«Il n’y aura pas de président au Palais national avant les élections», selon Ariel Henry

Publié le 2022-01-17 18:05:51

« Le prochain locataire du palais national sera un président élu librement et démocratiquement par la majorité du peuple haïtien. », a déclaré ce lundi le Premier ministre Ariel Henry. « Qu’on se le dise, le prochain locataire du palais national sera un président élu librement et démocratiquement par la majorité du peuple haïtien », a déclaré lundi le Premier ministre lors de l’installation d’Emmelie Prophète à la tête du ministère de la Culture et de la Communication. Une façon claire et simple pour Ariel Henry de dire aux protagonistes des autres accords qui plaident pour un pouvoir avec un président de la République et un Premier ministre qu’il n’y aura pas de chef de l’Etat pendant la période de la transition. « L’instabilité politique nous a déjà couté trop cher. Il est du devoir de tous les démocrates haïtiens de laisser de côté leurs ambitions partisanes immédiates et de mettre le cap sur la création d’un environnement sûr et stable propice à la relance des activités économiques et à l’organisation des élections », a discouru le chef de la Primature. Dans le contexte actuel, « je tiens à rappeler aux uns et aux autres, qu’il n’existe aucun moyen légal ou constitutionnel pour choisir un président provisoire légitime. Personne n’a une telle autorité. Certains sont tentés par le recours à la violence ou à l’élimination physique de responsables d’Etat », a soutenu Ariel Henry.



Réagir à cet article