Lancement du Cadre intégré national pour le financement du développement durable d’Haïti

National - Le Cadre intégré national pour le financement du développement durable, selon Fernando Hiraldo, le représentant résident du PNUD en Haïti, l’un des acteurs chargés de coordonner le programme, « est un outil de planification et de mise en œuvre pour aider les pays à renforcer les processus de planification et à surmonter les obstacles au financement du développement durable et des ODD au niveau national ». « Il présente l’éventail complet des sources de financement – sources nationales et internationales de financement public et privé- et permet au pays de développer une stratégie pour accroitre les investissements, gérer les risques et atteindre les priorités...

Ils ont tué Robot Scorpion

National - Le populaire danseur de hip-hop Georges Emmanuel, plus connus sous le nom de Robot Scorpion, a été tué par balle, le dimanche 2 mai, dans la soirée, à la ruelle Chavannes à Port-au-Prince. L'artiste de 37 ans, qui était aussi « DJ Dance », était à bord de sa motocyclette quand il a été abattu par des individus armés non identifiés. « C'est une perte pour Haïti et pour le monde. Plusieurs millions de gens à travers le monde ont regardé Robot Scorpion danser sur YouTube. Pour moi, c'était un fils, un ami », a réagi Lynn William Rouzier, fondatrice de l'Institut de danse du même...

Hervé Denis n’est plus ambassadeur d’Haïti à Taïwan

National - Le Nouvelliste : Monsieur l’ambassadeur, le 25 avril dernier, vous avez présenté un discours dans le cadre de l’anniversaire des relations entre Haïti et Taïwan. Que représentent ces relations pour Taïwan et Haïti ? Ambassadeur Hervé Denis : Ces relations représentent beaucoup aussi bien pour Taiwan qu'Haïti. Pour Haïti d’abord, ces relations sont au point de vue historique l’illustration d’une constante de notre histoire et de notre diplomatie : le droit des peuples à l’autodétermination. Longtemps avant la vague de décolonisation postérieure à la Seconde Guerre mondiale, notre pays, bien souvent seul, a défendu ce droit à l’autodétermination des peuples et a...

Le passage d’Hervé Denis dans le secteur privé

National - Le Nouvelliste : Pouvez-vous retracer pour nous votre passage dans le secteur privé haïtien ? Hervé Denis : Mon intégration dans les activités socio-professionnelles fait suite à mon retour au pays. J’ai été invité par Maurice Lafortune à devenir membre du conseil de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haiti. Cette intégration allait me plonger pendant plus de 10 ans dans un travail acharné et à être un des acteurs du renouvellement de cette institution. J’en suis devenu le deuxième président de la nouvelle structure après Réginald Boulos avec lequel une équipe s’était constituée pour mettre sur pied cette nouvelle entité. Mais avant...

Affaire Arnel Bélizaire et consorts: la détention préventive se poursuit

National - Le calvaire des prisonniers politiques (Arnel Bélizaire, Pierre Killick Cémélus, Paul Joanel, Jean Pierre Fleuret, Estéril Mackenton, Gary Philémond) se poursuit dans les prisons civiles de Croix-des-Bouquets et du Pénitencier national. Le dossier qui devrait être plaidé à l’audience du lundi 3 mai 2021 n’a pas été mis en état. Les honorables juges de la troisième section de la cour d’appel, présidée par Eddy Darang, assisté de Jean Pérez Paul et de Belotte Larose, ont ordonné aux représentants du ministère public de mettre l’affaire en état de recevoir jugement dans le plus bref délai. Après plus de 17 mois de...

Une mission de l’OEA pour encourager les acteurs au dialogue…

National - S’il n’y a pas encore de date retenue pour l’arrivée dans le pays de la mission de l’OEA sollicitée par le gouvernement, l’ambassadeur d’Haïti à Washington a toutefois indiqué au Nouvelliste que cette mission avait principalement pour objectif « d’aider et d’encourager tous les acteurs à favoriser le dialogue comme moyen de résolution de la crise », Edmond Bocchit  a souligné que cette mission n’a pas pour objectif de supporter Jovenel Moïse… Selon l’ambassadeur Bocchit, à travers la correspondance du Premier ministre a.i, Claude Joseph, adressée au secrétaire général de l’OEA, « le président Moïse a répondu à l’offre des bons offices...

Que veulent-ils, finalement ?

National - Rien ne peut justifier les abominations commises par les seigneurs du crime, ces derniers temps, dans le pays : kidnapping, aveugle et en série, ponctué par des assassinats, froides liquidations, meurtres suspects d’opposants, de personnes gênantes. Rien de ce qui se passe ne peut être attribué aux pertes en vie humaine planifiées dans une stratégie de luttes clandestines menées par des organisations, marquées idéologiquement. Tout ce qui se trame, aujourd’hui, sous la houlette magique d’une coalition nationale et internationale, loin d’une lutte pour le pouvoir politique, s’apparente à des menées subversives visant l’effondrement total d’une société paisible, mais rebelle, ou la...

Simon Dieuseul Desras appelle le pouvoir et l’opposition à faire des concessions

National - L’ancien sénateur Simon Dieuseul Desras était l’invité de Panel Magik ce jeudi 6 mai. L’homme politique a confirmé des discussions, dont certaines via des émissaires, entre Jovenel Moïse et des leaders de l’opposition. L’ancien parlementaire a révélé avoir déjà pris part à des discussions en ce sens. « Le dialogue est un processus permanent. Il peut se faire en continu ou peut connaitre des interruptions. Je parle avec lui. Il n’y a encore rien d’officiel pour ce qui est des initiatives. Mais il y a des discussions avec différents acteurs. Il y a des émissaires qui facilitent les échanges. Certains parlent...

