Pourquoi toi?

Culture - Jacques! pourquoi toi? A cause de ta croyance, ta sensibilité ou de ta voie? Celle qui défendait ceux qui t'ont abattu? Qu'as-tu fais, est ce à cause de ta plume? Un jour, la justice triomphera Et tes assassins, avec leurs armes Seront jugés et perdont leur âme Révoltant puisque tu es un martyr Oh! les hommes d'esprit servent de proie aux imbéciles Chaque journaliste, chaque secteur vif de la nation, rendez Hommage à Jacques Roche, il le mérite bien Enfin! que ton sang coulé symbo...

Magma d'innocence

Culture - Les mots ; Armes miraculeuses ? Foutaise Jacques : Car partout Où les freins du temps ont relâché Le verbe désarme blé fauché Alors la vie prend des raccourcis A pas de course et s'en va au camp ennemi Féconder les miettes de nos ombres foraines Aux foires où la nuit les étoiles s'éclaboussent d'éternité « Un poète, ça gueule » as-tu dis Mais de quelle gueule de silence et d'ombre Doit-il continuer à gueuler quand il faut défoncer Les portes closes qu'ont montées Les mains des lâc...

Le trop-plein à mes yeux

Culture - Le trop-plein à mes yeux Broie mes pas sur le sable Sur l'instance du silence Perdu un rêve d'eau Dans le grand bleu de là Le dire s'en est allé Et Jacques toi Que je n'ai pas connu mais lu mais dit Au carrefour du Baume de la souffrance Des jours Tes vents de liberté Et Jacques toi que je n'ai pas connu Au midi De la béance Géante porte de la blessure La saison qui y meurt Le trop-plein à mes yeux Sous l'oeil noir de leurs douilles Jacques toi qui n'a point Menti, haï...

Jacques: mon dernier mot

Culture - Par Serge Philippe Pierre Le Nouvelliste Scandale, horreur et désespoir: aucun mot n\'est assez fort pour désigner l\'innommable ...affront fait à la société haitienne à travers le meurtre de notre ami et confrère Jacques Roche, de même qu\'aucune parole n\'est assez forte pour qualifier cette obscénité, cette honte. Et pourtant, l\'on doit se dire que cette catastrophe à laquelle nous sommes confrontés doit nous servir de catalyseur à la grande bataille qui doit concourir à une profonde tra...

Jacques Roche : Mourir pour des idées

Culture - Des noms comme Jacques, il faudrait après leur mort, dix ans pour en parler en toute sérénité. L'indignation qu'engendre la perte d'un bouvreuil de haut vol ayant raté rendez-vous avec la branche, à cause de la furie aveugle des vents contraires trop longtemps durés. Vents suspects et même dépourvus de transparence puisque maintes fois dénoncés par les locataires d'une vie port-au-princienne. Vil pays mettant en échec les espérances démocratiques et tous les principes du droit de l'ho...

Testamentaire

Culture - Par Jacques Roche J'ai lu avec émotion ton mail de jeudi matin où tu me dis des vérités sur la réalité haïtienne et sur moi-même. Quand tu écris « Je te connais trop pour ne pas soupçonner chez toi une pointe d'amertume, de la colère, et même un certain dégoût face à cette situation où tout pourrit au sens le plus banal du terme : les arbres, les hommes, les rues, les fleurs. » « Les cannibales frappent encore dans une quelconque case ». Tu ne crois pas si bien dire. Je note avec satisfactio...

Terre de transit

Culture - Voici longtemps Terre odorante à même la poussière Terre reflétant toute légende tutélaire Traquée jusqu'à flanc de montagne Ce petit bout d'île Totem fatigué Ce petit bout d'île Visage poussiéreux regard nourri de cris Et d'appels tirs nourris Toute la fièvre des origines ovaires égarés C'est elle penchée sur le vide dans la brume Enfance tourmentée Femme-sentinelle avec peines basanées C'est elle c'est pour toute l'Eternité Désirs rythmés C'est elle vaporée affriolante Ma t...

Wilson Bigaud : Reconnaissance déférente

Culture - Après Célestin Faustin, Bernard Whaw, voici l'ombre de la faucheuse qui plane sur Wilson, autre épigone de la peinture haïtienne. Il est presque oublié, en tout cas son oeuvre bien haut conteste une telle attitude. Je ne sais pas qui eut à me dire que « Paradis » et « Morales de la Cathédrales épiscopale » de Bigaud rèsument la majeure partie des tendances spécifique, de la peinture haïtienne de son époque. Faut-il relever que l'on tient là une des figures clés de cette peinture mondialement app...

