In memoriam Charles Manigat

Société - “Et ceux- là seuls sont morts qui n’ont rien laissé d’eux” Sully Prudhomme dans “Le Zénith” C’est ce constat du poète qui m’est venu, au prime abord, à l’esprit lorsqu’un texto d’un ami m’informa, de l’affligeante nouvelle du départ pour l’au-delà du Dr Charles Manigat survenue dans la neuvième décennie de son existence. La disparition de cette figure d’élite de l’intelligentsia haïtienne, malgré le poids des ans, ne laissait guère toutefois présager l’imminence d’une telle éventualité. Charly s’attelait encore à ses principales obligations. Hélas, son tour venait de répondre présent à l’appel de la mort. Mon humble hommage Charly et...

Charles Manigat : 5 novembre 1930 – 8 février 2021

Société - Henri Piquion Ne pleure pas Henri, ne pleure pas. Si tu devais pleurer chaque fois que la mort te prend un parent ou un ami, il ne te resterait plus de larmes pour pleurer de  joie à la libération du pays. Même s’il s’agit de Charles Manigat, ton ami et frère, tu ne dois pas pleurer. C’est ce qu’il t’aurait dit. Il t’aurait demandé de continuer le combat qu’il a mené, discrètement mais efficacement, toute son existence pour notre pays qu’il a aimé, pour lequel il a subi des tortures qui ont laissé des séquelles qui lui ont été fidèles jusqu’à...

Le discours d’investiture du président Joe BIDEN ou la notion d’optimisme en politique

Société - « Les jeunes Haïtiens et Haïtiennes qui veulent s’engager en politique ont intérêt à analyser en profondeur le discours d’investiture du nouveau président américain, Joe Biden ». C’est par cette affirmation que le professeur de communication politique, le docteur Hérold Toussaint a débuté sa conférence du 28 janvier 2021 sur le thème : « Le discours d’investiture du président Joe Biden ou la notion d’optimisme en politique. Réflexions d’un universitaire haïtien. » Cette conférence organisée par la Fondation Jeunesse, Connaissance et Engagement Citoyen (FONJCEC) a été l’occasion pour l’ancien vice-recteur aux affaires académiques de l’Université d’État d’Haïti de livrer une analyse critique du discours d’investiture du...

Anse-à-Galets n’a pas eu 130 ans en 2020

Société - Durant tout le mois de décembre 2020, des druides ont mené une campagne sur les réseaux sociaux et dans certains médias traditionnels au sujet d’un projet de célébration des « cent trente ans de fondation de la ville d’Anse-à-Galets ». À entendre les promoteurs de cette initiative, il fallait célébrer cet évènement qui viendrait remettre La Gonâve sur on ne sait quelle carte magique qui transformerait cette île en un « pays de merveilles » qui souffrirait seulement de l’absence d’Alice. Soit ! À côté de sa dimension de conte enfantin, les promoteurs, trop pressés, n’ont pas mis le temps nécessaire à développer la synergie appropriée à la...

Ma mère, mon inébranlable appui

Société - Je suis né au sein d'une famille de la  classe moyenne, dans un pays où le pain manque dans beaucoup de foyers. Ma mère fut enseignante et mon père fonctionnaire à la Téléco, la compagnie téléphonique nationale à l´époque. Je grandis à Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, dans une maison située non loin du palais présidentiel qui, à ce moment, était occupé par un général, d'une stature imposante, débordant de vitalité et dont la réputation était celle d´un amant des festins. Aîné d´une fratrie de deux enfants, mon jeune âge s´est déroulé sans grands sursauts, marqué uniquement par le décès de...

Fort-Liberté, un joyau caché

Société - Par Djinno Voigt Il m'arrive parfois de rêver de Fort-Liberté comme étant la plus belle et la plus importante ville d'Haïti. Certains peuvent qualifier mon rêve de folie ou d’illusion profonde, mais il n'est pas interdit d'être parfois chauvin. Quand on considère ses potentialités, Fort-Liberté pourrait devenir cette ville de rêve. Non seulement c’est une ville historique, mais elle a les qualités d'une ville balnéaire où le tourisme peut prendre différentes formes. Cela pourrait augmenter l'assiette fiscale de la ville et aussi créer des emplois dans les domaines les plus divers. Pour ce faire, selon l’indice du bonheur Léger qui...

L’analyse de l’état de la décentralisation haïtienne à partir de la théorie de décentralisation : le constat d’un effet d’affichage (Première partie)

Société - Cet article analyse l’état de la décentralisation haïtienne à travers la théorie de décentralisation en mettant l’accent sur notamment la théorie de Charles Roig. Il passe en revue le socle juridique haïtien qui tend à établir une gouvernance par la décentralisation en commençant par la loi constitutionnelle du 29 mars 1987 pour arriver aux derniers instruments juridiques (les lois, les décrets du Conseil des ministres, les arrêtés présidentiels, etc.) portant sur l’organisation et le fonctionnement des collectivités territoriales. En conséquence, l’auteur, docteur Joram Vixamar, doyen de la Faculté des sciences juridiques, politiques et diplomatiques (FSJPD) de l’Université publique du Bas...

45 ans déjà: Coup d'oeil sur le parcours singulier des ingénieurs agronomes sortis de la FAMV en 1975

Société - "Le bonhomme apprendra cette histoire à son fils. Et ce jour solennel ne reviendra jamais, d'aujourd'hui jusqu'à la fin du monde, sans qu'on se souvienne de nous, de notre petite bande, de notre heureuse petite bande de frères!". (William Shakespeare) De la cérémonie de graduation organisée par la Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) en 1975 à aujourd'hui, 45 années se sont écoulées. Pas 45 jours ni 45 semaines, ni même 45 mois, mais bien quarante-cinq longues années. Cela vaut donc la peine qu'on en parle. Les lignes qui suivent retracent cette aventure. Le texte couvre aussi bien les...

