Concours de débat correspondance interscolaire

L'École Immaculée Conception de Delmas sacrée championne

L'École Immaculée Conception de Delmas est sacrée championne du Concours de débat correspondance interscolaire (CDCI), organisé par la Pijap, à l’auditorium de l’ONA, à Delmas, le dimanche 25 avril 2021. Sur l’ensemble des dix établissements scolaires à participer à cette compétition, les jeunes  filles de l’Immaculée Conception ont touché le cœur de jury. Elles ont remporté haut la main la 3e édition de ce concours annuel qui promeut le leadership transformationnel.

Publié le 2021-04-29 | lenouvelliste.com

Il aurait fallu 5 bonnes heures de débat pour connaitre, parmi les dix écoles compétitrices, la grande gagnante du Concours débat correspondance interscolaire (CDCI) 2021 autour du leadership transformationnel. Ce grand rendez-vous faisant salle comble a vu briller de mille feux les talents de nos élèves, des orateurs en herbe, des leaders de demain. Dans cette rencontre mettant aux prises des débatteurs, chaque école était appelée à faire montre de sa capacité à mener un débat, à répondre de fort belle manière aux différentes questions adressées et à convaincre le jury.

Un panel de jurés avisés était à l’écoute de ces jeunes pousses, de ces jeunes hommes et femmes leaders. Les membres du jury issus d’horizons divers ont prêté l’oreille à leurs propos et suivi à la loupe chaque intervention, chaque réponse pertinente. lls ont noté sans arrêt. Ils ont apprécié. Comme le veut le concours, les réponses de ces élèves devraient être de bonne facture. Elles devraient être la parole d’un leader transformateur  qui peut faire encore rêver ses suiveurs.

L’événement comprenait deux phases : la phase éliminatoire et la finale. Après la première phase, l’Ecole Immaculée Conception de Delmas et le Lycée Anténor Firmin ont été retenus pour la grande finale. Au terme de l’événement, il a été conclu, après délibération du jury, que l’école Immaculée Conception, représentée par Naïka Joseph, Marly Massaillant et Diessie Séréné, était l’équipe championne de la 3e édition du concours de débat interscolaire de Pijap. Dans cette salle remplie à craquer, l'émotion était à son comble.

« Nous sommes heureuses de voir que notre travail a été récompensé. Ce concours nous permet de nous mettre en valeur et  représente à nos yeux un rayon de soleil, de l’espoir. Nous disons aux jeunes de ne pas lâcher prise, malgré la situation désastreuse que vit le pays. Le potentiel est en nous, nous sommes l’espoir et la force, nous devons être fiers et continuer à avancer dans nos études », a déclaré Naika joseph, de l’équipe gagnante, trophée en main, les yeux pétillant de joie.

Porté par la structure « Participation et importance des jeunes dans les affaires du pays» (Pijap), sous l'égide, entre autres, de Wilbert Danger,  Genise Maxilus et pasteur Jonas, ce concours s'adresse aux établissements d'enseignement dans le but de permettre aux élèves qui vont être les leaders de demain de faire preuve d'un esprit critique, d'utiliser la recherche académique pour débattre des sujets portant sur la société haïtienne, d'extérioriser leur capacité oratoire, et leur sens de leadership».

L’objectif est de diriger les jeunes de la nation sur une voie altruiste et intellectuelle pour devenir de meilleurs citoyens de demain, de les encourager à maintenir positivement leur territoire, avec respect, discipline et méthodologie. Le sujet choisi pour cette édition est la suivante: « L'application du leadership transformationnel: entre le besoin constant de changer les conditions désagréables de la société haïtienne et l'engagement des leaders haïtiens. »



Réagir à cet article