Un policier tué à Juvénat, 9 individus arrêtés, le maire de Pétion-Ville convoqué au Parquet

Le jeune policier Rigaud Claude Clermont a été attaqué puis tué dans sa résidence à Mono-Ville (Juvénat) hier dimanche. En réaction, la police a mis la main aux collets de neuf individus et recherche activement le chef de gang Jean Hilaire Ladouceur. Ce dernier, selon les dénonciations des résidents de la zone, qui ont gagné les rues quelque temps après le forfait, aurait été arrêté par la PNH, puis relâché grâce aux interventions du maire principal de Pétion-Ville, Dominique St-Roc. Ce dernier, convoqué au parquet de Port-au-Prince, a nié les faits sur Magik9.

Publié le 2016-12-12 | Le Nouvelliste

À peine entamée, Rigaud Claude Clermont, 24 ans, n’imaginait pas que sa carrière de protéger et servir allait être discontinuée d’une manière aussi atroce. Il ne pourra plus, comme l’a confié son père, intégrer l’Unité départementale de maintien de l’ordre (UDMO). Ce jeune policier, agent 1, a été assassiné hier dimanche, dans sa résidence à Mono-Ville. L’information, qui s’est répandue comme une traînée de poudre, a été confirmée par le porte-parole adjoint de la PNH, Gary Desrosiers. Selon lui, neuf personnes, dénoncées par la clameur publique, ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur ce crime odieux perpétré sur cet agent affecté au commissariat de Pétion-Ville. « Il s’agit de Dieuvet Brevil, Neptune Bazile, Mayoute Vilmar, Rosely Antoine, Paul Mona, Bazile Alex, Thélusma Jean-Toussaint, Thélusma Guylor, et Steevenson Joachim », a-t-il fait savoir, indiquant que la PNH recherche activement le chef de gang Jean Hilaire Ladouceur, alias Lèlè, impliqué lui aussi dans le forfait. Le père de la victime, Roger Claude Clermont, qui s’est confié à Radio Kiskeya, a indiqué que son fils a été victime d’un assassinat politique. « Je suis un leader communautaire. J’avais mené campagne en faveur de Jovenel Moïse. Quand j’avais voulu placarder ses posters, les bandits me l’ont interdit, avançant que seuls les posters de Maryse Narcisse sont permis », a-t-il expliqué, soulignant que les malfaiteurs lui ont promis des représailles, il a quand même mis quelques photos de son candidat. Le chef de gang Jean Hilaire Ladouceur est accusé d’être celui qui a ordonné l’assassinat du jeune policier. « Il a été arrêté récemment et conduit au commissariat. Un citoyen de Pétion-Ville a facilité sa libération. Il l'a conduit à Mono-Ville dans sa voiture. Quand j’ai vu ça, je me suis dit que mon fils policier doit quitter la zone », a-t-il expliqué. L’inspecteur Desrosiers a indiqué par ailleurs que la PNH a déjà procédé à l’arrestation de Michael François, alias Fredo, bras droit de Jean Hilaire Ladouceur , le 7 décembre 2016 au marché de Pétion-Ville. « Il est impliqué dans plusieurs cas de crime, notamment les viols, vols et assassinat. Le 24 janvier 2016, il a assassiné de sang-froid Bonhomme Janvier, 49 ans, et son fils Carlos janvier, 14 ans », a-t-il indiqué. Le présumé bandit, toujours selon Gary Desrosiers, a été déféré devant la justice. L’assassinat du jeune policier a provoqué une vague d’indignations chez les résidents de la zone. Ils ont érigé des barricades de pneus enflammés sur le tronçon de route de Juvénat, reliant Pétion-Ville et Port-au-Prince. Armés de machettes, certains fieffés se sont rendus au commissariat pour réclamer les prévenus arrêtés pour les achever. Certains ont dénoncé le maire de Pétion-Ville, Dominique St-Roc, qui aurait libéré Jean Hilaire Ladouceur, après son arrestation au commissariat de Pétion-Ville. L’inspecteur Gary Desrosiers n’a pu confirmer ni infirmer ces allégations. « J’ai entendu ces rumeurs. Il me reste à m’en informer auprès des responsables du commissariat de Pétion-Ville. Cela me permettra de savoir s’il s’agit de présumés criminels arrêtés puis libérés, ou s’il s’agit d’une interpellation réalisée lors d’un contrôle d’identité », a-t-il indiqué, expliquant qu’une personne, démunie de pièce d’identité, peut être arrêtée lors d’un check-point, et relaxée après qu’un de ses proches est venu au commissariat pour fournir ses pièces. Si la PNH n’est pas en mesure de faire la lumière sur ces allégations, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Danton Léger, a convoqué l’édile de Pétion-Ville. « Le commissaire du gouvernement (…) saisit l’occasion pour vous inviter à vous présenter au parquet le mardi que l’on comptera 13 décembre 2016 ; motif de ce que vous auriez fait libérer de force un bandit de grand chemin activement recherché par la police », a écrit Me Jean Danton Léger à l’intention de Dominique St-Roc. Sur Magik9 ce matin, l’intéressé a rejeté d’un revers de main ces allégations, les plaçant sur le compte des adversaires politiques. « Je suis le seul candidat qui a pu mener campagne dans tous les quartiers de Jalousie (banlieue de Pétion-Ville) sans incidents. Beaucoup sont jaloux de ma popularité dans cette contrée. Il y a des gens qui veulent exploiter cette situation pour me nuire », a-t-il expliqué, niant toute relation avec Jean Hilaire Ladouceur. « Je ne le connais. Je ne peux pas dire s’il a mené campagne pour moi ou non. J’ai obtenu plus de 6000 voix, donc il est probable que des gens que je ne connais pas aient participé à la campagne », a-t-il avancé, invitant la PNH à vérifier dans ses registres pour déterminer s’il y a eu arrestation et libération ou non.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".