« Fanm yo defile lespri limyè a », tranche le thème de la 4e édition de Goûter littéraire

Reporté l’année dernière en raison de la situation sanitaire, la 4e édition de « Goûter littéraire » arrive à grands pas. Avec pour thème « Fanm yo defile lespri limyè a », du 17 au 21 mai  2021, le département du Centre ouvrira grand ses portes aux auteurs et aux lecteurs pour l’un des plus beaux rendez-vous du livre dans la région.

Publié le 2021-05-11 | lenouvelliste.com

Organisé par le Sant Kiltirèl Lawouze (SKL) et de nombreux partenaires culturels, éducatifs et sociaux « Goûter littéraire » est un festival qui met à l’honneur les auteurs et les livres. Ce festival propose au public des opportunités d’échanges et de débats avec les écrivains. Au programme chaque année : rencontres, débats, lectures scéniques, ateliers mais aussi spectacles. Pour son édition 2021, le festival se déroulera en présentiel et sur la Toile durant cinq jours.

Malgré la crise sanitaire actuelle qui empêche la bonne tenue des festivals, l’évènement aura bel et bien lieu, annoncent les organisateurs. Des élèves de certains établissements scolaires des communes telles que : Mirebalais, Boucan-Carré, Belladère et Lascahobas assisteront à des conférences et des spectacles.

« Nous nous référons à l’histoire des luttes des femmes, de leurs différentes œuvres dans le but de proposer aux jeunes du département du Centre des modèles.  D’où le thème pour revendiquer d’abord la reconnaissance et la légitimité des luttes menées par des femmes dans l’histoire de l’humanité et ensuite mettre en lumière les travaux par celles-ci en dénonçant les différentes formes d’injustice qu’elles subissent », a déclaré Abydarlyne Jouth, directrice artistique du festival.

Selon la directrice, Goûter littéraire a participé à une déconcentration des activités artistique et culturelle de la métropole de Port-au-Prince. Une programmation riche est prévue dans le Centre afin de mettre les jeunes en contact avec les œuvres, les exploits et le rôle déterminant des femmes dans la lutte pour la libération et le respect de leurs droits. D’après madame Abydarlyne, un accent particulier sera mis sur l’engagement des femmes haïtiennes qui menaient une bataille pour la libération d’Haïti contre le système esclavagiste, raciste et impérialiste, mais très peu mentionnées dans l’histoire de ce pays. 

Le but est d’attirer l’attention des jeunes sur les luttes incontournables des femmes dans l’histoire de l’humanité et celle d’Haïti. La 4e édition de Goûter littéraire de cette année porte en particulier sur les luttes et les œuvres des femmes militantes qui ont marqué l’histoire littéraire et politique de l’humanité. En effet, les travaux réalisés au cours de l’histoire par des femmes sont très peu connus du milieu scolaire. «Les enfants sont souvent exposés presque à des modèles de leaders masculins », explique la présidente, et de poursuivre : « Cette 4e édition de Goûter littéraire se présente comme un outil d’éveil de conscience chez les jeunes et les adolescents sur la question du genre et la capacité de production des femmes en général. »

Lors de cette quatrième édition, plusieurs jeunes auteurs tels que Cherlie Rivage, Syndia M. Louis, ou encore Chelson Ermoza partageront leur savoir-faire avec des amateurs ou aspirants à l’écriture. Une grande exposition des œuvres de certaines femmes est également prévue.

Issa Toya, Claire Heureuse, Marie Jeanne, Daniel Magloire et Madeleine Sylvain Bouchereau sont les femmes qui seront à l’honneur dans cette édition qui s’annonce grandiose.



Réagir à cet article