Insécurité: la PNH en état d’alerte maximum

Publié le 2021-06-16 | lenouvelliste.com

Léon Charles, directeur général de la Police nationale d’Haïti, a placé l’institution policière au niveau d’alerte maximale. Le commandant en chef de la police a par conséquent adressé une note interne à l’inspecteur général et aux directeurs centraux et départementaux. Dans ce document, Léon Charles a indiqué que tout le personnel policier est placé, jusqu’à nouvel ordre, en état d’alerte maximum sur tout le territoire de la République. De plus, il a ordonné l’annulation de tous les congés, hormis les cas de maladie, afin qu’un effectif suffisant soit disponible en permanence dans toutes les structures de police. 

Le 15 juin, au cours d’un point de presse, la porte-parole de la PNH, Marie Michelle Verrier, a indiqué que le haut état-major a adopté cette mesure après l’enregistrement de plusieurs actes ces dernières semaines, lesquels, selon elle, ont été perpétrés dans plusieurs zones. Il convient de signaler que des gangs s’affrontent, terrorisent la population, défilent à visière levée dans plusieurs points dans la région métropolitaine. Des bandits armés ont attaqué le concessionnaire Behrmann Motors lundi dernier et provoqué une panique généralisée sur le boulevard Toussaint Louverture qui abrite beaucoup d’entreprises du secteur privé. « Au cours de ce niveau d’alerte, la police va renforcer sa présence dans les rues. Des policiers seront déployés sur tous les grands axes. Les contrôles de routine vont se poursuivre », a-t-elle assuré. 

Par ailleurs, la PNH a communiqué sur les réseaux sociaux concernant ses interventions contre le crime organisé. Elle a annoncé que 3 personnes ont été libérées le mardi 15 juin 2021 à Titanyen lors d’une opération conjointe menée par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et les commissariats de l'Arcahaie et de Cabaret. « Il s'agit de Mme kettely Desulme Kerlegrand, enlevée le 6 juin 2021 à côté de l'église Saint-Thomas à l'Arcahaie ; Jésula Macénat ainsi que son fils Duverson Saint-Fleur enlevés le 8 juin 2021 à Cabaret.  Ces personnes ont été  séquestrées dans la zone de Titanyen. Lors de cette intervention, le nommé Jean Michal, l'un des ravisseurs, a été interpellé, et un autre grièvement blessé est en fuite et activement recherché par les forces de l'ordre.  Le ravisseur appréhendé est gardé à la DCPJ pour les suites judiciaires », a fait savoir la PNH. 

La police a également annoncé l’interpellation de plusieurs individus pour association de malfaiteurs, dans la localité  «Nan Rémy» située dans la commune de la  Croix-des-Bouquets. « Il s’agit de Jean Elancuis Blanc, Gérard Antoine,  Davidson Tortus, Dumetry Clenat Amos,  Chameau Louis, Naïka Balan, Jean Saint-Louis, Dina Derilus et Vladimir Souffrant. Ces individus sont soupçonnés d’être membres du gang “17 euros”, spécialisé dans des infractions telles que vol et braquage. Ils ont été arrêtés dans leur propre base », a précisé l’institution policière sur sa page Facebook.



Réagir à cet article