PNUD/Appel d’offres

Achat des matériels électoraux : le CEP mis à l’écart

Publié le 2015-06-24 | Le Nouvelliste

Si c’est une firme basée à Dubaï qui a remporté l’appel d’offres pour la fabrication des bulletins de vote, les matériels non sensibles pour l’organisation des élections ont été achetés en Afrique du Sud. Mis sur le banc de touche, le CEP n’a participé à aucun des processus d’appel d'offres, se plaint le conseiller électoral Jaccéus Joseph. Il regrette le fait que le PNUD, qui gère les fonds pour les opérations électorales, joue en solo à ce niveau. Les matériels non sensibles pour l’organisation des élections commencent à arriver au pays. En provenance de l’Afrique du Sud, des membres du CEP ont reçu, mardi, une cargaison contenant les urnes, de l’encre indélébile, des lampes de poche, des bougies, des isoloirs, entre autres. Parallèlement, d’autres membres du CEP se trouvent à Dubaï pour superviser la fabrication des bulletins de vote considérés comme des matériels sensibles qui ne concernent que les élections législatives, a fait savoir au Nouvelliste le conseiller électoral Jaccéus Joseph. Pourquoi l'Afrique du Sud et Dubaï, pas Haïti ? Les appels d’offres internationaux lancés par le PNUD, qui gère les 36.5 millions de dollars du fonds alimenté par Haïti et la communauté internationale pour les élections, ont été remportés par une firme sud-africaine et une entreprise basée à Dubaï. Le conseiller électoral Jaccéus Joseph avoue qu’il ne savait pas que c’était le PNUD qui allait s’occuper, seul, des appels d’offres pour l’acquisition des matériels électoraux. Les membres de l’institution électorale sont consternés par cette situation, a-t-il dit. « Le CEP ne peut faire que des réquisitions… », a-t-il déploré dans cette interview accordée au Nouvelliste. A la question de savoir pourquoi l'Afrique du Sud et Dubaï, le conseiller Jaccéus Joseph a répondu qu’il faut poser cette question au PNUD. Il a fait savoir que le CEP n’était même pas au courant de ces appels d’offres. Il croit que l’organisme des Nations unies devait donner plus de chance aux firmes haïtiennes de remporter les appels d’offres. « Personnellement, j’ai soulevé la question au PNUD. On ne peut pas soumettre un pays sous-développé à des compétiteurs internationaux pour la fabrication des produits que des firmes locales peuvent réaliser », a-t-il dit. Selon le conseiller, qui détient une maîtrise dans le domaine du commerce international, la règle de l’OMC sur la préférence protège en ce sens les pays sous-développés comme Haïti. « On avait demandé au PNUD pourquoi soumettre Haïti à cette dure épreuve. Après quoi, nous sommes arrivés à une entente avec lui. Les entreprises haïtiennes auront la possibilité de réaliser les bulletins de vote pour l'élection présidentielle et les collectivités territoriales », a annoncé avec satisfaction le conseiller électoral. Sur la page Facebook du PNUD dans un poste daté du mardi 23 juin 2015 on peut lire ceci : « Le Conseil électoral provisoire (CEP) a reçu ce matin à l’Aéroport Toussaint Louverture, la première cargaison de matériels non sensibles. 4 865 kits électoraux et les 1 800 kits de formation (urnes, isoloirs, encre indélébiles, sacs transparents, lampes….) pour la réalisation des élections législatives du 9 août 2015 avec l’appui des Nations Unies et du PNUD en particulier. Le processus électoral est supporté financièrement par le gouvernement Haïtien, l’Union européenne, les USA, le Canada, le Japon et le Brésil. » Pour les appels d’offres remportés par l’Afrique du Sud et Dubaï, on ne sait pas encore combien cela représente en termes de dépenses dans les 36.5 millions de dollars.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".