Les mots sales et vulnérables pour pays

Editorial - Il semblerait qu’un concours quotidien existe, lancé pour savoir qui atteindra le pire en faisant pire que ses devanciers. Et chaque jour, les gagnants étonnent l’entendement un peu plus. Ils sont de tous les secteurs et se bousculent pour être champions. L’opposition est au plus mal. « Les mots sales », pour reprendre le thème d’un rendez-vous pour auteurs avertis inventé par le poète James Noël il y a quelques années, sont les dernières armes de destruction massive qu’utilisent nos hommes politiques pour se dire mille vérités. Faute d’idées neuves, on puise dans le petit pot aux insultes. La ville du Cap-Haïtien, pour...

Du sang neuf pour la PNH

Editorial - Le nouveau directeur général de la Police nationale d’Haïti a passé une partie de sa première nuit sur ses deux pieds. Dans les rues de la région métropolitaine. Il inspectait son nouveau territoire. Évaluait ses responsabilités. Et le dispositif dont il hérite. Le chef de la police a ainsi lancé son nouveau mandat à l’ancienne. Avec une action qui lui donne de la visibilité aux yeux de la population et de la proximité avec ses agents. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales est lui aussi souvent dans les rues, le soir. Pour des patrouilles. Avec grand renfort de policiers et...

Quel avenir pour la PNH avec Léon Charles à sa tête ?

Editorial - Ce 16 novembre, aux premières heures de la journée, une petite foule est rassemblée devant les locaux du grand quartier général des Forces Armées d’Haïti (FADH). Comme à chaque fois qu’ils en ont l’occasion, les badauds assistent aux entraînements des militaires en préparation de la parade du 18 novembre, jour qui rappelle la bataille de Vertières et date anniversaire des FADH.  La troupe est maigre - beaucoup d’hommes, peu de femmes-, le pas assuré.  Quelques minutes avant, le premier ministre Joseph Jouthe annonçait sur Magik 9 que la Police nationale d’Haïti changeait de Directeur général. Léon Charles, ancien militaire, passé...

Doublement victime

Editorial - Il y a deux ans, la population de La Saline a connu l’enfer. Une série d'exécutions appelées le massacre de La Saline  ont eu lieu dans la nuit du 13 au 14 novembre 2018. Plus de 70 morts selon des organisations de défense des droits humains. Les pires cruautés ont été commises en la circonstance contre des membres de la population de ce bidonville. Femmes et enfants ont été recensés parmi les victimes. Il a fallu une mobilisation des organisations haïtiennes de défense des droits humains pour que les autorités haïtiennes acceptent qu’il y ait eu massacre. Des ONG et organisations internationales...

L’infantilisation du pouvoir judiciaire

Editorial - La Constitution de 1987, en sa version amendée, consacre la séparation des trois pouvoirs de l’État, selon l’esprit des lois de Montesquieu. Sur le papier, tout est clair. On dirait même que la démocratie est en marche en Haïti. Dans la réalité, nous sommes toujours dans la logique « konstitisyon se papye » (la constitution n’est que du papier). Le choix de l’exécutif de ne pas organiser des élections pour éviter le dysfonctionnement du Parlement le prouve. On peut aussi ajouter la mise en branle du processus de changement de la Constitution, en dehors des prescrits constitutionnels, ainsi que la réduction du...

Grands changements dans le Grand Nord entre deux parcs industriels, Caracol et Codevi

Editorial - Deux fois en l’espace de cinq ans, une équipe du Nouvelliste s’est rendue au parc industriel Codevi et à celui de Caracol. Les deux PIC du grand Nord. La Compagnie de développement industriel (CODEVI) est la propriété du groupe dominicain M (Grupo M). le Parc industriel de Caracol est propriété de l’État haïtien. Chaque parc exploite une zone franche industrielle de sous-traitance. Codevi, situé à cheval entre Haïti et la République dominicaine- on passe d’un pays à l’autre sans sortir du parc-, est l’un des principaux bassins d’emplois du pays. Plus de treize mille ouvriers y travaillent dans la sous-traitance,...

La sécurité n’est pas un cadeau tombé du ciel

Editorial - Alors que l’insécurité fait des ravages dans le pays à tous les étages de la société, entre incivilités, kidnappings et assassinats, certains se demandent ce qu’il faut changer. Pour une catégorie, il faudrait renvoyer le directeur général de la Police nationale d’Haïti et espérer de meilleurs résultats de l’institution. Le groupe de pression Nou pap dòmi a écrit une lettre ouverte allant en ce sens. Pour d’autres, il faut employer les nouvelles Forces armées d’Haïti dans la lutte contre les bandits. Le président Jovenel Moïse lui-même a tenu des propos qui vont en ce sens. Des esprits chagrins tirent des plans...

Un décret de Jovenel Moïse enlève à la Cour des comptes une partie de ses prérogatives

Editorial - Par décret publié le vendredi 6 novembre 2020, le président de la République et son gouvernement ont mis fin au contrôle de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif sur les projets de contrats, d’accords et de conventions à caractère financier auxquels l’État est partie. Ce décret, qui a abrogé de façon tacite certaines dispositions du décret du 23 novembre 2005 établissant l’organisation et le fonctionnement de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA), a abrogé de façon expresse l’article 153 du décret du 17 mai 2005 portant sur l’administration centrale de l’État. Cet article...

