Erlange O. Pierre, artisane des couleurs

Publié le 2021-03-31 | lenouvelliste.com

Lors de la clôture du Salon du livre de Mirebalais, le dimanche 28 mars 2021, la fondation Anderson Dovilas a organisé une grande foire artisanale sur la place d’armes de Mirebalais. Cette exposition a mis en avant les capacités et les différents talents d'artisans mirbalaisiens.  

Sur la place d’armes de Mirebalais, il est midi. Les gens, en nombre imposant, déambulent, se hâtent pour s'adonner à leurs occupations. Sous un soleil accablant, Erlange O. Pierre, avec un visage plein d’affabilité, s’est installée derrière sa table. 

Sur la table d'Erlange Pierre, des sandales, des bijoux, et des colliers. Erlange O. Pierre est une artisane originale. Elle représente  dans cette exposition Roro Shop, une entreprise qui met exergue la production nationale. Pour l’artisane, les artisans ne sont pas par définition des commerçants, mais ils ont tout de même besoin du commerce pour vivre.

« Je suis heureuse de participer à cette foire. Le secteur artisanal est très développé à Mirebalais ; le temps est venu pour les artisans de prendre leur avenir économique en main», affirme madame Erlange.

Ses sandales sont les emblèmes de son imagination. Elle est connue surtout à Mirebalais et à Port-au-Prince, tous les apprentis artisans et artisanes viennent chez lui pour s’inspirer de son originalité. 

Artisane de qualité, Erlange s’est faite toute seule. Depuis dix-sept ans, elle transforme, répare, ajuste, crée, avec un minimum de matériel et un maximum de cœur. « Le talent ne s'apprend pas, mais il a besoin de s'appuyer sur le savoir-faire », dit-telle. 

Réparer des sandales, produire de nouveaux modèles, voilà comment se déroule le quotidien de Erlange O. Pierre. Pour l’artisane, faire appel à un artisan, c’est aussi participer à l’économie de son quartier, à la préservation d’une identité locale et à l’amélioration du cadre de vie.

Selon l’exposante, il faut à ce titre « offrir aux artisans les moyens et conditions de pouvoir vivre de leur savoir-faire et être en mesure de le perpétuer pour faire face à l’invasion de produits industriels »

« Les sandales de Roro Shop est un produit artisanal confectionné à partir de matières premières de qualité et d'une durabilité garantie. Le modèle avec le talon royal est très prisé dans la diaspora haïtienne », a déclaré l’artisane. Et de poursuivre l’infirmière de profession : « L’artisanat ne pourra se développer ou se perpétuer en dehors d’une perspective permettant le développement économique et social de l’artisan lui-même ».

«Je félicite la fondation Anderson Dovilas pour cette initiative. C’est pour la première fois que je participe à une manifestation culturelle d'une telle envergure dans la commune. »


 

Marc Sony Ricot
Auteur


Réagir à cet article