Basket-ball - Portrait

Qui est Yves Harold Hyppolite, le 1er commissaire haïtien certifié par la FIBA ?

La Fédération haïtienne de basket-ball, malgré la crise sociopolitique qui sévit dans le pays, ne cesse de marquer positivement les esprits à l’échelle internationale. En effet, la FHB, qui dispose déjà d’un arbitre instructeur, plus de quinze officiels de table et 8 entraîneurs, tous certifiés par la FIBA, deux dirigeants du bureau fédéral certifiés en Elearning 3×3 et en marketing exécutif, et plus de 5 cadres certifiés en 3×3 Elearning, peut s’enorgueillir puisqu’elle compte désormais un commissaire, Yves Harold Hyppolite, certifié par la Fédération internationale de basket-ball. Partons à la découverte du premier commissaire haïtien certifié par la FIBA !     

Publié le 2021-09-14 | lenouvelliste.com

Yves Harold Hyppolite a vu le jour le 13 novembre 1978 à Port-au-Prince. Fait anecdotique, le premier commissaire haïtien certifié par la FIBA fait figure d’ancien footballeur pour avoir joué au sein de l’équipe du Hatuey Bacardi (D2). Cependant, il est plus connu dans le milieu du basket haïtien. Ayant grandi à la rue Romain, il était évidemment basketteur. Et qui plus est, il était membre fondateur de la vaillante équipe de basket-ball de la zone, les Giants.

« J’ai été à maintes reprises champion avec l’équipe de Giants. Au niveau universitaire, j’ai glané également pas mal de trophées avec l’équipe de basket d’Unasmoh. Pour avoir vécu à la rue Romain (93-94), il était tout simplement impossible de ne pas apprendre à jouer du basket. À ce sujet, le moins que je puisse dire c’est que toute ma vie est presque dédiée au basket-ball, et ce, pour avoir été joueur, arbitre, officiel de table, entraîneur, et maintenant commissaire certifié par la FIBA », a expliqué fièrement Yves Harold Hyppolite, qui était également coach de l’une des plus belles équipes de basket-ball du pays, à savoir Giants, avec laquelle il avait été champion de la SBL au local de Kayanou (avenue Charles Summer) et il était aussi coach assistant de l’équipe de basket d’Unasmoh.

« Être le premier commissaire haïtien certifié par la FIBA est une grande satisfaction. Il faut dire qu’avant moi, deux autres arbitres haïtiens étaient sur la bonne voie, mais pour des raisons que j’ignore, ils n’étaient pas certifiés par la FIBA. Pour atteindre l’objectif fixé, le travail va être difficile, et que je sache, il y a encore beaucoup de travail à faire », a-t-il reconnu.

« Avant ce poste, je ne faisais que travailler pour l’avancement du basket haïtien. Aussi vais-je continuer sur cette même lancée, et je suis disponible à apporter mon soutien à ceux qui souhaitent avoir mon expertise ».

En guise de dernier mot, Yves Harold Hyppolite tient à remercier les responsables de l’ASHBAC, le directeur technique national de la FHB, Romuald Timothée, l’instructeur FIBA pour Haïti, Marc Rony Louis. « Quand les responsables de l’ASHBAC ont fait appel à moi, l’attente a été énorme, car il a fallu voler au secours des arbitres et des officiels de table pour élever le niveau de notre basket. Quand le DTN m’a appelé pour rejoindre la fédération, supporté par l’instructeur, avec pas mal d’hésitation, j’ai enfin accepté. Aujourd’hui, au prix de grands sacrifices, je deviens le premier commissaire FIBA du pays ».

Il ne reste qu’à souhaiter bonne chance à Yves Harold Hyppolite, un modèle et un exemple à suivre pour faire avancer le basket haïtien, devenu premier commissaire haïtien auprès de la FIBA, et ce, après avoir gravi tous les échelons. On ne fait plus qu’attendre l’effet de son nouveau poste.  



Réagir à cet article