Banm ti nouvèl Ralph Papillon

PUBLIÉ 2017-10-19
Chanteur à succès du début des années 2000, Ralph Papillon a disparu de la circulation. Disons mieux, du monde musical haïtien. Récemment contacté par Ticket, l’auteur du tube “M damou w” nous a fait part de certains de ses projets mais nous a surtout entretenus de ses activités durant son absence.


Il a certes été absent du marché musical haïtien durant au moins les dix dernières années mais Ralph Papillon est resté le même personnage plaisant et bourré de bonne humeur qu’on connaissait. “J’ai eu de nombreux projets privés dont mes proches sont au courant. Avec le temps, ces projets seront publics”, répond-il tout de go. “Je n’ai pas abandonné le public haïtien, c’est vrai qu’il ne m’a pas entendu mais les travaux que je réalise en privé lui seront bénéfiques”, continue-t-il. Avant de souligner que tout ce qu’il fait concerne l’humain, pas la musique directement mais l’humain. “Quand je produis une chanson, ce sont les humains qui l'apprécient, il en est de même pour le public, tout ce que je réalise est en relation avec lui”.

Taquin mais quelque peu réservé, c’est à compte-gouttes qu’il a révélé les informations sur son présent. Il n’a d’ailleurs pas voulu donner de détails sur sa famille. Afin de protéger son intimité : “Je ne vais pas tout te dire”. Il nous apprend qu’il est maintenant messager de Dieu et écrit ce que lui inspire le Seigneur. “ J’ai mené une vie très différente ces six dernières années. J’ai une relation plus étroite avec Dieu et je travaille pour lui. Il me donne des informations que les autres n’ont pas. Et je ne les garde pas pour moi. J’aide les gens à comprendre et je partage ma compréhension des choses.” Ainsi donc, il a produit des ouvrages de ces révélations. “Pay attention to the little sign”, “God is real based on true stories" qui auront plusieurs volets. Ainsi s'intitulent ses livres qui n'ont pas encore été publiés. “ Je suis un travailleur, lorsque le propriétaire des livres le voudra, il les publiera” confie-t-il.

Par ailleurs, Ralph Papillon est resté en contact avec l’alma mater. “En ce moment, je viens en Haïti chaque deux ou trois mois car j’y finalise certains projets, et éventuellement le pays me verra plus souvent”. Taciturne, ce n’est qu'après diverses reformulations qu’il a lâché un peu la laisse pour nous parler de ses projets. “Je prévois de monter un studio d’enregistrement au pays ainsi qu’une radio et une télévision qui doivent avoir une couverture nationale. Ce sera un studio pour les jeunes qui veulent mettre leurs talents au service de Dieu.” L’objectif premier de ces projets est principalement de permettre aux jeunes talents de faire leurs premières armes, indique Ralph qui ajoute plus loin que les jeunes seront habilités à utiliser le studio d’enregistrement, de manière totalement gratuite.

Fervent croyant, Ralph Papillon n’hésite pas à partager sa vision du monde et sa foi à travers les réseaux sociaux. Sur sa page Facebook, il n'est pas rare de visionner des vidéos qu'il réalise sur différentes thématiques où il partage sa vision. Il nous a d’ailleurs spécifié qu’il allait vers l’humain et s'évertuait à le comprendre. Cependant, celui qui a chanté avec Black Alex sur le titre “Love“ ne souhaite pas être catégorisé comme quelqu’un qui s’est converti avec tous les préconçus qui s’y rapportent. “Je suis toujours la même personne et je ne veux pas être non plus mis dans une boîte. Je n'ai pas besoin d’un quelconque titre. Je suis toujours le même personnage, la seule chose qui a changé c’est que je comprends mieux la vie.”

Des États-Unis où il vit, Ralph a un regard averti sur le marché musical haïtien. De son époque à aujourd’hui, les choses ont bien changé, le marché s’est beaucoup plus ouvert aux artistes solos, il cite Roody Roodboy ou encore Rutshelle qui mènent leur carrière de pied ferme sans avoir intégré une bande. De plus, il y a de nouveaux registres et cela a changé l’industrie, ce qui est positif, d'après lui. Par ailleurs, il critique l'américanisation de la culture haïtienne : “Ceci n’est pas mauvais en soi, mais l'Haïtien doit préserver les bonnes valeurs qu’il a de sa culture et ne pas se laisser emporter ainsi. Car notre culture reste une force et contribue à nous différencier des autres”

Il confie que le public haïtien aura très bientôt des nouvelles de lui. En effet, l’artiste prévoit de rentrer en studio très prochainement. Il collaborera avec des célébrités comme Aspen Beat, Roody Roodboy, Wanito ou encore Ti-Lunette. Ce coup-ci, ma musique sera différente. “Slow Jam”, “Love making kind of music”, des mélodies douces, indique-t-il. À part les artistes nommés plus haut, Ralph Papillon soutient que plusieurs autres sont proches de son style musical et qu’il voudrait, dans la mesure du possible, travailler avec eux. Il cite entre autres Shishie, Medjy du groupe Enposib, Fatima, Niska, Misty Jean, Franco Love Federo, J-Perry, Princess Eud, Badikamal, Steeve Khé avec lequel il a déjà collaboré par le passé.

Le quotidien du personnage est maintenant centré sur l’humain, sur l’amour de son prochain et sur le partage de la compréhension de la vie que lui dévoile Dieu (pour utiliser son propre terme).

 



Réagir à cet article