Du nouveau dans l'univers musical avec Brothers-B

PUBLIÉ 2019-04-09
Ils sont quatre, Nathanael Clavens Belony, Carmelos Bruny, Grefael Bruny et Fridody Jean. Ensemble, ils forment un jeune groupe musical basé à Boston, aux États-Unis. Passionnés de musique, ces quatre amis d’enfance, qui par le passé chantonnaient ensemble dans un quartier de Port-au-Prince, se sont recroisés au pays de l’oncle Sam il y a deux ans et ont donné vie à Brothers-B.


Officiellement formé en 2017, Brothers-B est un diminutif anglais pour dire "les frères Belony et les frères Bruny", puisque à l’origine, le groupe était formé de deux Bruny et de deux Belony, avant que l’un des Belony ne soit remplacé par Fridody Jean de BIB (Boys In Business). Amis de longue date, ces fils d’Haïti pratiquent la musique depuis leur tout jeune âge et en grandissant, ils ont gardé le même amour pour les mélodies jusqu’à mettre sur pied une formation musicale, ensemble, après plus de sept années de séparation. Un nouvel épisode dans l’aventure des frères Bruny et des frères Belony. « La musique a toujours été notre passion commune », a confié Clavens Belony, guitariste et chanteur de la bande, tout en révélant qu’ils sont tous des musiciens. Guitariste, pianiste ou batteur, ils maîtrisent chacun un instrument.  

Adoptant différents rythmes caribéens, Brothers-B fait du compas, du dancehall et du reggaeton. Au début, ils se produisaient dans les mariages, les fêtes privées et les cérémonies de graduation, selon les informations de Carmelos, l’un des frères Bruny. Aujourd’hui, ayant gagné en maturité, ils produisent leur musique et se préparent à investir totalement la scène musicale. Ils ont déjà produit un single, « I can’t », un cover de « Je ferai » de Vayb, ainsi qu’un cover de « Pour le meilleur et pour le pire » de Baky feat Rutshelle Guillaume... Ils promettent bien d’autres singles et vidéos pour les mois à venir.

Notons que les frères B ou encore Brothers-B disent ne pas être encore prêts pour des shows en direct. Encore dans une phase de promotion, les jeunes artistes ne seront donc pas sur scène de sitôt. « Nous sommes encore à l’étape de promotion. On produira certes des singles, mais le focus est maintenant sur le public que l’on doit se procurer et surtout fidéliser. Bien qu’un album soit toujours un élément important pour un groupe, on attend d’avoir notre fan base pour commencer à travailler sur un éventuel opus », ont-ils expliqué dans leur toute première entrevue à Ticket.  



Réagir à cet article