Lettre à Pradine C. Boileau sur le Centenaire du Procès de la Consolidation

Société - Par Antoine Duprate David Mon Cher Boileau, Après la lecture d' un article dans un des derniers numéros du journal Le Matin autour du sujet précité, tu m'as signalé ce point qui a particulièrement retenu ton attention, à savoir l'application de cette locution à ce grand procès clôturé le 25 décembre 1904 : « C'est la montagne qui a accouché d'une souris » Peut-on dire une situation toute haïtienne dans notre « singulier petit pays » où les contingences politiques assimilées à certains tabous l'emportent sur des décisions légales? Néanmoins, mon cher Boileau, les évènements et les faits demeurent toujours...

2005 Année de la conférence nationale

Société - Le Parti National Démocratique Progressiste d'Haïti (P.N.D.P.H.), après 10 années de lutte inlassable en faveur de la tenue, dans le pays, d'une Conférence Nationale Haïtienne Souveraine, seul moyen pacifique pouvant nous permettre de conclure un nouveau contrat social pour sortir le pays de cette crise dans laquelle il se trouve depuis l'assassinat de l'Empereur Jean-Jacques Dessalines le 17 octobre 1806, se réjouit de constater qu'une bonne partie de la population haïtienne et même de la communauté internationale a enfin compris la nécessité de ce grand débat national afin de juguler la crise biséculaire (1806 - 2005) qui n'a cessé de...

Dits et non dits

Société - Agression contre nos confrères Sérant et Juste C'est au Bel Air, dans l'exercice légitime de leurs fonctions que nos amis et confrères ont subi une agression d'une rare violence au point que les photos édifiantes publiées dans Le Nouvelliste du week-end ont révolté tous les lecteurs... On savait déjà que le journalisme menait à tout mais quand on assiste à des traitements aussi inhumains sur des êtres qui n'ont pour armes que leur camera ou leur plume, l'indignation monte de plusieurs crans. Ne dit-on pas alors que la désignation de quatrième pouvoir attribuée à la presse n'est qu'un prétexte pour...

Pour éviter le protectorat, éviter la cacophonie dont parle Claude Moïse

Société - Le Gouvernement a mis en branle un dialogue national, appuyé par M. Valdès, Représentant les Nations Unies, et par la Communauté internationale. Ce dialogue a pour premier but : les élections* projetées pour 2005. Le Premier Ministre a confié à Micha Gaillard le soin de mettre en branle ce dialogue national, en même temps qu'il réaffirmait que les élections seront tenues en 2005 et que le gouvernement élu sera installé en février 2006. La Constitution ne fera pas partie des débats. Ces élections semblent donc incontournables et le Dialogue limité. Parmi les acteurs dont les propositions font objet de constants...

Les petites marchandes paient le prix de la violence

Société - L'année a bien mal commencé pour Mme Guy, une revendeuse de petits pains, soudée six jours sur sept à son misérable étal du centre de Port-au-Prince. La journée du 14 janvier était encore toute neuve quand la quinquagénaire a entendu les premiers coups de feu, échangés entre des policiers et des brigands au beau milieu des centaines de petites marchandes qui se pressaient déjà au marché. Effrayée par les cris et les détonations, Mme Guy a essayé de se mettre à couvert mais une balle l'a frappée en plein ventre... De telles violences sont devenues quotidiennes dans la capitale haïtienne...

La rue Saint-Honoré

Société - Lors du démontage des tribunes en fer du Champ de Mars, les TPTC avaient le projet de faire de la rue Saint-Honoré une artère à quatre voies qui relierait le milieu de la ville (niveau Champ de Mars) au bas de la ville, jusqu'à la cité de l'Exposition. En effet, cette artère traverse de part en part, d'est en ouest, sur environ un kilomètre, notre capitale. Elle pourrait constituer une voie à circulation rapide qui résoudrait considérablement les problèmes de trafic dans notre métropole. Ce projet était couplé avec un autre de construction d'un complexe administratif sur l'emplacement de l'Arsenal...

HAITI: Le CEP et les prochaines élections (1)

Société - Quatre grands courants dominent la scène politique haïtienne. C'est une constante dans la vie politique haïtienne. Après chaque nomination des membres composant la haute autorité chargée de réguler les élections, les critiques les unes plus acerbes que les autres, les convoitises, les suspicions fusent de toutes parts. Tantôt, l'autorité de nomination est mise en cause, tantôt, on traîne dans la boue un membre avec qui l'on avait des comptes à régler, tantôt, l'institution électorale elle-même est vilipendée. Chaque Conseil Electoral constitué fait couler beaucoup d'encre. Il suffit pour s'en convaincre de jeter un coup d'oeil dans les journaux du passé....

Dc Central Kitchen

Société - Lueur d'espoir pour les sans-abri Mais comment oublier l'image de deux sans-abri, à deux pas de la Maison-Blanche, s'engouffrant, un soir de décembre 1983, dans des emballages de réfrigérateurs pour tout logis? Cette image m'est revenue à l'esprit au soir du samedi 15 janvier 2005 en suivant le reportage de Radio Canada au Journal présenté par Céline Gallipeau avec sa frimousse. Washington se prépare à se mettre sur son trente et un pour l'investiture du 43e Président pendant que les pauvres sont désemparés. Ce jeune homme, repris de justice, vendant le journal des sans-abri à un coin de rue. Des...

