Insécurité: Joseph Lambert suggère de solliciter une assistance militaire étrangère

National - Le président du tiers du Sénat, Joseph Lambert, de passage à Jacmel, a plaidé pour une assistance de la communauté internationale afin de résoudre le problème de l’insécurité en Haïti. Il a fait cette suggestion en soulignant que le rétablissement de la sécurité est la condition préalable pour organiser des élections en Haïti. « Peu importe ce que pensent les autres, je dois faire cette suggestion. On constate que la police est incapable de ramener la paix et la tranquilité dans les zones de non-droit. C’est le même constat pour l’armée. Il n’y a qu’une solution. Solliciter et accepter de la...

Jovenel Moïse confirme la tenue du référendum

National - Alors que plusieurs de ses proches, des organisations de la société civile haïtienne, des organisations politiques de l’opposition, des partis politiques proches du pouvoir et des partenaires de la communauté internationale prennent leurs distances par rapport au référendum, le président Jovenel Moïse n’en démord pas. Lors de l’inauguration du barrage Marion le 1er mai dernier, le locataire du Palais national a affirmé que  le rendez-vous est fixé au 27 juin pour le référendum afin, a-t-il soutenu, de doter le pays d’une autre Constitution. Jovenel Moïse semble déterminé à organiser le référendum le 27 juin prochain alors que jusqu’à présent le projet...

Le barrage hydroélectrique de Marion inauguré

National - Le président Jovenel Moïse a inauguré, à l’occasion de la fête de l’Agriculture et du Travail, le 1er mai 2021, le barrage hydroélectrique de Marion. Cette infrastructure, dont le coût de construction s’élève à dix millions de dollars américains, symbolise, révèle le président de la République, la volonté de toute une équipe et son combat sans fin pour la maîtrise de l’eau dans le pays.   L’inauguration du barrage hydroélectrique de Marion a été l’évènement majeur du week-end de la fête de l’Agriculture et du Travail. Cette activité a drainé, à quelques exceptions près, tous les hauts dignitaires de l’État. Sur le stand...

Il n’y a pas de rareté de carburant, selon le ministère de l'Économie et des Finances

National - « Les compagnies sont en train de prendre livraison du dernier arrivage de produits pétroliers ce dimanche au terminal de Varreux. Il n’y a ni rareté ni pénurie de produits pétroliers », a assuré au Nouvelliste un haut responsable du ministère de l’Économie et des Finances interrogé dimanche 2 mai 2021. Les rumeurs faisaient état de rareté de gazoline et des clients faisaient la queue dans certaines stations d'essence pendant la fin de semaine, ont constaté des reporters du Nouvelliste. « Fausse alerte », insiste notre source au ministère de l’Économie et des Finances. Le grand argentier de la République rassure : « Le...

Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et son fils kidnappés chez eux

National - L’organisation « Nos Petits Frères et Sœurs (NPFS) » annonce la fermeture de toutes ses institutions « jusqu’à la libération du Dr Jenny Édouard Pierre-Lys et de son fils Noah Sacha Pierre-Lys », kidnappés le samedi 1er mai 2021, avise une note de presse signée de la directrice nationale santé de l’institution, le Dr Jacqueline Gautier. Le Dr Jenny Édouard Pierre-Lys « est la directrice des départements VIH et santé communautaire de l’hôpital St-Damien », souligne la note de presse. Les institutions qui fermeront leurs portes sont l’Hôpital St-Damien à Tabarre (sauf pour les cas d’extrême urgence), le Centre Sainte-Germaine pour Handicapés à Tabarre, l’École Fr Watson Angels of light...

Premier mai

National - Pour un grand nombre d’enseignants du primaire et du secondaire qui travaillent dans le privé, les vacances n’existent pas. Les vacances, c’est le chômage. Ils sont payés neuf mois sur douze. Pour tous, la retraite n’existe pas. Ils travaillent jusqu’à leur mort. S’ils s’arrêtent avant, en général pour des soucis de santé,  ils doivent s’inventer un revenu, ou attendre la fin, dans la crasse et la pénurie. Pour les ouvriers et les ouvrières, ni salaire décent ni appui social. La persécution des syndicalistes dans une complicité évidente entre l’Etat et le patronat. Une alliance jamais aussi forte que sous le...

Jovenel Moïse relance les activités de la centrale électrique de Sainte-Philomène 

National - Le président de la République, Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre ad intérim Claude Joseph, du ministre des Travaux publics, Transports et Communications, Nader Joiséus, et autres personnalités du gouvernement a remis un lot de matériel ce vendredi 30 avril pour relancer les travaux au sein de la centrale électrique de Sainte-Philomène (une localité du département du Nord) dont les activités sont au point mort depuis plus d’une dizaine d’années.  Il s’agit de six groupes électrogènes dont chacune avec une capacité d'1,8 mégawatt et une sous-station d’une capacité de 8 mégawatts électriques, a précisé Jovenel Moïse, qui s'apprête à inaugurer le barrage Marion ce...

