IIe Conférence Internationale sur la Conception Parasismique des Structures

5 ans après le séisme, mieux construire fait toujours partie des plans de l'UCLBP

L’Unité de construction de logements et de bâtiments publics (UCLBP), sous le patronage de la Primature, a procédé au lancement de la 2e Conférence internationale sur la conception parasismique des structures, CICPS 2015, à l’hôtel Montana, le vendredi 9 janvier 2015, trois jours avant la commémoration du 5e anniversaire du séisme du 12 janvier 2010. Divers experts, tant nationaux qu’internationaux, se sont relayés afin de permettre aux participants d’approfondir leurs connaissances du phénomène sismique et de mieux maîtriser les techniques parasismiques dans les constructions.

Publié le 2015-01-09 | Le Nouvelliste

National -

Le directeur exécutif de l’UCLBP, Harry Adam, a donné le coup d’envoi de la 2e édition de ces assises en présence notamment de représentants de différentes institutions étatiques et internationales, de plusieurs cadres d’entreprises et firmes de construction, d’étudiants d’universités publiques et privées du pays et autres professionnels de la construction. Le public était venu en grand nombre, la salle Franck était bondée. Après les traditionnelles salutations d’usage, Harry Adam a invité l’assistance à observer une minute de recueillement, à la mémoire des milliers de compatriotes disparus, lors du séisme du 12 janvier 2010. « Cette Conférence se veut avant tout la matérialisation de l’engagement du gouvernement à rendre effective l’approche « Mieux construire pour mieux protéger… », a-t-il déclaré. La CICPS 2015 organisée en partenariat avec le Ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC), la Faculté des sciences de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) et le Collège national des ingénieurs et architectes haïtiens (CNIAH), entend vulgariser les connaissances relatives à la construction parasismique en Haïti, en les mettant à la portée d’un plus grand nombre de professionnels et opérateurs de la construction. Le programme de la première journée de cette Conférence, qui s’étend sur deux jours, a été assez dense. Les intervenants, d'horizons divers, ont défilé, pendant toute la journée, et ont présenté au public le Code national du bâtiment d’Haïti (CNBH), les principales interventions et mesures de réduction de risques adoptées depuis 2010, l’héritage géologique et risques naturels en Haïti ainsi que les actions de conportement parasismique menées en Martinique. L’ingénieur Clément Bélizaire a entretenu le public sur les mécanismes et mesures de réduction de risques qui ont été pris en compte dans le cadre de l’exécution du projet 16/6 dont il a été le responsable. Cinq ans après le séisme, Clément Bélizaire estime que le projet qu’il pilotait et qui devait permettre le retour des familles sinistrées dans leur quartier d’origine a respecté toutes les normes de sécurité. Selon lui, la réduction des risques a été une condition sine qua non des mécanismes utilisés par l’UCLBP dans le cadre du processus de la réhabilitation de ces quartiers. « Nous avons l’obligation, à travers des politiques consistantes et une bonne gestion de notre territoire, d’adapter nos normes de construction, de les vulgariser et de mettre en place des mécanismes de contrôle strict de leur application par les opérateurs concernés », a affirmé Harry Adam dans ses propos de circonstance. Plus loin, il a fait la promesse que « l’UCLBP n’aura de cesse d’insister, dans les années à venir, sur l’importance et l’obligation de prendre en compte et d’appliquer les normes parasismiques dans la construction des bâtiments publics dont elle a la charge, de par son statut. » Pour sa part, l’ingénieur Claude Prépetit, dont l'intervention a été saluée par une salve d’applaudissements, a effectué une présentation détaillée de l’aléa sismique et du microzonage. Pour cette fois, le spécialiste s’est intéressé en particulier à la faille qui traverse les départements du Nord, du Nord-Ouest et du Nord-Est et dont 20% de la population est concernée par ladite faille. Selon lui, toute la ville du Cap-Haïtien est menacée par cette faille qui a déjà sévi en 1842 en détruisant une bonne partie de cette ville. La prochaine fois qu’elle frappera, le séisme risque d’être de magnitude de 7.7 à 8 sur l’échelle de Richter. « Or, voilà déjà huit mois que les résultats de microzonage ont été remis aux autorités locales et, jusqu’au moment où nous parlons, elles n’ont jamais donné signe de vie », se désole Claude Prépetit. Réduction des risques naturels en zones urbaines, aspects quantitatifs de la réponse sismique des bâtiments avec des étages faibles, rôle du CNIAH dans la normalisation du secteur de la construction sont, entre autres, quelques-unes des interventions au programme pour la seconde journée de la CICPS 2015. Parmi les avancées qui ont été enregistrées depuis la tenue de la première édition de la CICPS, Harry Adam a cité, entre autres, la large vulgarisation du Code national du bâtiment d’Haïti, le microzonage réalisé sur une plus grande superficie du territoire, l'intégration de la conception et du calcul parasismique dans le cursus des universités.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".