DC Central Kitchen (première partie)

Société - Ma découverte de Washington, District of Columbia, ne date pas d\'aujourd\'hui. Les préparatifs en vue de l\'investiture du 43e Président américain, le 20 janvier 2005, coïncidant avec la diffusion du reportage de Radio Canada sur les \" sans-abri \" de la capitale fédérale m\'incitent à jeter un regard rétrospectif sur la belle capitale et sa vie au quotidien. Une revisite Quand en décembre 1983, je visitai Washington, DC, capitale nationale, je fus effaré devant le nombre de pauvres qui y trainaient leurs misères dans l\'Amérique prospère. Descendant un soir de Silver Spring pour voir le Président Ronald Reagan presser sur...

Pour un gouvernement qui gouverne!

Société - (Voir l\'article : Dialogue avec les candidats à la présidence du Nouvelliste du 11 janvier 2005) 2005 sera l\'année des élections pour renouveler - ou remplacer - le personnel politique, notamment pour former un gouvernement comme le veut la constitution de 1987. Il est opportun de rappeler que, pour tenter de sauver la présidence à vie face aux pressions de la communauté internationale exigeant la démocratisation du pays et pour contrebalancer le tout-puissant président de la République, les constituants de 1985 et de 1987 ont imaginé un exécutif bicéphale et l\'association au chef de l\'État d\'un chef de gouvernement -...

HAÏTI, POUR UNE CULTURE D'ÉLITE LIBÉRATRICE

Société - (CONTRE LE POPULISME CULTUREL) C.L.M. Penser la culture contre l'aliénation, c'est penser une praxis du penser et de l'agir pour transformer l'environnement idéel et structurel de la réalité sociale. C'est imprimer à la politique ce jeu d'échange mélioratif (qui améliore) par lequel l'État gère la gouvernance de manière optimale et rationnelle pour élever le niveau global de chaque gouverné en dynamisant les instituions étatiques. La culture est aussi ici lieu de fondation identitaire. L'identité étant cette altérité unique, c'est-à-dire cette différence qui confère à un être son caractère, sa nature unique. Or, une nouvelle culture politique proposée et appliquée par...

HAÏTI, POUR UNE CULTURE D'ÉLITE LIBÉRATRICE

Société - (CONTRE LE POPULISME CULTUREL) C.L.M. Penser la culture contre l'aliénation, c'est penser une praxis du penser et de l'agir pour transformer l'environnement idéel et structurel de la réalité sociale. C'est imprimer à la politique ce jeu d'échange mélioratif (qui améliore) par lequel l'État gère la gouvernance de manière optimale et rationnelle pour élever le niveau global de chaque gouverné en dynamisant les instituions étatiques. La culture est aussi ici lieu de fondation identitaire. L'identité étant cette altérité unique, c'est-à-dire cette différence qui confère à un être son caractère, sa nature unique. Or, une nouvelle culture politique proposée et appliquée par...

La Presse dans la Tourmante

Société - En ce mois de janvier, nous nous apprêtions à former des voeux de succès continu à l\'endroit de la très dynamique équipe rédactionnelle du journal «Le Nouvelliste», quand un événement malheureux est venu assombrir l\'atmosphère sereine, habituellement joyeuse, dans laquelle féconde cette ruche intelligente. Deux jeunes confrères aux talents précoces ont, en effet, subi une bastonnade en règle de la part des trublions qui sont parvenus à transformer certaines rues de la capitale en zones de non-droit. Une question s\'impose: pourquoi ces jeunes journalistes, dans l\'exercice de leur profession d\'informer, ont-ils été si sauvagement bâtonnés, tabassés, au point que l\'un...

Transfert de Technologie sans incitation à agir = Zéro

Société - Je voudrais tout d\'abord m\'excuser de cette terminologie un peu rude et lapidaire qui pourrait mal sonner à certaines oreilles, mais à la lecture de cette présentation, on en comprendra rapidement la justesse. D\'entrée de jeu, je me plais à souhaiter à tous les voeux de ma petite famille pour cette année nouvelle 2005 qu\'on espère plus calme et plus productrice pour le pays. En effet, c\'est d\'abord en 1955 à une Conférence Internationale sur la Vulgarisation Agricole à Managua et plus tard au cours des années 68-70 en Afrique que s\'est développée et affirmée chez moi la conviction qu\'on...

La refonte d\'Ayiti pour un nouvel ordre social

Société - Aujourd\'hui, l\'aboutissement à une catastrophe sociale de la gestion des affaires du pays fait revivre la grande idée d\'une conférence nationale déjà supportée par certains et rejetée par d\'autres. Cette fois-ci, l\'appel est lancé par le \'gouvernement-mécanicien\' et a reçu un accueil chaleureux. Cependant, les hésitations d\'alors se transforment en grandes questions sur ce que doit être le contenu de la conférence. Peu importe ! L\'esprit d\'une telle initiative est d\'enfanter un nouvel ordre social. Pourquoi, quand la Constitution de 1987 n\'avait que ça comme but ? En effet, depuis la naissance de celle-ci, la société s\'y accroche aveuglément, ignore...