Le CNSCA réclame la libération de la militante Novia Augustin

Publié le 2021-12-06 15:04:56

Le Conseil national de la société civil ayistienne (CNSCA) demande aux ravisseurs de Novia Augustin de procéder à sa libération sans rançon. Dans une note publiée sur sa page Facebook, le CNSCA critique les autorités étatiques qui ne font rien contre le phénomène de kidnapping qui ne cesse de prendre de l’ampleur en Haïti. Il les appelle à prendre les dispositions nécessaires afin d’y mettre un terme. Novia Augustin, dirigeante de la Fédération des organisations de femmes pour l’égalité des droits humains ((FEDOFEDH), a été enlevée le 3 décembre 2021 à Delmas 75.



Réagir à cet article