« Ce président ne va pas tomber», déclare Jovenel Moïse

National - Le président Jovenel Moïse, alors qu’il était de passage dans la localité Sainte-Philomène (Cap-Haïtien) pour relancer une centrale électrique, n’a pas manqué de tacler les acteurs, sans les nommer, qui ne cessent d’exiger son départ du pouvoir. Le chef de l'État a tenu à souligner que le maitre du pouvoir est le peuple, du moins, le public qui l’acclamait au moment d’adresser son message de circonstance, tout en rappelant que son mandat prendra fin le 7 février 2022. « Ce président ne vas pas tomber facilement », a lancé Jovenel Moïse.   M. Moïse rappelle que depuis son arrivée au pouvoir, il mène...

Réaction musclée de l'administration Moïse à la lettre des 68 congressmen américains

National - L’administration Moïse, via un communiqué de l’ambassade d’Haïti à Washington en date du 27 avril, a dézingué  68 congressmen dont le président de la commission Affaires étrangères, Gregory Meeks, pour avoir proposé au secrétaire d'État américain Antony Blinken «un changement de régime pour remplacer le Président démocratiquement élu, en contradiction flagrante de la Charte démocratique inter-américaine ». « La lettre datée du 26 Avril 2021, adressée au secrétaire d’Etat, Antony Blinken par les présidents de Comités Gregory Meeks (NY-5) et Hakeem Jeffries (NY-8), constitue une attaque du processus démocratique du pays et contredit les positions des Nations unies, de l’Organisation des États américains (OEA)...

Hinche : les vodouisants réclament la libération des personnes enlevées et disent non à l’insécurité

National - Dans le département du Centre, des voix s'élèvent pour dénoncer les cas d'enlèvement contre rançon qui ne cessent de se multiplier. Ce vendredi, les vodouisants ont marché de leur base à Rhodé, localité de la quatrième section Aguahédionde Rive Droite à la place Charlemagne Péralte en passant par plusieurs rues et quartiers de la ville de Hinche. Les protestataires ont dénoncé la recrudescence des cas d'assassinat, d'enlèvement contre rançon dans le pays et réclamé la libération de tous les gens enlevés et séquestrés par des ravisseurs à Port-au-Prince. « C'en est assez. Nous demandons aux esprits des quatre vents de se mettre ensemble pour...

Accord politique : Jovenel Moïse et l’opposition se tournent vers l’OEA

National - Incapables de se parler à travers un dialogue démocratique pour trouver une solution à la crise, le président Jovenel Moïse et les principales organisations politiques de l’opposition font appel à l’Organisation des États américains. Si des partis politiques de l’opposition espèrent l’aide de l’OEA pour se débarrasser du locataire du Palais national, Jovenel Moïse, lui, compte sur l’appui de l’organisation hémisphérique pour organiser son référendum et les élections afin de rester au pouvoir jusqu’au 7 février 2022. Dans une correspondance adressée au secrétaire général de l’OEA le 28 avril, le Premier ministre par intérim, Claude Joseph, a officiellement sollicité de Luis...

Kidnapping : les religieux et d’autres otages libérés par les gangs

National - Le Nouvelliste a appris auprès de sources proches de l’Église catholique que les six derniers otages, dont les deux religieux français, qui étaient kidnappés par le gang 400 Mawozo, ont été libérés. Ils ont été relâchés tôt ce vendredi vers deux heures du matin, a fait savoir cette source. Le journal ignore si une rançon a été versée contre leur libération. Ce groupe de six personnes constitue le dernier groupe des dix personnes (laïcs et religieux) enlevées le 11 avril dernier, qui a été libéré.  Les otages ont été libérés en trois moments. Oxane Dorcélus, mère du révérend père Arnel Joseph, a été libérée...

Débat constitutionnel, la proposition de Ricardo Seitenfus

National - Au lieu du quitte ou double avec un fort parfum plébiscitaire à même de renforcer le pouvoir actuel, ma proposition pour l’éventuel changement constitutionnel est un vrai référendum à choix multiple. L'électorat aura la possibilité de faire un X sur une des trois cases suivantes: - Maintenir l’actuelle Constitution. - Approuver le projet du Comité consultatif indépendant. - Approuver le projet de la commission spéciale de la Chambre des députés. Le survol des Constitutions du monde révèle des modèles et des tailles pour tous les goûts. Il y a des longues et détaillées comme une Bible (Haïti, 298 articles ; République dominicaine, 277 ;...

Le barreau de Port-au-Prince quitte le Bicentenaire temporairement

National - Le barreau de Port-au-Prince est temporairement délogé du boulevard Harry Truman. Dans un avis en date du 26 avril de l’année en cours, la bâtonnière de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Marie Suzy Legros, a fait savoir que « l’administration du conseil est logée provisoirement au No 42 de la rue Villemenay ». Selon le secrétaire général du conseil des avocats, Me Robinson Pierre-Louis, le barreau change d’adresse en raison de « l’insécurité » l'empêchant son bon fonctionnement. L’état d’urgence sécuritaire décrété par le gouvernement dans la zone où se loge le barreau explique aussi son délogement. Alors que l’administration du barreau doit...

Le CSPJ est presque complet

National - À l'issue des élections réalisées par le comité électoral de cinq personnalités de renom, trois magistrats ont été élus en vue de représenter les tribunaux de paix, ceux des tribunaux de première instance et les cours d'appel de la République. Les président et vice-président sont issus directement de la Cour de cassation, la plus haute instance judiciaire du pays. Les autres membres proviennent de la Fédération des barreaux d'Haïti (FBH), de la société civile et sur proposition des organisations de droits humains ainsi que des parquets placés sous l'autorité du ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP). En...