La CNDDR réalise un atelier de trois jours pour finaliser sa stratégie nationale de désarmement

National - La Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR) organise cette semaine, à l'hôtel Karibe, un atelier de trois jours sur la finalisation et la validation du document de stratégie nationale de désarmement, démantèlement, réinsertion pour la réduction de la violence communautaire. Les discussions ont lieu les 12, 13 et 14 mai. L’atelier bénéficie du support et de la logistique du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH).  Selon la secrétaire générale et porte-parole de la CNDDR, Greatz Sironel Charles, cet atelier réunit les instances gouvernementales qui sont concernées dans le travail de désarmement. « Pour effectuer le désarmement, il...

L'État haïtien soumet le projet de création de la chaire Unesco en histoire et patrimoine à l'UEH

National - Ce projet avec les priorités de l’État haïtien et de l’Unesco, à travers le programme UNITWIN/Chaires, pour promouvoir l’éducation, l’histoire, le patrimoine et la diversité culturelle, selon un communiqué en date du 12 mai de la délégation permanente d’Haïti auprès de l’Unesco, menée par la diplomate Dominique Dupuy. La chaire Unesco en histoire et patrimoine pourrait être la seconde chaire de l’Unesco à voir le jour en Haïti après la chaire Femmes et sciences pour le développement, implémentée au sein de l’Institut supérieur des technologies et études avancées (l’ISTEA). Cette chaire est le résultat d’un partenariat de l’Université d’État d’Haïti avec la...

L’exclusion de Taïwan de l’Assemblée mondiale de la Santé entrave la santé mondiale

National - Taïwan a été incroyablement efficace dans la gestion de la pandémie de Covid-19 et le monde a l'occasion de tirer des leçons de cette expérience lors de l'Assemblée mondiale de la santé (AMS), du 25 mai au 1er juin, à Genève. Si seulement inviter Taïwan était aussi simple. Taïwan a malheureusement été empêchée de participer aux efforts internationaux essentiels visant à contrôler la propagation des maladies. Taïwan s'est vu refuser l'accès à d'importantes plateformes pour partager ses connaissances et son expertise, et les 24 millions de personnes vivant sur l'île sont coupées des initiatives de sécurité sanitaire mondiale. Cela nuit...

Nous jouons toujours franc jeu !

National - Nous, du Rassemblement des Démocrates, Nationaux, Progressistes (RDNP), ne sommes point des nationalistes bornés, aveugles. Nous nous réclamons de la démocratie chrétienne avec cet ancrage social qui nous porte d’être, humainement, très concernés par le sort des couches défavorisées de la population. Accrochés à l’histoire singulière d’Haïti, à sa culture particulière de pays formés d’Afro-descendants, sortis vainqueurs d’un système occidental esclavagiste, impérialiste, raciste — nous ne pouvons plus cacher notre patriotisme viscéral qui nous condamne  à être toujours fiers, dignes, responsables, solidaires, fraternels, et, conscients de l’effort surhumain à consentir pour garder son indépendance, sa souveraineté, en tout temps et...

Un dernier au-revoir à Josseline Colimon Féthière

National - Avec son caractère bien trempé, son sens du détail, Josseline Colimon Fethière était toujours prête à affronter les adversités. Pieuse et optimiste, elle était de ces femmes qui croient à la valeur du travail bien fait et au bien-fondé du service rendu à la communauté. D’ailleurs, fille de Dantès Colimon, ancien ministre de la Justice et bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Josseline Colimon Féthière a fait partie des cercles de jeunesse très tôt. Elle fut croisillon, légionnaire de Marie, jéciste, guide, pour ne citer que ces étiquettes. Ancienne élève de l’Institution du Sacré-Cœur, après son bac en 1965, elle se tourne...

Un réservoir de 500 mètres cubes mis en service à l'Arcahaie

National - La DINEPA a procédé, au cours d'une cérémonie le mardi 11 mai, à l'Arcahaie, à la mise en service d'un réservoir de 500 mètres cubes. Il s'agit de la première phase des travaux de réhabilitation et d'extension du SAEP (Système d'alimentation en eau potable) , financé par la coopération espagnole. La commune de l'Arcahaie est dotée d'un SAEP depuis 1998, rappelle Raphaël Hosty, directeur général de l'OREPA Ouest. « Suite à l'augmentation exponentielle de la population archeloise et à l'urbanisation à outrance de la commune, le système formé de petits réservoirs, dont certains ne sont plus utilisés, ne parvenait plus...

Affrontements armés, morts et blessés à Cité Soleil

National - Les groupes armés refont parler la poudre à Cité Soleil depuis quelques semaines. Le plus grand bidonville du pays est le théâtre d’affrontements sanglants entre bandes rivales. Des tirs sporadiques, des rafales d’armes automatiques sont entendus nuit et jour. Des résidents affirment qu'ils vivent un véritable cauchemar.  Selon Pierre Espérance, directeur exécutif du RNDDH, les affrontements ont débuté le 26 avril dernier. « Les chefs de gangs Mathias, de Boston, et Iscar, de Bélékou, affrontent le chef de gang Gabriel de Brooklyn. Les deux premiers font partie de la coalition G9. Au moins 40 personnes sont déjà décédées. On dénombre également une...

