Les remous de l'actualité

National - Exposition de peinture populaire du Congo A l'initiative de la Chaire de recherche en histoire comparée de l'Université Laval, Québec, Canada, une exposition de peinture populaire du Congo (Kinshasa) se tient au Musée d'Art haïtien du Collège St-Pierre du 13 février au 15 avril 2005. Le vernissage aura lieu le dimanche 13 février à 11 heures du matin. A cette occasion, des peintres congolais séjourneront jusqu'au 18 février en cours. Jean Eliobert Jasmin condamné à 20 ans de prison Un ancien trafiquant de drogue très connu à Port-au-Prince, Jean Eliobert Jasmin, alias ED One est condamné à 20 ans de...

Une première dans le mouvement syndical

National - L'institution d'encadrement ouvrier Batay Ouvriye (Lutte Ouvrière) a salué ce 10 février la signature 5 jours plus tôt d'un accord entre les patrons de la Compagnie de Développement Industriel (CODEVI) et le syndicat de travailleurs de la zone franche de Ouanaminthe (Nord-est) SOKOWA. Lors d'une conférence de presse, Yannick Etienne de Batay Ouvriye a considéré la signature de l'accord, à l'issue de 8 mois de conflit, comme une première dans l'histoire du mouvement syndical haïtien. Cet accord représente un « grand pas » dans le conflit qui oppose depuis juin 2004 les ouvriers et les patrons de la CODEVI, a...

Une école de référence et de proximité

National - Conçu comme un véritable relais de proximité, le Programme EFACAP (Ecole fondamentale d'application et Centre d'appui pédagogique) se veut porteur. Amorcé en 2003 par le Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des sports (MENJS) en partenariat avec des experts du Service de la politique du Ministère et de l'Union européenne (UE), il préconise une école pour tous et de qualité dans les zones rurales et urbaines. Véritable fer de lance de la politique du Plan national d'education et de formation (PNEF) servant de référence à l'ensemble des acteurs du secteur, y compris les partenaires extérieurs, il a pour...

Les remous de l'actualité

National - Droits de l'enfant : une experte internationale attendue en Haïti Mme Renate Winter, experte internationale en droits de l'enfant, doit effectuer un séjour de travail en Haïti pour le compte de l'Unicef, les 14 et 15 février, a annoncé jeudi l'organisation internationale. Cette visite concerne le plaidoyer en faveur de la ratification du code de l'enfant par le prochain Parlement haïtien. « L'Unicef poursuit les consultations en vue de la finalisation de l'avant-projet de ce code », a précisé un communiqué de son bureau haïtien. Mme Renate Winter est experte internationale en droits de l'enfant, membre de la chambre d'appel...

Relever le défi des "démobilisés"

National - Les accrochages entre la Police nationale et les militaires démobilisés ont coûté la vie, hier jeudi, à une fillette, Mirterlly Jean-Baptiste, à Frères ( Pétion-Ville). La fillette de cinq ans a été mortellement atteinte de projectile, lors d'une opération des unités spécialisées de l'institution policière pour déloger les anciens militaires de leur quartier général. Le corps de la petite Mirterlly, photographié par les journalistes, jusqu'à très tard gisait dans le sang. De quoi créer un grand émoi au sein de sa famille . Son père accuse la police d'être à l'origine du meurtre. Le directeur général de la Police nationale...

Des jours gras réussis: succès inattendu

National - Sept morts et 107 blessés, c'est le bilan officiel communiqué par la porte-parole de la police Jessie Cameau Coicou, des trois jours du carnaval de Port-au-Prince qui s'est achevé à l'aube du mercredi 9 février 2005. Mais, selon les sources hospitalières, le bilan serait encore plus lourd, compte tenu des nombreux cas qu'ils ont reçus durant les trois jours d'un carnaval déroulé sur fond de panique, de crainte de représailles des " chimères Lavalas ". Plus d'une dizaine, selon certaines sources. Rien qu'à Delmas 18, où est tombé notre collaborateur Harold Brézault, au moins quatre morts et des blessés par...

Carnaval et gare routière

National - Le parcours modifié du Carnaval 2005 à Port-au-Prince a fait ressortir, durant les 3 jours gras, un point nettement positif dans la mesure où tout un périmètre habitable était concerné, à l'exception du Champ de Mars. De ce fait, beaucoup plus de gens ont participé au carnaval dans leur quartier de résidence. Cependant, le spectacle aurait été plus attrayant si, à quelques mètres du point de départ, le stade Sylvio Cator, on avait à temps débarrassé le Portail de Léogâne de cette verrue que constitue la station-gare du Sud. Le carnaval de Port-au-Prince, en plus d'être un événement culturel haïtien,...

7 morts et 107 blessés

National - 7 personnes tuées et 107 blessées par balles entre le Dimanche 6 et le Mardi 8 février 2005; c'est le bilan enregistré au cours des festivités carnavalesques à Port-au-Prince. Parmi ces personnes tuées figurent 4 policiers, assassinés selon la police, aux environs de l'aéroport à Carrefour Clercine. Les trois autres victimes sont des civils qui ont trouvé la mort dans des circonstances jusqu' à présent inconnues, selon la police. D'après le bilan présenté par la porte-parole de la police, Mme Jessie Cameau Coicou, il n'y a pas eu de mort dans le parcours carnavalesque. Les personnes tuées par balles ont...

