Insécurité/Aire métropolitaine

Deux assassinats commis ce week-end

Publié le 2015-07-06 | Le Nouvelliste

Claude Delatour allait se marier. Wikenson Bazile travaillait au cabinet particulier du conseiller électoral Jaccéus Joseph. Tous deux ont été froidement abattus par des bandits circulant à moto. Le premier à Pétion-Ville le samedi 4 juillet et le second dimanche dernier à Delmas. La police a annoncé l’ouverture d’une enquête. Wikenson Bazile était l’administrateur du cabinet de son cousin Jaccéus Joseph, membre du Conseil électoral provisoire. « Avec son enfant et celui d’un de ses cousins, il se rendait dans un supermarché à Delmas 32 aux environs de 7h30 du soir dimanche quand des bandits armés l’ont attaqué et tiré sur lui », a raconté le conseiller électoral Jaccéus Joseph. « Il me donnait un accompagnement au niveau de la logistique et de la technique au cabinet », a-t-il souligné. Pour le conseiller électoral, l’assassinat de Wikenson Bazile s’apparente à une exécution puisque, a-t-il précisé, les bandits n’ont pas cherché à le dépouiller. « Tenant compte des menaces dont je fais l’objet et des tentatives d’assassinat pendant ma présence au CEP, je ne prends pas cet acte à la légère. Cependant, je laisse le soin à la police de faire son travail… », a-t-il dit. Selon le conseiller Jaccéus Joseph, il fait personnellement l’objet de menaces depuis le début du processus d’évaluation des BED et des BEC à travers le pays. Il a souligné qu’il avait subi également plusieurs tentatives d’assassinat. On lui reproche sa neutralité au sein de l’institution électorale, puisque, a-t-il souligné, il ne fait partie d’aucune organisation politique. Le porte-parole du CEP, Frantz Bernadin, a présenté les sympathies du Conseil au conseiller Jaccéus Joseph lundi au cours d’une conférence de presse. Il a souligné que Wikenson Bazile a reçu deux projectiles au niveau de la poitrine. Un assassinat qui, a-t-il ajouté, attriste toute l’institution électorale. Se gardant de faire des commentaires sur le dossier, M. Bernadin a dit laisser à la police le soin d’apporter les précisions sur le meurtre de M. Bazile. Le 29 juin dernier, intervenant sur les ondes de Radio Magik 9, le conseiller électoral Néhémy Joseph a dénoncé un complot ourdi par le Collectif des candidats exclus visant à faire avorter le processus électoral et à l’assassiner ainsi que d’autres conseillers électoraux. Jonas Coffy, membre du Collectif, a rejeté d’un revers de main les accusations de Me Néhémy Joseph tout en le qualifiant de corrompu. Pour le sénateur Westner Polycarpe , l’assassinat de Wikenson Bazile est un message lancé aux conseillers électoraux. Une façon pour le parlementaire de souligner que des efforts doivent être déployés pour garantir un climat favorable au bon déroulement du processus électoral. L’inspecteur de police Gary Desrosiers, porte-parole de la PNH, a indiqué au Nouvelliste que Wikenson Bazile a été tué dimanche soir à Delmas 32 par des individus circulant à moto. « Il a reçu un projectile au niveau de son thorax. Il est décédé en arrivant à l’hôpital », a-t-il précisé, soulignant que la victime avait 31 ans. Quant à Claude Delatour, le porte-parole de la police a fait savoir que ce dernier a été abattu à Pétion-Ville samedi dernier par des bandits circulant à moto. Ne disposant pour l’instant d’aucune autre information sur les deux cas d’assassinat, Gary Desrosiers a indiqué qu’une enquête a été ouverte. Selon ce qu’a appris Le Nouvelliste, Claude Delatour a été assassiné devant un magasin à Pétion-Ville quelques heures avant son mariage.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".