Dokpam, une application qui connecte les prestataires de soins en santé et les patients

Publié le 2021-08-11 | lenouvelliste.com

Des professionnels de la santé et de la technologie ont conçu une application pour faciliter l'accès à des soins de santé de qualité et abordables pour les personnes vivant en Haïti. Cette application est dénommée Dokpam. Elle peut être téléchargée sur les téléphones intelligents utilisant les systèmes d’exploitation IOS et Android. L’outil est opérationnel depuis le 25 juillet et peut être utilisé par les prestataires de soins et les patients. 

Jean Daniel Desrosiers, l’un des initiateurs du projet, a expliqué que cette application est en mesure de connecter tous les professionnels de la santé avec la population. « Quand je parle de professionnels de la santé, je vois les médecins, les dentistes, les psychologues, les pharmaciens, les techniciens en laboratoire, entre autres. Nous permettons à ceux qui cherchent du soin d’accéder à ces professionnels grâce à leurs téléphones portables », a-t-il précisé. 

Les initiateurs espèrent connecter tous les professionnels et services de santé des 10 départements du pays avec la population. En attendant, plus de 450 professionnels se sont inscrits sur la plateforme, a fait savoir Jean Daniel Desrosiers. Pour sa part, Jean Rony Borgelin, fondateur et responsable financier, le cloud computing utilisé dans le projet permettra à l’application d’héberger le maximum d’utilisateurs possible. 

Jean Daniel Desrosiers reconnaît que le faible taux de pénétration de l’internet en Haïti est le principal défi de l’application. Toutefois, il relativise. « Nombreux sont ceux qui utilisent WhatsApp en Haïti. Tous ceux qui utilisent cette application peuvent aussi s’inscrire sur Dokpam », a-t-il expliqué. 

L’application Dokpam s’inscrit dans le domaine de la télémédecine. Celle-ci est une praticable médicale à distance qui utilise les Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) pour favoriser l’accès à des soins. Jean Daniel Desrosiers indique que ce domaine a déjà fait ses preuves dans des pays comme la Jamaïque, le Pérou, etc. « En Haïti, notre application est nouvelle. Cependant il existait déjà des pratiques de médecine à distance dans le pays. Notre application ne fait que matérialiser cette activité», a-t-il fait savoir.



Réagir à cet article