S’assurer de l’intégrité de l’élection en Haïti

Publié le 2015-12-02 | Le Nouvelliste

Kenneth H. Merten, le coordonnateur spécial pour Haïti au département d’Etat américain, doit rentrer en Haïti cette semaine, a révélé un éditorial du Miami Herald titré « S’assurer de l’intégrité de l’élection en Haïti », publié ce mercredi 2 décembre 2015. Kenneth H. Merten est « dans l’obligation de faire tout son possible pour persuader les leaders haïtiens à apporter de la clarté dans l’élection. Cela démarrera par le report du second tour du 27 décembre, suivi d’une investigation indépendante dirigée par des Haïtiens, supportée par la communauté internationale sur les allégations de fraudes », a indiqué le journal floridien. Le Miami Herald a observé qu’Haïti se retrouve encore empêtrée dans une crise post-électorale. Cela ne devrait pas être une surprise. Premièrement, les élections ont été reportées de manière répétée sous l’administration Martelly jusqu’à ce que le Parlement soit en dysfonctionnement en janvier dernier. Ce qui a permis au président Martelly de diriger par décret, sans le contrôle démocratique du Parlement. Maintenant, à l’approche du second tour de la présidentielle, le Premier ministre Evans Paul, avec ses propres mots reconnaît que le pays est confronté à une « crise de confiance », selon le Miami Herald. Les neuf membres du Conseil électoral provisoire, chargés de vérifier les résultats des élections, commettent gaffe après gaffe discréditant le processus électoral. Jusqu’ici, le gouvernement américain – qui a déboursé 30 millions de dollars us pour ces élections-, l’Union européenne ayant observé le vote qui a prononcé un OK rapide pour le scrutin, le président Michel Martelly qui était confronté à des défis similaires en 2010 ne font pas assez pour faire face à la situation et éviter toute détérioration, a souligné l’édito du Miami Herald. Les Haïtiens méritent mieux que ça. Ils méritent de savoir que leur vote compte. «Les allégations de fraudes, massives ou pas, doiventt être élucidées pour finalement apaiser le processus», a indiqué l’éditorial du Miami Herald, qui revient sur la décision du CEP de Pierre-Louis Opont de publier les résultats définitifs du premier tour au lieu de demander une vérification plus en profondeur des procès-verbaux ayant des problèmes. Une fois qu’il y a des allégations de fraudes, les membres du CEP eux-mêmes devraient revoir les procès-verbaux afin de déterminer si ces charges sont fondées. La loi électorale est claire, ce qui est moins clair c’est pourquoi le CEP n’a pas fait ce travail, a commenté le Miami Herald, qui est revenu sur la position du groupe des 8, exigeant la vérification et les appels allant dans le même sens d’autres entités de la société civile, dont l’Eglise catholique et le patronat. Six ans après le séisme, cette nouvelle crise risque de compliquer un peu plus la situation du pays, a estimé le board du journal floridien qui tacle le président Martelly qui avait des partisans dans les rues pour contester en 2010 les résultats des élections. René Préval était président lorsque Hilary Clinton, secrétaire d’Etat des USA, rentrée en Haïti, avait sollicité une commission de vérification de l’OEA. « Maintenant, M. Martelly ne bouge pas. S’il était un vrai leader, il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer de l’intégrité du vote du peuple haïtien », a estimé le Miami Herald, qui pousse pour que les Américains et le reste de la communauté internationale s’impliquent dans la crise, pour qu'il y ait la vérification des procès-verbaux.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".