Haïti: vers l'élimination du choléra

Economie - Lorsque le Dr Edwidge Michel a rejoint le ministère de la Santé publique et de la Population en 2012, des centaines de personnes présentant des symptômes de choléra arrivaient dans les différents centres de traitement à travers le pays. Aujourd'hui, alors qu'il ne proclame pas encore la victoire, le Dr Michel se réjouit que les efforts pour contenir la maladie aient jusqu'à présent été couronnés de succès. «Depuis février 2019, Haïti n'a enregistré aucun cas confirmé de choléra malgré des études en laboratoire de tous les cas comparables à cette maladie», explique le Dr Edwige Michel, coordinateur de recherche au...

Le numérique s’installe de plus en plus dans le système éducatif haïtien

Economie - Compte tenu du calendrier académique 2020-2021, préparé par le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), les écoliers en Haïti devraient avoir 172 jours de classe. Toutefois, à cause du climat d’insécurité et de la crise politique délétère, plusieurs écoles de la capitale, Port-au-Prince, se trouvaient face à l’obligation de fermer leurs portes pendant environ six semaines avant et après la date du 7 février 2021 qui suscite des polémiques autour de la fin du mandat présidentiel.  Les pertes de jours de classe deviennent donc monnaie courante en Haïti.         Déjà, en septembre 2019, les écoles...

La Farmatrix au 40e anniversaire du Fonds de développement industriel

Economie - « Est-ce que vous savez combien d’usines pharmaceutiques nous avons en Haïti ? La bonne réponse est seulement trois », a lancé le directeur co-fondateur de Farmatrix, Ralph Edmond, à la cérémonie de célébration du 40e anniversaire de création du Fonds de développement industriel (FDI), le samedi 27 mars dernier, à l’hôtel Karibe. Et de poursuivre sur le même mode interrogateur : « Savez-vous combien existent-elles à Saint-Domingue ? Une centaine avec trente-deux (32) regroupés au sein de la puissante association INFADOMI et dont trois sont certifiés OMS et six ISO 9001. » Un parterre composé du gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), des membres du...

2e édition de la Journée de la qualité de l'AHMAQ

Economie - « J’ai beaucoup appris durant cette journée de formation sur la normalisation et la qualité. Des panels ont débattu des sujets divers autour de la qualité mais celui autour de la sécurité des denrées alimentaires a retenu mon attention. Les efforts engrangés par des entreprises en Haïti face à l’entretien des denrées alimentaires a sensibilisé à la nécessité de prendre en charge la santé des aliments et protéger ainsi la santé des consommateurs », a confié Marckly Hélène Castro Clairvoyant, une participante de la 2e édition de la Journée de la qualité organisée par la AHMAQ dans les locaux de Banj. La jeune...

Le MARNDR promeut de nouvelles pratiques culturales dans la Grand’Anse

Economie - Pour mieux appuyer les producteurs agricoles, le gouvernement, par le biais du ministère de l’Agriculture, a développé une nouvelle politique qui s'appuie sur un mécanisme d’incitations agricoles. Ces dernières permettront aux agriculteurs d’acquérir auprès de fournisseurs agréés les biens et services agricoles nécessaires pour l’adoption des nouvelles pratiques. Dans le département de la Grand’Anse, plusieurs étapes ont été déjà franchies. Dans certains recoins, l’on est à la phase de récolte et les agriculteurs paraissent plutôt satisfaits des premières retombées. À Léon, une section communale de Jérémie, une foire d'intrants agricoles a été tenue du 16 au 18 mars dernier et plusieurs centaines de...

La productivité n’est pas une montagne inaccessible

Economie - Carte blanche à Jean-Claude Boyer Depuis quelque temps, je réfléchissais à la productivité dans le service public. En effet, l’état d’esprit qui y prévaut est que l’efficacité importe peu. Ce qui compte, c’est occuper la fonction et ne pas fournir le service. L’administration est l’outil qui fait marcher l’État. Sauf que le branle doit être donné par le haut. Eh oui ! au haut niveau l'on se fixe des objectifs de croissance, d’amélioration de la production, de soutien aux producteurs. Pour y arriver, on définit clairement ces objectifs et l’on cherche les moyens. Effort interne et coopération internationale seront conjugués pour...

Environ 4,4 millions d'Haïtiens en situation d’urgence humanitaire en 2021

Economie - Notre confrère Kesner Pharel a reçu à son émission Rendez-vous économique du dimanche 28 mars 2021, sur radio Métropole, le représentant spécial adjoint au Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), M. Bruno Lemarquis. L’ingénieur agronome français, spécialiste de l’agronomie tropicale, est également coordonnateur résident et coordonnateur humanitaire des Nations unies en Haïti. Il avait auparavant travaillé en Somalie, dans les territoires palestiniens occupés, au Cambodge et en Éthiopie. Il est retourné en Haïti il y a un an après y avoir travaillé de 1985 à 1986, puis de 1998 à 2002, et a effectué plusieurs visites en Haïti après le...

Apprendre aux jeunes à prendre soin d’eux-mêmes et de leur argent

Economie - Sous les auspices de la firme Crescat, la Semaine mondiale de l’argent (Global money week) s’est déroulée en Haïti du 22 au 28 mars autour du thème « Prenez soin de vous, prenez soin de votre argent ».  Toute une série d’activités a marqué la Semaine mondiale de l’argent : des conférences en ligne notamment sur la création de la monnaie avec l’économiste Enomy Germain et sur l’épargne en temps de crise avec le Béninois Armel Bruno C.  Allavo, une visite virtuelle de la collection des billets et pièces de 40 ans et une matinée de conférence au Collège canado-haïtien. La Semaine mondiale...

