Sept jours plus tard, le taekwondoiste haïtien, qui avait pris à deux reprises la 5e place de l’US Open Taekwondo (2018 et 2019) tenu à Las Vegas, a mis tout le monde d’accord en s’emparant de la médaille d’or au Gold Coast AAU, le 6 avril. À côté de ces deux distinctions, Otniel a aussi gagné le trophée Team Champion à l’issue de ces deux compétitions.

L’ancien étudiant en gestion des affaires à l’université Inuqua (Haïti), qui avait établi son camp en Floride, a un rêve, bien qu’il soit l’athlète haïtien masculin le plus distingué aux États-Unis.

« Mon rêve le plus cher est de devenir un athlète olympique. J’ai aussi rêvé de faire mon entrée à TMT Académie de taekwondo américain, situé à Miami, en Floride », a révélé l’athlète entraîné par le maître Frank Loureda, ceinture noire 8e dan, le professeur et maître Erelio Morales et maître Rudy.

Quelle est la finalité de ces championnats ? Sans langue de bois, Otniel Moïse, détenteur de 6 awards avant sa participation au championnat de Gold Coast, a répondu de la façon suivante avant de lancer un appel aux autorités compétentes du pays :

« Ces championnats, réservés aux athlètes vivant aux USA, servent à déterminer par catégorie le meilleur athlète de l’année par État. En fait, j’ai toujours représenté Haïti valablement aux championnats de Hero Fight League ; US Open Florida et autres. Mais j’ai fait tout avec les moyens du bord. J’aurais aimé être encouragé par les autorités responsables », a fait savoir l’athlète qui a débuté sa carrière dans sa ville natale sous la houlette du professeur Jude Rémy.

Après les deux médailles d’or et un trophée Team Champion glanés à l’issue de sa participation aux championnats de taekwondo de la Floride et Gold Coast AAU 2019, Otniel Moïse, visiblement motivé et déterminé à s’adjuger d’autres récompenses, promet de travailler dans le but de vendre les plus belles images d’Haïti aux États-Unis d’Amérique.



Réagir à cet article