Installation

Bredy Charlot à la tête du ministère de l’Agriculture

La barque du ministère de l’Agriculture vient d'être confiée à Charlot Bredy, un cadre de carrière dudit ministère. Le chef du gouvernement, Ariel Henry, a procédé à son installation le 21 juillet 2021 en présence de plusieurs hauts cadres du ministère de l’Agriculture et certains acteurs du secteur agricole. Cette cérémonie a servi de tremplin pour le nouveau ministre de faire un gros plan sur ses principales priorités au cours de son passage à la tête de cette institution.

Publié le 2021-07-26 | lenouvelliste.com

Veiller au bon fonctionnement des services et des projets du ministère, garder cette institution en équilibre, assurer un suivi régulier des projets en exécution à la recherche de synergie dans une perspective d’harmonisation des actions du ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Developpement rural (MARNDR), apporter un soutien important aux structures déconcentrées, tels sont certains points clés autour desquels seront articulées les actions du nouveau ministre de l’Agriculture, Bredy Charlot, qui promet de prendre pour guides : la rigueur, la discipline et l’efficacité dans les activités entreprises.

L’idée directrice est d’appliquer la feuille de route proposée par le chef du gouvernement, Ariel Henry, dont l’une des principales missions est de remembrer la paysannerie, adresser les problèmes des habitants de l’arrière-pays et d’assurer la sécurité alimentaire de la population.

L’ancien directeur du Centre de recherche et de documentation agricole (CRDA) promet ainsi de tout mettre en œuvre pour répondre à l’exigence du poste. Selon M. Charlot, son ascension à la plus haute marche du ministère a pour objectif, entre autres, de contribuer à mettre le ministère de l’Agriculture en situation de continuer à remplir sa fonction de service et de promotion du développement agricole. Aussi le nouveau titulaire promet-il de prioriser l’étude et la mise en œuvre d’un programme de recapitalisation du secteur paysan à travers des travaux à haute intensité de main-d’œuvre en milieu rural afin d’aider les communautés les plus vulnérables à faire face aux adversités.

L’un des vœux de l’équipe en place est de poursuivre les chantiers déjà amorcés par le ministre sortant, Patrix Sévère. Le Premier ministre recommande au numéro un du secteur agricole de renforcer ce qui peut être renforcé afin de rattraper les saisons agricoles ratées dans l’optique de garantir la sécurité alimentaire de la population, notamment celle des populations rurales dont les principales sources de revenu dépendent de la production agricole et du même coup réduire le déficit de la balance commerciale du pays.

Pour y parvenir, le chef de la Primature croit qu’il est indispensable que toute la chaîne soit mobilisée. Ainsi il recommande au nouveau ministre de tout faire pour encourager les employés à se mettre au travail pour relever les différents défis auxquels est confronté le secteur agricole, il faut une équipe forte, soucieuse et dévouée.

Par ailleurs, le directeur général du MARNDR, Branly Eugène, est le premier à offrir son support au nouveau ministre. Prenant part à la cérémonie de prise de fonction, le DG réitère son engagement d’apporter son support au nouveau ministre pour qu’il y ait, explique-t-il, une collaboration franche et étroite entre eux en vue d’aborder les différents défis du secteur.



Réagir à cet article