Le Conseil national d’assistance légale installé

National - Le Conseil national d’assistance légale (CNAL) est opérationnel. Les membres de cette structure ont pris fonction officiellement suite à leur installation par le chef de l’État Jovenel Moïse. «  Cette décision traduit la volonté  de permettre à toutes les Haïtiennes et à tous les Haïtiens d’accéder à la justice indépendamment de leur situation économique ou financière, car renforcer pour toutes et pour tous le droit d’accès à la justice est une obligation de l’État envers ses citoyens. C’est un devoir de la nation vis-à-vis des plus faibles, des plus vulnérables et des plus démunis. Nos frères et sœurs doivent jouir...

«  Tu ne peux pas être juge et président en même temps », répond Jovenel Moïse aux acteurs de la justice

National - La froideur à peine voilée existant entre le président de la République Jovenel Moïse et des acteurs du système judiciaire persiste. Alors qu’un juge de la Cour de cassation, Joseph Mécène Jean-Louis, a été  désigné par l’opposition président provisoire de la République  face à l'actuel chef de l'État, Jovenel Moïse a profité d’une rencontre avec la presse pour dire aux acteurs du système judiciaire haïtien qu’ils n’ont pas le droit de s’immiscer dans la politique du pays. «  Selon la Constitution, les trois pouvoirs de l’Etat sont indépendants : l’exécutif, le législatif et le judiciaire", Ce qui veut dire qu’une personne qui  travaille dans le...

L’Union européenne n’accordera ni financement au gouvernement ni appui aux processus référendaire et électoral

National - Alors que le Dr Claude Joseph, ministre des Affaires étrangères et premier ministre a.i. a fait part de son souhait d’une révision des conditionnalités de l’aide de l’UE, surtout des règles relatives au décaissement des fonds lors de son allocution à l’occasion de la fête de l’Europe, l’ambassadeur Tabesse, qui le recevait en sa résidence, a tablé plutôt pour plus d’exigences. « Nous sommes préoccupés par le peu de résultats obtenus de notre coopération […] Nous avons décidé pour les tranches de décaissements futur de revoir les indicateurs afin de mesurer de façon beaucoup plus concrète l’atteinte de résultats »,...

Discours du Premier ministre a.i. Claude Joseph à l’occasion de la journée de l’Europe

National - Permettez-moi tout d’abord d’adresser mes vifs remerciements à l'Ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, Son Excellence Madame Sylvie TABESSE, pour avoir associé le Gouvernement haïtien à la célébration de la Fête de l'Europe. Mes remerciements vont aussi aux Ambassadeurs de la République fédérale d'Allemagne, du Royaume d'Espagne et de la République française qui ont contribué à cette célébration. Depuis son institution en 1985, la "Journée de l'Europe", constitue un moment particulièrement symbolique qui permet à tous les dirigeants du vieux continent de réaffirmer leur attachement au grand rêve de Robert Schuman qui, le 9 mai 1950, avait lancé solennellement, sans le savoir...

Semaine de l'Europe: discours de la représentante de l'UE en Haïti, Sylvie Tabesse

National - C’est avec beaucoup de plaisir que je vous reçois aujourd’hui à la Résidence, afin de marquer ensemble ce moment historique, cher aux européens, qui permit à des femmes et des hommes, au sortir de l’affrontement le plus sanglant de l’histoire humaine, d’inspirer un projet de coopération sans nul autre précédent, dans un souci de paix et de prospérité pour leurs populations respectives. Il s’agit de la date du 9 mai, célébrée chaque année depuis maintenant 71 ans en rappel à l’adoption de la Déclaration de Robert Schuman, qui donnera lieu à l’initiative d’intégration politique, économique et sociale la plus aboutie...

La société Stévia Agro-Industrie mise gros sur la zone franche de Savane-Diane

National - En quittant la route menant à St-Michel-de-l'Attalaye, en parcourant plus de cinq kilomètres, le paysage est fait de champs en friche, de petites exploitations de canne-à-sucre et des ateliers de distillation de clairin. A Débauché, où l'on aperçoit un vaste champ rempli de jeunes pousses vertes de stévia, une herbe aromatique très prisée pour les stéviosides qu’elle renferme, le tableau change complètement. On aperçoit les traces laissées par les machines. On sent la touche apportée par le projet de produire à grande échelle. La terre est défrichée, des tuyaux d'irrigation bien en place et le champ fourmille de plantules et...

« Tout ceci n’est pas besoin »

National - Les débordements verbaux de l’ancien Premier ministre de facto étaient marqués par un registre de langage ne faisant aucune différence entre discours privé et discours public. C’était un vice cher aux subalternes du duvaliérisme. Les chefs se montraient moins vulgaires. Leur vulgarité à eux donnait dans une flatterie exagérée : le chef était Dieu. Tout était du fait de sa bonté, de son intelligence, de sa « haute sollicitude » de « sérénissime », de sa clairvoyance, de son génie. Et il fallait inviter les fonctionnaires, hauts et petits, la population qu’on déplaçait dans des camions à venir assister à telle puis telle « réalisation » quasi...