Nicaragua: Daniel Ortega rejette la main tendue du pape et qualifie l'Eglise de "dictature"

Publié le 2022-09-29 08:35:52

Faisant fi de la main tendue du pape qui a insisté sur la nécessité du "dialogue", le président nicaraguayen Daniel Ortega a qualifié mercredi soir l'Eglise catholique de "dictature parfaite, de tyrannie parfaite". Dans un contexte de tension croissante avec l'Eglise après l'arrestation d'un évêque critique du gouvernement et l'expulsion du nonce apostolique, le président nicaraguayen s'est exclamé: "Qui élit les curés? Qui élit les cardinaux? Qui élit le pape? (...) c'est une dictature parfaite, une tyrannie parfaite!". A l'occasion d'un discours pour le 43e anniversaire de la fondation de la police nicaraguayenne, M. Ortega a dressé un réquisitoire contre l'Eglise catholique. Il est allé de l'inquisition aux violences contre des enfants autochtones au Canada, en passant par "des curés, des évêques" nicaraguayens accusés d'avoir "armé" les manifestants qui réclamaient sa démission en 2018 pour "une tentative de coup d'Etat" à l'instigation de l'"impérialisme" américain. Le pape François a insisté le 15 septembre sur la nécessité de "ne jamais arrêter le dialogue" avec le Nicaragua, où les tensions montent entre l'Etat et l'Eglise catholique. (AFP)



Réagir à cet article