Pierre Espérance dénonce le paiement des gangs par le pouvoir en place pour observer une trêve

Publié le 2021-05-10 18:48:36

Le secrétaire exécutif du Réseau national de défense des droits humains dénonce le paiement des groupes armés de Village-de-Dieu et de Grand-Ravine pour le truchement de la Commission nationale de désarmement et de réinsertion (CNDDR) afin d'observer une trêve dans les activités criminelles consistant en l’enlèvement de personnes contre rançon. Selon lui, le pouvoir en place veut montrer à la communauté internationale qu’il travaille pour stopper le phénomène de l’insécurité et que les élections sont possibles.



Réagir à cet article