Commerce et change : Haïti veut tout changer

National - Visiblement, ce n’est pas maintenant que le ministre Jonas Coffy constate qu’il n’y a aucun contrôle sur les importations en Haïti. « On importe n’importe quoi pour les consommateurs », a-t-il dénoncé. Il a cité à titre d’exemple le fer. « La qualité du fer qu’on nous donne ou l’épaisseur du fer n’est pas réelle », a-t-il révélé. Selon le ministre, dès que ces produits arrivent dans les douanes du pays, les inspecteurs du ministère prélèveront des échantillons sur certains d’entre eux pour les envoyer au laboratoire. « Cela nous permettra de savoir où les importateurs ont commandé les marchandises. Les importateurs doivent avoir aussi une...

Crise politique : « Ce qui doit être sur la table c'est la démission  de Jovenel Moïse », croit Youri Latortue 

National - La stratégie du pouvoir en place de mettre le poste de Premier ministre sur la table ne séduit pas l’opposition. L’ancien sénateur Youri Latortue a confié qu’au sein de la Direction politique de l’opposition démocratique (DIRPOD),  ce sujet ne fait pas débat. Ce qui est important pour l'instant, affirme l'ancien sénateur, c’est la fin du mandat du président de facto Jovenel Moïse. « Ce gouvernement est illégal, la démission qui nous intéresserait, ce serait celle de Jovenel Moïse », a-t-il confié ce mercredi 12 mai, lors de sa participation à l'émission Panel Magik, sur Magik9. Youri Latortue a fait savoir que la résolution de la crise...

Unité nationale ?

National - Un garçon naïf qui porte bien et semble croire que le volontarisme peut résoudre toutes les contradictions objectives. Des volontaires pour diriger une union nationale de postes à pourvoir, de « deals » à conduire entre habitués des magouilles, des trahisons, des votes truqués. Entre les jérémiades sur l’opposition qui ne veut pas négocier et l’autosatisfecit de tel qui n'a jamais mis personne d’accord et prétend avoir développé soudain des qualités de rassembleur, convient-il encore, à moins d’avoir du temps à perdre, de faire le tri entre le chérubin bon genre et le roublard intéressé ? Discuter sans doute. Mais ce ne saurait...

Les remous de l’actualité

National - 12 mai : la ministre de la Santé publique a salué le travail des infirmières À l’occasion de la Journée internationale des infirmières, ce 12 mai, la ministre de la Santé publique et de la Population, Marie Gréta Roy Clément, s’est adressée à l’ensemble des infirmiers et infirmières du pays en vue de saluer leur contribution au système de santé en Haïti. « Le MSPP apprécie à sa juste valeur votre remarquable contribution dans la fourniture des soins de santé dans le pays », a écrit la ministre tout en invitant les infirmiers et les infirmières à poursuivre leur combat pour le développement de...

Des policiers ayant battu à mort un homme placés en isolement

National - Sitôt que la Direction départementale de l’Ouest a confirmé l’implication des policiers du commissariat de Ouanaminthe dans le matraquage de Péguy Siméon, elle a pris les mesures nécessaires pour mettre ces agents à la disposition des enquêteurs de la section départementale de la police judiciaire du Nord-Est, révèle Fritz Saint-Fort au micro de Magik 9, le mercredi 12 mai 2021. « Les policiers n’avaient pas présenté l’évènement fidèlement aux responsables chargés des interventions policières. Nous avons pris connaissance de la gravité de leur acte lorsque des membres du haut état-major de la PNH ont partagé la vidéo avec nous (qui illustre la scène de...

Bras de fer à la Cour des comptes

National - Tout a commencé par un transfert. Le 29 avril 2021, Maxon Etienne, alors responsable de la commission interne de passation de marchés de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, nous informe avoir reçu une lettre le transférant au secrétariat des études de contrat. Une décision administrative jugée par le concerné comme étant arbitraire. « À ce moment-là, j’ai fait un recours gracieux auprès du président de la Cour pour lui expliquer que je suis un fonctionnaire de 24 ans de carrière et qui n’a jamais reçu même une lettre d’avertissement. Je lui ai dit qu’en vertu des articles 202...

À Port-de-Paix des patients décèdent en raison de la non-disponibilité de sang dans les hôpitaux

National - À Port-de-Paix, obtenir du sang pour sauver une vie relève d'une œuvre titanesque. Des patients décèdent à l'hôpital Immaculée Conception parce que leurs proches sont incapables de trouver une pochette de sang compatible avec leur groupe sanguin », confie le Dr Saint-Phar Gulnes, directeur de ce centre hospitalier. Pour moi, a souligné le responsable du plus grand centre hospitalier du Nord'Ouest, le plus gros problème reste la non-disponibilité de sang au sein de la Croix-Rouge.  « Nous avons trois transfusions qui sont pendantes depuis une semaine. Pour les statistiques, 75% des demandes en sang sont concentrées au niveau des services de la maternité et...

Saint-Marc, mystère autour du décès du jeune médecin Dulenscy Durandisse

National - Plus d’un mois après le décès de l’étudiant en médecine de l’Université Quisqueya Dulenscy Durandisse, dans la piscine d’un hôtel de la ville, le doute persiste partout. Pour son père, Prospère Durandisse, intervenant sur une station locale, le constat du juge de paix Fanels Michel Filius « tente de brouiller les pistes lorsqu’il fait remonter l’incident au vendredi 2 avril 2021 tandis que Dulenscy est mort dans la soirée du mercredi 31 mars ». Les premières explications fournies par les responsables de la piscine, comme par plusieurs employés, ne concordent pas avec celles des autorités judiciaires. Jean Robert Pierre, le PDG de l’entreprise, reconnaissait...