Yon neyolojis kòm altènativ pou yon konsèp ki bay difikilte nan lang kreyòl

Société - Tout lang sou latè reflete sa k ap pase nan yon kilti, se pou sa yo defini lang kòm yon eleman kiltirèl. Kòm yon lang se yon pwodiksyon sosyal ki dinamik, menm jan li pran nesans, li transfòme nan entèraksyon k ap fèt nan mitan moun anndan yon sosyete epi li ka disparèt tou. Tousa montre kouman yon lang se yon sistèm k ap bouje, ki ka chanje oswa k ap evolye nan relasyon k ap devlope ant moun ak moun, ant gwoup sosyal ak gwoup sosyal. Nan peyi Ayiti pandan trant dènye lane yo, lit fanm yo ap mennen...

 Séance de consultations publiques sur les travaux de Requalification des Fronts Bâtis du Centre Historique du Cap-Haïtien

Société - Le mercredi 15 décembre 2020, l’Unité technique d’exécution du ministère de l’Économie et des Finances (UTE/MEF) a organisé dans les locaux de la Chambre de commerce et des professions du Nord, une séance de formation et de consultations publiques sur les travaux de Requalification des fronts bâtis du centre historique de la Ville du Cap-Haïtien. Cette initiative intervient en prélude au lancement des travaux de requalification des fronts  bâtis de la rue 16 du centre-ville historique du Cap-Haïtien. Ces travaux, qui doivent démarrer le 15 janvier 2021, s’inscrivent dans le cadre du projet « Préservation du patrimoine et appui au secteur touristique »...

Tique : ce vecteur quasi méconnu des Haïtiens

Société - Ce petit arthropode faisant partie de l'ordre d'arachnide acarien est un ectoparasite des vertébrés.Les tiques sont la deuxième plus grande famille des vecteurs après les moustiques et elles sont capables de transmettre d’innombrables maladies infectieuses d’ordre bactérien et viral tant aux animaux qu'aux être humains. Les infections qu’elles transmettent peuvent être aussi mortelles et parfois même plus que celles transmises par les moustiques et elles sont considérées comme un problème de santé publique mondiale. Partant de la babésiose, dont le diagnostic est souvent confondu avec la malaria dû aux similarités des symptômes, jusqu’à la fièvre hémorragique de Crimée-Congo semblable et aussi redoutable que l'ébola,...

Inclusion scolaire des enfants handicapés: entre garanties juridiques et déni des autorités

Société - 27 Novembre 2020 Chaque année, pour clore l’année scolaire, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) prend des dispositions pour que les élèves handicapés subissent les examens officiels d’État comme leurs pairs non handicapés. Par élèves handicapés, on se réfère aux enfants et jeunes ayant une déficience qui peut être physique, visuelle (aveugle ou malvoyant), auditive (particulièrement ceux qui sont sourds) ou psychosociale dont l’interaction avec des barrières physiques, sociales, culturelles et autres peut faire obstacle à leur scolarisation sur la base de l’égalité avec les autres.Ces examens concernent, comme on le sait, la 9e année fondamentale...

Le Collectif pour les droits à la santé sexuelle et reproductive exige le respect des droits des femmes

Société - En Haïti, les violences faites aux femmes sont endémiques, systémiques et structurelles. Elles sont transversales à tous les secteurs de la vie nationale. Particulièrement dans le domaine de la santé, ce, nonobstant la consécration par la Constitution de 1987 du droit à la santé, de l’égalité des sexes et de l’interdiction de la discrimination sous quelque forme que ce soit. Malgré un plan directeur décennal de santé prévoyant une place centrale aux droits à la santé sexuelle et reproductive, bon nombre de femmes n’ont pas accès aux informations de base sur leur sexualité en général, voire sur les voies et...

Petite-Rivière-de-l’Artibonite compte aussi des jeunes qui s’engagent contre les violences à l’égard des femmes

Société - Dans le cadre de ses activités pour les 16 jours d’activisme contre les violences faites aux filles et aux femmes, une délégation de l’Observatoire de la jeunesse haïtienne grâce au support de l’ONUFemmes, s’était rendue à Petite-Rivière-de-l’Artibonite, le dimanche 6 décembre 2020, pour la réalisation d'une formation sur la masculinité positive au profit des chauffeurs de taxi moto de cette commune. L’Observatoire de la Jeunesse haïtienne qui avait choisi cette année de prioriser le département de l’Artibonite et les communes ne se trouvant pas dans la région métropolitaine pour la réalisation de ses activités, durant les 16 jours d’activisme contre les violences faites...

JL Fine shoes SA : le métier de cordonnier, une renaissance incontournable en Haïti

Société - Ruben SANON Après la fermeture de plus de 90 usines de production dans le pays, notamment celles de BATA et de STEP OVER et au lendemain du départ des Duvalier, la société haïtienne allait entrer dans une ère de dépendance vers l’extérieur. Toutes les composantes de la production nationale étaient aux abois. Le métier de cordonnier n’y était pas de son côté épargné. Pourtant, dans les années antérieures, la cordonnerie haïtienne a connu un essor exceptionnel. C’était une fierté pour l’Haïtien de porter une paire de chaussures locales. Avec l’application du programme d’ajustement structurel en 1986 et l’embargo de 1991, la friperie...