TOURISME

Ils ont vécu l’expérience d’Haïti

Rencontre avec un groupe de touristes, de l’association des médecins francophones du Canada, le mercredi 1er avril dernier à l’hôtel Karibe au moment où ces derniers s’apprêtaient à regagner leur pays. Après une excursion d’une semaine dans le Nord, où justement nous les avions rencontrés, nous avions suivi leur trace jusqu’à Port-au-Prince. Question de recueillir leurs témoignages. Certains d’entre eux en sont à leur premier voyage en Haïti, cependant ils jurent déjà fidélité à cette destination touristique.

Publié le 2015-04-10 | Le Nouvelliste

National -

L’Association des médecins francophones du Canada, depuis 4 ans qu’elle anime, chaque année, un programme de formation à l’intention des médecins haïtiens sur la demande de l’Association médicale haïtienne (AMH), a eu l’occasion de lier connaissance, de se familiariser avec le pays. Toutefois, cette familiarisation ne se limitait qu’à Port-au-Prince et ses environs. Cette année, elle a décidé de procéder autrement. Certains membres de l’association ont fait le pari de prolonger leur séjour au pays et de s’offrir une escapade d’une semaine dans le Nord. Avec l’assistance bien sûr de Zoom sur Haïti, une plateforme internationale qui prend en main les touristes et les accompagne sur le terrain pendant leur visite en Haïti. « Cela fait 4 ans que je viens en Haïti dans le cadre du séminaire […] Cela ne m’avait jamais effleuré l’esprit de visiter une autre région du pays. Merci à Zoom sur Haïti de nous avoir offert cette expérience », a déclaré le Dr Emmanuel Stip, qui a aussi émis le souhait de voir la ville du Cap-Haïtien dans son ensemble sous protection de l’UNESCO, comme c’est le cas de la citadelle. « Les médecins sont arrivés le 23 mars. Ensuite, ils ont eu deux jours de formation, 24 et 25 mars, puis le 26, ils ont été au Cap-Haïtien pour une semaine », a fait savoir Jean Alex Jean Louis Philippe, président de VISINOV INTERNATIONAL, dont Zoom sur Haïti est l’un des produits. « Ils ont été 30 pour la formation, 9 d’entre eux ont été au Cap-Haïtien », a-t-il ajouté. Thérèse, Rosita, Micheline, Frantz, Anne Marie, Emmanuel ont tous fait part de leur satisfaction et ont apprécié la prise en charge de Zoom sur Haïti qui, une fois sur place au Cap-Haïtien, s’en est remis à Destination Hispaniola, un tour opérateur basé à Santiago, qui organise des visites individuelles pour des touristes. L’agence, qui promet d’ouvrir dans les prochaines semaines un bureau au Cap-Haïtien, prenait en main pour la première fois un groupe. Et, à la lumière des témoignages recueillis, elle s’en est bien sortie. Rosita Punti, psychiatrie et dont la mère est d’origine haïtienne, n’a pas tari d’éloges sur la qualité du service dans les hôtels, sur les sites qu’elle a visités et qu’elle trouve magnifiques, sur la gastronomie locale et les punchs qu’elle juge excellents. « J’avoue que j’ai pris un peu de kilos », a déclaré avec humour celle qui en est à sa deuxième visite en Haïti et s’apprête à y venir dans les semaines à venir. Pourtant, tous ces discours laudatifs n’ont pas empêché ces touristes d’évoquer nos faiblesses, ce qui nous manque pour être une destination apte à concurrencer nos voisins caribéens. Problème d’infrastructure routière, présence de détritus, comme des bouteilles en plastique sur certaines plages, les prix exorbitants de certains services, etc. Pour Jean Alex Jean Louis Philippe, Haïti est confrontée un problème de concurrence au niveau des prix, les séjours y sont plus chers qu’à côté. Il estime nécessaire que les autorités se planchent sur des stratégies pour casser les prix en créant l’effet de concurrence. Surtout du côté des transporteurs aériens dont les prix des billets sont assez élevés à son goût. Nous devons bien identifier nos thématiques pour que nous puissions avoir notre propre singularité », a-t-il affirmé. Selon lui, les autorités doivent identifier et accompagner les acteurs qui veulent travailler à la relance de l’industrie touristique. « Depuis 2 ans, la demande pour la destination Haïti a fortement augmenté », a fait savoir ce dernier. Haïti possède 5 thèmes à vendre qui sont l’histoire, la nature, la gastronomie, la culture et les plages. Contrairement aux autres pays qui n’ont que des hôtels et des plages à vendre, a-t-il noté. Après un coup de mou en décembre et en janvier, Jean Alex Jean Louis Philippe dit noter un envol dans les visites touristiques en mars. « Actuellement, nous sommes en train de traiter une vingtaine de demandes […] Notamment des gens de la diaspora qui veulent faire leur lune de miel en Haïti, 2015 s’annonce très bien », se réjouit le patron de Zoom sur Haïti. « Les Haïtiens d’ici doivent favoriser l’intégration de la diaspora, l’accueillir et la mettre en confiance », a plaidé Thérèse Damas Lahens qui vit depuis 40 ans à l’étranger et qui, depuis 2012, effectue des visites régulières au pays. « C’est le meilleur ambassadeur du pays », a martelé cette fervente défenseure de la diaspora. Frantz Hyacinthe, chirurgien et président de l’Association des médecins haïtiens de l’étranger (AMHE), envisage déjà d’organiser le prochain congrès de cette structure en Haïti. « Le tourisme est une affaire d’image, chaque touriste qui rentre chez lui satisfait est une publicité positive qui peut vous amener d’autres touristes », a soutenu, pragmatique, Jean Alex Jean Louis Philippe, dont la compagnie a emmené en moyenne 200 personnes en visite en Haïti l’année dernière. Zoom sur Haïti est une plateforme qui offre à la clientèle internationale et haïtienne des solutions clé en main pour vivre l’expérience en Haïti. Zoom sur Haïti crée des forfaits en utilisant les prestations touristiques offertes par les hôtels, les restaurants, les taxis et les systèmes de transport, etc. « Cette délégation a bénéficié de ce service-là », a déclaré Jean Alex Jean Louis Philippe avant de mettre un terme à l’entretien car ses touristes avaient un avion à prendre dans les heures qui suivaient.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".