Laurent Msellati nommé chef du bureau de la Banque mondiale en Haïti

Economie - i  Laurent Msellati, originaire de la France, est le nouveau Chef du Bureau de la Banque mondiale en Haïti,depuis le jeudi 1er avril 2021. Il est  basé à Port-au-Prince, la capitale haïtienne, apprend-on d'un communiqué de la Banque mondial. Dans son rôle, les priorités de M. Msellati seront d’orienter l’engagement de la Banque mondiale auprès du Gouvernement haïtien, de travailler en étroite collaboration avec les principaux partenaires de développement, de gérer le programme et l’équipe du pays et d’apporter son support au personnel de la Banque mondiale attaché au programme d’Haïti. « Haïti a connu plusieurs années difficiles, et les impacts...

Lancement du Fonds des femmes pour la paix et l’action humanitaire

Economie - Cette cérémonie a été marquée par les allocutions de la ministre à la Condition féminine et aux droits des femmes, Marie Giselhaine Mompremier, du coordinateur résident des Nations unies et coordonnateur humanitaire, Bruno Lemarquis, du Chef de coopération de l’Union européenne en Haïti, Aniceto Rodriguez Ruiz et des propos introductifs de Dede Ekoue, représentante d’ONU femmes en Haïti. La cheffe du secrétariat mondial du Fonds des femmes pour la paix et l’action humanitaire basée à New York, Ghita El Khyari, a également participé à cette cérémonie de lancement, informe un communiqué de l'Union européenne. Après une présentation de l’ Initiative conjointe...

Réouverture de la Universal Motors, Boulos réaffirme sa volonté de s’investir dans le pays

Economie - Contre toute attente, la Universal Motors a rouvert ses portes à sa clientèle moins de deux semaines après l’incendie criminel suivi d’actes de pillage de personnes malintentionnées qui ont saccagé l’entreprise. Joint par téléphone, le propriétaire de cette entreprise, Réginald Boulos, veut par cet acte réaffirmer sa volonté d'investir et de s’investir dans son pays. Car, fait-il savoir, son vœu le plus cher est la reconstruction du pays avec une vision du travail dans la dignité, qui fait la promotion de la justice sociale,  la création de richesses et un combat pour un changement réel. M. Boulos en a profité pour...

« Il faut toujours dépenser prudemment et avoir des dépenses ciblées », dixit Mark Carney, ex-gouverneur de la Banque du Canada

Economie - Mark Joseph Carney, ex-gouverneur de la Banque du Canada de 2008 à 2013, puis de la Banque d'Angleterre de 2013 à 2020, a prononcé une conférence virtuelle le jeudi 18 février 2021 à l’Université de Montréal. Cette conférence a été donnée sous la forme d’une entrevue animée par le duo composé de Benoît Perron, directeur du département des Sciences économiques de l’Université de Montréal, et de Louise Roy, chancelière émérite de l’Université de Montréal et présidente du Conseil d’administration du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (Cirano). Mark Carney en a profité pour partager ses expériences de gouverneur...

Bitkòb, le nom de la monnaie centrale digitale

Economie - Bitkòb, c’est le nom de la monnaie centrale digitale de la Banque de la République d’Haïti qui a été dévoilé, ce vendredi 26 mars, au centre de convention et de documentation Antonio André, lors de la cérémonie de remise des prix aux gagnants d’un concours d’appellation. Il a été proposé par deux personnes différentes et indépendamment, Honor Luders et Jhimy Jean qui empochent chacun 250 000 gourdes comme prime dans le cadre du concours d’appellation. « Bitkòb est composé de deux mots. Bit fait référence à de l’argent digitale et kòb, le mot créole utilisé traditionnellement pour parler de l’argent en Haïti...

La BRH : pour une meilleure compréhension des mécanismes de politique monétaire

Economie - «Sur les six premiers mois de l’exercice fiscal en cours, la gourde a perdu 18,87% de sa valeur. Entre le 30 septembre 2020 et le 23 mars 2021, le taux de référence est passé de 65,9193 à 78,3574 gourdes. En plus des explications liées au comportement des agents économiques, d’autres facteurs contribuent à cette évolution tels que : un niveau élevé du financement monétaire, le déséquilibre entre l’offre et la demande de devises (bien que les transferts aient cru en glissement de 33,8% d’octobre à février 2021, la demande de dollars dans l’économie a augmenté plus que proportionnellement, les importations d’octobre...

BNDA entre attente et scepticisme

Economie - Le secteur agricole haïtien fait face à de multiples problèmes dont l’accès au crédit constitue selon plus d’un le nœud gordien. Plusieurs mécanismes ont été développés pour faire face à ce problème. On cite, entre autres, l’apport des ministères de l’Agriculture et des Finances pour appuyer les investisseurs de ce secteur, les dispositifs de la Banque de la République d’Haïti (BRH) pour faire de l’agriculture un secteur pro-croissance et le Système de financement et des assurances agricoles en Haïti (SYFAAH) qui est désormais sous le contrôle du Fonds de développement industriel (FDI). Le dernier-né et la plus grande des initiatives est la mobilisation d’une...