Quel est ton profil, lecteur ?

Culture - J\'ai mis du temps à reconnaître quel lecteur que je suis. Pourtant, ce n\'était guère sorcier. Il en existe deux grandes catégories : le bon et le mauvais lecteur. Car la lecture est trop sérieuse pour l\'enfermer dans des débats stériles. Le Bon Lecteur Le bon lecteur : 1- Entre toujours avec un projet en tête dans un livre ou avec une ou des questions pertinentes ; 2- Evalue un livre ou un auteur, avant de s\'y plonger : prise de connaissance des informations disponibles : biographie de...

Manno et Marco : Les deux refont la paire

Culture - L'auteur compositeur et interprète haïtien, Manno Charlemagne, de son vrai nom Joseph Emmanuel Charlemagne, prépare un nouveau disque avec son complice d'antan Marco Jeanty. Le célèbre duo a repris corps à la fin de la semaine écoulée à Miami et réalise actuellement un tour de chants au Tap Tap restaurant de Miami Beach. Le duo travaille à la réalisation d'un opus qui comprendra d'anciennes et de nouvelles chansons, a confié Manno Charlemagne à AlterPresse. Les retrouvailles émotionnelles et m...

La musique des élections

Culture - Le fleuve des électeurs poursuit son cours lentement pour en tout temps à tous instants, à travers ses méandres se fixer, mais toujours, le même but : l'aboutissement en douceur de son objectif initial. Qu'en est-il des problèmes rencontrés ? Il y en a toujours eus et il y en aura toujours et partout. On ne saura les éviter mais plutôt atténuer ses effets. C'est dans cette intention que l'Ambassade de Canada en Haïti a lancé un concours de la chanson « Konkou Mizik Chante Lespwa-w » en pré...

« Les Sanglots d\'un Exilé »

Culture - Par François Duvalier La critique et l\'histoire littéraires haïtiennes ont décidément, selon toute évidence, mauvais ton. « Les Sanglots d\'un Exilé », écrit en 1930 par François Duvalier y est totalement passé sous silence. Et dire que c\'est un texte poétique d\'une charge émotionnelle des plus émouvantes : si ce chant, rythme, image et message s\'appelle à juste titre. « Les Sanglots d\'un Exilé, c\'est qu\'il est d\'abord un discours où entrent, s\'entortillent toute sorte de chants...

Michael Jackson : de blanchiment en blanchiment

Culture - Ainsi Michael a été acquitté. La star adulée de toute une génération, particulièrement celle des années 80-90, a été blanchie. Encore une fois, disent certains. D'autres ajoutent que "le suspect n'a pas eu à attendre la décision du tribunal de Santa Monica pour être blanchi". Bon. Ni noir ni blanc, ni homme ni femme, ni enfant ni adulte, le roi de la pop laisse perplexe. Il est inclassable. Donc dérangeant dans une société américaine qui aime bien classer les choses et les gens. Pas de place po...

Yo touye powèt la

Culture - Pwoblèm peyi Dayiti eklate nan je nou. Li tèlman eklate fò li rann anpil moun avèg. Pwòblèm nan sosyal, li ekonomik, li politik, li ekologik, li enstitisyonel... Tout kote w manyen nan peyi isit se yon pwoblèm. Pwoblèm yo la paske genyen solisyon. Se ak moun yon peyi rive rezoud pwoblèm yo, moun ki fòmè, moun ki gen limyè, moun ki gen kè, moun ki deside pou travay pou sa chanje : chanje lavi, pou lavi ka miyò, pou lavi ka fleri, pou lavi ka bèl, pou tout moun san distenksyon. E si nou deside tr...

Les 4 années de la Bibliothèque Georges Castera du Limbé

Culture - « C'est pour la première fois de ma vie que j'ai mis mes pieds sur un tapis rouge, et il se trouve que c'est le Limbé (Commune située à une vingtaine de kilomètres du Cap-Haïtien, dans le Département du Nord) qui m'a réservé cet accueil ». Aux yeux de Mme Michèle D. Pierre-Louis, il ne manquait que les larmes. Émotion. Surprise. Confusion. La Directrice de la FOCAL a connu le vendredi 8 juillet, la démesure de la reconnaissance du fondateur de la BGCL, le fougueux et dynamique Clément Benoit II....

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".