Ariel Henry institue le forum des Premiers ministres

Publié le 2021-08-06 | lenouvelliste.com

Le Premier ministre Ariel Henry s’est entretenu avec une dizaine d'anciens Premiers ministres ce vendredi, 6 août. La rencontre a eu lieu en sa résidence officielle à Musseau. Les anciens PM Jacques-Edouard Alexis, Jean Marie Cherestal et Evans Paul ont pris part aux discussions, alors que d’autres ont participé via visioconférence. À l’issue des échanges, Ariel Henry a annoncé la création d’un forum des Premiers ministres. Il a justifié cette initiative par la crise à la fois politique, économique et sociale que vit le pays.

« Le gouvernement a pour mission de remettre le pays sur la voie démocratique. Le pays dispose de beaucoup de ressources, des personnalités qui l’ont déjà gouverné. Puisque la mission de ce gouvernement c’est de rassembler tous les fils du pays, nous avons voulu profiter de l’expérience de ces anciens Premiers ministres. Nous leur demandons de nous aider à traverser cette impasse difficile. Ce forum des Premiers ministres va accompagner le gouvernement jusqu’à la formation d’un autre gouvernement par un président élu. Ils sont disposés à nous conseiller. Ce n’est pas un travail rémunéré mais un acte citoyen», a déclaré Ariel Henry. 

L’ancien Premier ministre Evans Paul a salué l’initiative du PM Henry. Celui-ci a expliqué que les anciens Premiers ministres, au même titre que les citoyens lambda, sont préoccupés par la situation du pays. « Nous partageons la souffrance du peuple haïtien. La situation à Martissant ne laisse personne indifférent, y compris le PM Ariel Henry. Nous sommes aussi préoccupés par l’ambiance de division qui règne dans le pays. Ariel Henry souhaite aboutir à un accord politique. Je ne doute pas de ses motivations et de ses capacités d'y parvenir », a confié Evans Paul. 

L’ancien Premier ministre Jean Marie Cherestal a aussi salué l’initiative d’Ariel Henry qu’il qualifie de « geste extraordinaire ». « Il a compris que le carrefour est difficile. On lui a donné la garantie qu’on va faire notre possible pour l’aider. Parce que nous avons conscience que le carrefour est difficile. Nous l’avons déjà fait sous la présidence de René Préval avec le forum de Fort Jacques. Cela n’avait pas donné les résultats espérés. Mais cette fois cela peut aller mieux. Pourquoi pas ? On est disponibles et disposés. On attend son signal », a déclaré Jean Marie Cherestal.



Réagir à cet article