Les dollars de la diaspora sauvent les réserves de la BRH

Publié le 2021-09-01 | lenouvelliste.com

Le gouverneur de la Banque de la République d'Haïti (BRH), Jean Baden Dubois, a confié que « les réserves de la BRH serait à zéro » s’il n’y avait pas le mécanisme permettant de retenir une partie des transferts d’argent en dollar et de  payer la contrepartie en gourdes, en conférence de presse, lundi 30 août 2021.

La banque centrale a fait des injections de l’ordre de 348 millions de dollars sur le marché des changes et déboursé, au 27 août 2021, 550 millions de dollars pour l’acquisition de produits pétroliers. « Cela donne à peu près 900 millions de dollars. Heureusement que la BRH avait une retenue sur les transferts », a indiqué Jean Baden Dubois, estimant qu’on devrait souligner le « miracle » fait par la BRH eu égard au niveau actuel du taux de change et en considérant le grand « déséquilibre » de la balance commerciale d’Haïti.

Le pays a importé pour la somme de 3,4 milliards de dollars et exporté pour 700 millions, a expliqué Jean Baden Dubois, soulignant que c’est avec des dollars, de rentrées de devise en dollar que l’on peut combattre les appréciations du dollar. Ce sont les fluctuations brusques, à la hausse ou à la baisse du dollar qui posent problème, a soutenu le gouverneur de la BRH.

Sous Jovenel Moïse, le financement monétaire a atteint des records. Le financement de projet sans retombées économiques a permis au déficit de filer sur fond de chocs sociopolitiques et de pandémie, la covid-19.  Le financement du déficit public a eu un effet mécanique sur la dépréciation de la gourde face au dollar. L'an passé, à la même époque, les mesures des autorités financières et monétaire ont provoqué le crash du marché des changes. La chute du dollar par rapport à la gourde avait dépouillé certains, les petits porteurs, bénéficiaires des transferts et favorisant des thésaurisations importantes. Les grandes manœuvres sur le marché pétrolier n'ont pas donné les effets escomptés. La BRH a payé et le trésor public s'est retrouvé avec au moins une poursuite judiciaire de Preble-Rish Haïti.



Réagir à cet article