Le FAES organise une réunion de lancement de 60 petits projets avec les prestataires PADF et VIVA RIO

Publié le 2021-04-12 | lenouvelliste.com

Plus d’une centaine de participants, notamment des agents exécutifs intérimaires, des leaders communautaires et autres responsables de bailleurs ont pris part à une réunion organisée par le Fonds d’assistance économique et sociale (FAES) le 31 mars dernier. Les participants, dont certains étaient présents physiquement et d’autres de manière virtuelle, ont discuté du lancement de 60 projets dans les départements de l’Ouest et des Nippes. « Ce premier lot de soixante petits projets de la Composante 1 sont tirés d’une liste de deux cent vingt à réaliser dans les communes de Cité Soleil, Port-au-Prince, Carrefour, Petit-Goâve et Miragoâne, suite à la conduite de processus consultatifs à partir desquels les acteurs locaux avec l’appui des opérateurs ont pu réfléchir sur leurs problèmes, identifier des pistes de solutions sous forme d’idées de projets qu’ils ont privilégiées », a fait savoir un responsable du FAES. 

Pour sa part, Marie Flore Monval Bourgoin, la coordonnatrice du Programme « Filet de sécurité sociale temporaire et compétences pour les jeunes », financé par la Banque interaméricaine de développement (BID), a rappelé à l’attention des participants les objectifs dudit Programme, tout en faisant ressortir son importance dans le contexte actuel.

« Les travaux concernent entre autre, la construction de terrains de jeu et de clôtures d’écoles, la réhabilitation/la construction de captage et de canaux de drainage et de murs de soutènement, la réhabilitation de kiosques, d’espaces culturels et sportifs ». 

Madame Bourgoin a encouragé les opérateurs, les élus locaux, les leaders communautaires et les notables à conjuguer leurs efforts afin de parvenir à une mise en œuvre réussie des projets au profit des bénéficiaires.

De son côté, la représentante de la Fondation panaméricaine de développement (PADF), Kerline Pierre Rock, a souligné que ce premier groupe de petits projets va générer plus de quatre mille huit cents emplois de manière ponctuelle dans les communes ciblées. Kerline Pierre Rock a précisé que les travailleurs percevront leur dû par « Lajan Cash » et « Mon Cash », deux plateformes financières des compagnies de téléphonie mobile « Natcon » et « Digicel ».

Le directeur de projets à la mairie de Port-au-Prince, Peterson Cameau, estime que le programme HA-L1137 est d’une importance capitale pour la commune de Port-au-Prince et pour des jeunes en situation difficile dans les zones concernées. Le directeur de projets a remercié le gouvernement haïtien pour cette décision et a promis tout son support dans le cadre de la réalisation des activités dudit programme.

Selon le FAES, les travaux de la composante 1 vont démarrer la semaine prochaine. « S’agissant des critères de sélection des bénéficiaires, la priorité est accordée aux résidents des zones d’intervention, des jeunes âgés de 18 à 35 ans remplissant les conditions suivant des critères de vulnérabilité socio-économique à raison d’une personne par ménage. Ils seront rémunérés convenablement pour le travail fourni », a précisé un responsable de l’institution. 



Réagir à cet article