Cérémonie de pose de la première pierre de la « Cité du savoir »

Publié le 2016-01-13 | Le Nouvelliste

National -

Le Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN) a procédé, ce mercredi, à la pose de première la pierre de la « Cité du savoir » à Carrefour des Pères, un quartier de la 3e section communale de Milot, Génipailler. Le projet baptisé PIGraN (Pôle d’Innovation du Grand Nord), vise à « transformer le grand Nord d’Haïti en un véritable pôle d’innovation construit autour d’une vraie cité du savoir». PIGraN, dont la construction s’étendra sur 10 ans, occupera 28 hectares et sera constitué en quatre secteurs, dont un campus universitaire, et coûtera 50 millions de dollars américains en espèces et 20 millions en nature, a expliqué le professeur-chercheur Samuel Pierre, initiateur du projet et président GRAHN-Monde. « Il faut redonner l’espoir à la jeunesse haïtienne qui n’a aucun espoir dans l’avenir du pays », a indiqué le Dr Pierre, dans son allocution prononcée devant une pléiade de personnalités d’horizons divers, parmi elles, le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, Jean Baden Dubois, du ministre des Haïtiens vivant a l’étranger, Robert Labrousse, de l’ambassadeur du Canada accrédité en Haïti, Paula Caldwel St-Onge, et de l’ancien candidat a la présidence Jacques Édouard Alexis. Se considérant comme aîné, ce professeur de génie informatique à la Polytechnique-Montréal, estime qu’en tant que tel, il faut préparer les générations futures. « Ce que nous voulons faire, ici, aujourd’hui, sera encore plus grandiose que la Citadelle Laferrière» a, pour sa part, révélé Ascencio Paul, l’un des dirigeants de cette organisation fondée au lendemain du séisme du 12 Janvier 2010.

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter: @gedemax Auteur

Réagir à cet article