Cinéma

Arrêt sur métrages projetés sur le séisme le 12 janvier

Publié le 2016-01-15 | lenouvelliste.com

REV Cinéma a organisé une journée porte ouverte, le 12 janvier 2016, à l’occasion de la commémoration de la catastrophe qui a frappé Haïti en 2010. En son local situé au complexe New Quality à Pétion-Ville, REV a proposé une programmation spéciale en donnant la priorité à la sensibilisation aux gestes et bonnes habitudes qui peuvent sauver des vies quand viendra la prochaine secousse sismique. C’était aussi l’occasion de projeter des images d’archives montrant le Port-au-Prince des années 40 et 50 qui contrastent amèrement avec ce que nous connaissons aujourd’hui. Entre 10h du matin et 6h du soir, le public a gratuitement eu droit à une sélection de films didactiques ; de documentaires relatant la situation vécue par les personnes affectées, le défi de la reconstruction, les bilans de l’action gouvernementale et de la coopération externe. Le tout était ponctué de vidéos de musique d’artistes haïtiens et étrangers qui ont composé des œuvres dans un élan de solidarité, sans oublier la minute de recueillement observée à 4:53 p.m. par tous participants et le staff présents. À 6 :00 pm, a eu lieu la projection du film documentaire Lakay qui raconte l’histoire de deux Haïtiens de la diaspora qui se donnent pour mission de localiser et de retrouver leurs proches après le tremblement de terre. Forcés de rentrer en Haïti par la dévastation, ces cinéastes décrivent la tragédie causée par cette catastrophe naturelle dans une perspective intime et personnelle. Cette jeune entreprise versée dans le secteur des loisirs ne cesse d’innover en seulement 7 mois d’activité. En effet, en juin 2015, REV ouvre ses portes et vient combler le vide pour les amants du 7e art et du grand écran en salle obscure. Avec REV, le cinéma revient dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince avec une nouvelle dimension, les projections en 3D pour le plaisir de ceux qui ont eu la chance d’apprécier les productions récentes avec les beaux effets de relief et de profondeur. Et aujourd’hui, REV donne l’exemple en renonçant à une partie de son chiffre d’affaires de la journée du 12 janvier pour remplir un devoir de mémoire et de sensibilisation.
Jean Hugues Joseph
Auteur


Réagir à cet article