Les élections américaines du 3 novembre vont-elles contribuer à changer le cours de l’histoire ?

Editorial - C'est la première fois depuis l’éclosion des moyens de communication de masse qu'une élection présidentielle américaine crée autant de suspense à travers le monde. Les manifestations de rue, les contestations pendant la phase du dépouillement et la prévention de débordements sont souvent enregistrées en Afrique, en Amérique latine, en Asie, bref, dans les pays en voie de développement à l’occasion des compétitions électorales. En ce début de novembre de cette année tous ces faits se sont produits dans le pays de l’Oncle Sam sous la présidence de Donald Trump avant la proclamation des résultats de cette élection. L’émotion est à son comble à travers...

Evelyne Sincère

Editorial - Evelyne Sincère ne vivra pas l'infamie du jour. Un individu a détruit la statue de Jean-Jacques Dessalines qui trônait sur la place d'armes du Cap-Haïtien sous les applaudissements d'une petite foule de curieux. Evelyne Sincère est morte.  Evelyne Sincère ne saura pas qui sera élu président des États-Unis d’Amérique en 2020. Quelques jours avant l’élection, son cadavre a été retrouvé sur un tas d’ordures dans un coin de rue à Delmas 24, dimanche 1er novembre. Evelyne Sincère ne reverra plus ses parents. Selon le constat du juge de paix, elle a été torturée avant d’être tuée ou de succomber suite...

Histoires électorales d’ailleurs et d’ici

Editorial - Pour une deuxième fois cette semaine, Le Nouvelliste va sous presse sans que le nom du gagnant de l’élection présidentielle américaine ne soit connu. La couronne de la victoire se dessine sur le profil de Joe Biden, mais les envies de contestations de Donald Trump peuvent retarder l’annonce ou renverser la vapeur sur tapis vert. Devant les tribunaux. Ce soir encore, il est urgent d’attendre avant de trancher. L’incertitude électorale se dissipe mais il n’y a pas encore de décision définitive. Cette élection américaine est l’occasion de revenir sur nos soixante dernières années d’élections. Il était une fois une élection,...

La démocratie demande une implication réelle

Editorial - Il y a de cela douze mois, personne n’imaginait une fin de campagne électorale aux États-Unis d’Amérique avec un suspense aussi insoutenable. L’économie américaine était florissante. Donald Trump était triomphant. Les démocrates étaient dans le choix de l’embarras pour savoir quel candidat élire pour l’affronter. Après la défaite surprise infligée en 2016 à Hilary Clinton, ancienne premier dame, ancienne sénatrice de New York, ancienne secrétaire d’État du président Barack Obama, aucun des prétendants démocrates ne paraissait en état de battre l’homme d’affaires qui tweete plus vite que son ombre. Cela n’a pas découragé les stratèges du parti de l’âne. Chaque...

Guerre des nerfs et guerre de position entre la présidence, la communauté internationale et l’opposition

Editorial - L’Organisation des États américains, par l’entremise de son secrétaire général, a pris position ce vendredi, alors que la cérémonie d’investiture des membres du Comité consultatif indépendant pour l’élaboration du projet de la nouvelle Constitution se terminait entre le palais national et le Musée du panthéon national où les 5 membres ont prêté serment sur… un extrait de l’Acte de l’indépendance. Dans un message télégraphique posté sur Twitter Luis Almagro a déclaré : « Secrétariat gral.@OEA_Oficial continue à assurer le suivi et travailler avec Haïti. Essentiel pour continuité institutionnelle que les élections aient lieu au plus tard en janvier 2021. Nous...

Coup de balai du CSPJ dans la justice

Editorial - Alors que les regards se tournent vers l’opposition politique qui s’offre en spectacle ces jours-ci, quelque chose d’important, sans faire grand bruit, se déroule dans la justice. Une liste de magistrats certifiés et une liste de magistrats non certifiés circulent. Ce n’est pas la première fois que le CSPJ prépare la liste des magistrats jugés aptes à rester dans le système ni celle des magistrats qu’on doit remercier pour des raisons multiples. Jusqu’ici, ce travail jugé important, voire capital pour le pouvoir judiciaire, n'avait pas trouvé d’échos dans l’opinion publique. Il n’y a pas de doute que la liste des magistrats non...

Les États-Unis d’Amérique se préparent-ils à des élections à l’haïtienne…

Editorial - La photo a fait le tour des réseaux sociaux. Des magasins de la capitale américaine ont entrepris de se protéger en prévision de possibles troubles violents après les élections du 3 novembre prochain. Des commerçants se barricadent à Washington ils craignent que leurs entreprises soient  vandalisées, pillées ou brûlées Ces élections doivent départager Donald Trump et Joseph Biden. Le premier, homme d’affaires, figure iconique des médias américains, est le président en fonction depuis 2016. Le second, est sénateur depuis 1973 avant de devenir pendant huit ans vice-président de Barak Obama. Dans une lecture normale, ce sont deux membres éminents de...