Les remous de l'actualité

National - La section consulaire de l'Ambassade des Etats Unis informe le public en général que durant la période allant du 14 février au 29 avril 2005, les demandeurs de visa non-immigrant ayant déjà des rendez-vous programmés par la SOGEBANK, pour les mois de février, de mars, d'avril et de mai peuvent avancer leur rendez-vous en utilisant le formulaire de demande de visa en version électronique. Les places étant limitées, le consulat informe qu'il peut accepter jusqu'à 150 personnes par jour. Toute personne ayant un rendez-vous au cours des mois mentionnés ci-dessous sont éligibles à ce programme. Les demandeurs de visa désireux...

La machine infernale a broyé Brézault

National - Battu, maltraité, notre jeune graphiste Harold Brézault, n'a pas échappé à la violence des bandits qui sèment délibérément la mort à Port-au-Prince. Il a été froidement exécuté tout près du collège Dieuseul Anglade, à Cité Cadet, du côté de Carrefour Péan, aux environs de 8 heures du soir, le dimanche 6 février. Avant de l'achever définitivement, le groupe de bandits l'a laissé à moitié mort, et est allé perpétrer un vol dans une maison toute proche. « Les rats étaient en pleine opération », raconte un témoin oculaire qui a assisté à toute la scène à travers l'interstice de la...

Un vent de réforme souffle sur l'ENARTS

National - Tandis que l'Ecole Nationale des Arts (ENARTS) tardait à entamer l'année académique 2004-2005, un pas signifiant a été franchi avec la nomination d'un nouveau directeur général, M. Roland Paul, en novembre de l'année dernière . En plus de souhaiter l'amélioration des conditions de travail, il fallait concrètement et rapidement agir. Une commission formée d'éminentes personnalités du monde culturel de chez nous a été mise sur pied avec pour tâche de proposer des mesures touchant à la fois les programmes et l'équipement. Ainsi, un rapport contenant une nouvelle proposition de loi organique et des orientations d'un nouveau programme a été soumis....

Issa El Saïeh s'est éteint

National - L'un des plus célèbres musiciens des années quarante, Issa El Saïeh, a rendu l'âme, le 2 février, une vingtaine de jours après qu'il a été admis à l'hôpital du Canapé-Vert. Trompettiste et clarinettiste, Issa El Saieh laisse derrière lui une grande carrière musicale et son départ est salué par plusieurs artistes qui ne cachent pas leur reconnaissance. Certains s'émerveillent encore devant sa musique qui n'a rien à envier aux grands de son époque, a souligné, avec raison, l'agence en ligne Haïti press network. Issa El Saieh, célèbre pour son oeuvre majeure de musicien, a dirigé un orchestre de renommée internationale...

Les remous de l'actualité

National - Libération de l'artiste Jean Rénald Bruno (Ti Pay) Le chanteur du groupe musical "Rêv", Jean Rénald Bruno, alias Ti Pay, a recouvré sa liberté, hier jeudi, après environ dix mois d'emprisonnement au Pénitencier National. Jean Rénald Bruno bénéficiait depuis plusieurs jours d'un ordre de libération du Parquet du tribunal civil de Port-au-Prince, après une demande en mainlevée d'un juge d'instruction. Le chanteur Rèv vedette du groupe musical, a été accusé d'avoir participé aux pillages enregistrés après la chute de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide. Cap-Haïtien: Elusca Charles libéré Après avoir passé quelques heures en garde à vue, Elusca Charles, porte-parole de...

En peu de mots

National - Camille Duchatelier Sylaire (Femme politique, professeur à l'Université) C'est un ballet virevoltant de compromis et de compromissions douteuses. Ceci ne change rien au panorama politique qui prouve davantage l'amateurisme de la gouvernance. On fait face à des scandales affreux et inimaginables et les populations n'ont droit, en réponse de ses dirigeants, qu'à des faux-fuyants et faux-semblants. Romel Pierre (RAMAK) Cette valse hésitation cache peut-être un malaise entre les décideurs que l'opinion publique ignore. Je ne souhaite plus revivre de telles maladresses politiques; car elles risquent de fragiliser l'Etat, la transition et la société. Dr Yves Dorestal (Philosophe) Ça paraît symptomatique...

"Nous sommes prêts"

National - " Malgré le court délai imparti à l'organisation du carnaval, nous sommes prêts ", a assuré la Ministre de la culture Magalie Comeau Denis, également présidente du Comité de pilotage du Carnaval 2005. 12 chars allégoriques et autant de chars musicaux, 17 bandes à pieds issus d'un concours, bal des reines avec les formations Carimi et Djakout Mizik dans la soirée du 4 février au Djoumbala et le mercredi des cendres décrété jour férié, les organisateurs des festivités carnavalesques de cette année ont mis les petits plats dans les grands pour réussir le carnaval 2005 en dépit de l'hésitation d'une...